TOP Anime Été 2017 des calédoniens !

Cher groupe Manga NC,
On vous a demandé de voter et vous avez répondu à l’appel, un grand merci à vous !
Sans plus attendre, on vous dévoile le classement de la saison !

8/ [EX-ÆQUO] Koi to Uso/ 18if / Isekai Shokudou

Une belle surprise en ce début de classement, bien que je sois personnellement étonnée que Koi to Uso ne soit pas classé plus loin, comme je sais que vous aimez les histoires à la CLANNAD, ANGEL BEATS et compagnie…

Isekai Shokudou

Episodes : 12
Genres : Comédie – Fantasy – Mystère – Gastronomie
Studio d’animation : SILVER LINK.
Editeur : Crunchyroll

Le « Youshoku no Nekoya » est un restaurant qui sert les salariés des alentours depuis une cinquantaine d’années. Cependant, ce restaurant est fermé tout les samedis pour servir des invités un peu spéciaux. En effet, des clients de races différentes viennent dans ce mystérieux restaurant pour déguster les fameux plats de cet établissement.

On a souvent notre lot d’anime tranquilou et pépère, et cette saison, c’est Isekai Shokudou ou « Restaurant to Another World » qui est là pour nous… Surtout, regardez-le pendant le repas de midi, sinon c’est galère !

Koi to Uso

Episodes : 12
Genres : Comédie – Drame – Romance – School Life – Slice of Life
Studio d’animation : LIDEN FILMS
Editeur : Wakanim

Dans un futur proche, lorsque les jeunes lycéens japonais atteignent l’âge de 16 ans, ils sont mariés de force à une partenaire que le gouvernement choisit. Yukari Nejima est un jeune lycéen âgé de 15 ans. Il vit dans un petit coin du pays et ne peut tout simplement pas aller de l’avant dans la vie. Au niveau des études et du sport, il est en dessous de la moyenne, mais au plus profond de lui, il cache quelque chose dans son coeur : son amour pour Misaki Takasaki. Dans un monde où l’amour est interdit, qu’arrive-t-il aux personnes qui tombent amoureuses ?

Comme je le disais au début, je suis étonnée de le trouver aussi bas dans le classement, si on avait une bonne (que dis-je, excellente !) romance cette saison, c’était celle-ci avec un concept qui peut paraître, à première vu, un peu « déjà-vu » mais on a notre lot de rebondissements et plot twists tout au long de l’anime qui nous garde éveillé (TRÈS éveillé).

18if

Episodes : 13
Genres : Action – Aventure – Drame – Mystère – Surnaturel
Studio d’animation : Gonzo

Haruto Tsukishiro se réveille dans un étrange monde onirique, il cherche un moyen d’en sortir mais pour cela il va devoir faire face à la sorcière qui a créé ce rêve. Il n’aura pour aide qu’une étrange jeune fille aux cheveux blancs et un chat…qui parle ?

Je suis agréablement surprise de le trouver dans le classement, je pensais être la seule à adorer cet anime, comme quoi !
Le concept de 18if est assez particulier : soit on aime, soit on n’aime pas, il n’y a pas d’entre deux. L’histoire se déroule dans un rêve et le personnage principal en est conscient, donc il prend des décisions qui peuvent paraître assez légères au début de l’histoire mais, hey, c’est un rêve donc on s’en #balek un peu ? Tout ça pour qu’au final on se rende compte que le héros fait lui-même parti du mystère de ce monde des rêves.
Sauf que là où cet anime va surprendre c’est son côté extrêmement ambitieux : plans coupés dynamique, caméra qui bouge, volte-faces etc qui vont contribuer à l’aspect imprévisible du rêve tout en contribuant au déroulé de l’histoire. Dans chaque épisode on trouve une « sorcière » liée à un rêve, et comme chaque sorcière est différente, chaque rêve l’est aussi. On peut avoir un épisode coloré, puis le suivant très sombre et gore, puis celui d’après très doux et dramatique, puis celui d’ensuite avec carrément l’animation qui passe en 3D pour enfant (WTF !!!).
Hélas, la seule chose que j’aurais à déplorer et qu’on a tous remarqué c’est le manque de budget pour un anime aussi ambitieux (même si ça m’a pas empêché de kiffer, et clairement, vous non plus).

7/ Hajimete no Gal

Episodes : 10
Genres : Comédie – Ecchi – Romance – School Life – Slice of Life
Studio d’animation : NAZ
Editeur : Crunchyroll

L’été, la « saison des amours » est arrivée, mais trouver une petite amie pour Hashiba Junichi, un jeune lycéen, est plus dur qu’il ne l’espérait. Pour l’aider, ses amis vont alors le forcer à se confesser à Yame Yukana. Toutefois, les choses ne se passent pas vraiment comme prévu car, aussi improbable que cela puisse paraître, Yukana accepte de sortir avec lui !

Mais… que vois-je au loin ? Censure-chan… est-ce bien toi ??? Je ne t’avais plus vu depuis Prison School 😮
Vous l’aurez compris c’est l’anime harem fan-service et un peu (BEAUCOUP) WTF de la saison (si vous aimez les meufs, bien sûr) donc euh… du coup bin… je vais vous laisser, salut bisous tchao on s’appelle on s’fait une bouffe *se casse*.

6/ [EX-ÆQUO] Katsugeki Touken Ranbu / Shoukoku no Altair / Knight’s & Magic

Visiblement, vous ne saviez pas pour quelle heroic-fantasy voter cette saison donc vous avez voté en masse pour LES TROIS… ok.

Katsugeki Touken Ranbu

Episodes : 13
Genres : Action – Fantasy
Studio d’animation : ufotable
Editeur : Wakanim

L’histoire suit Saniwa qui possède le pouvoir de donner vie aux objets. Afin de lutter contre des forces maléfiques qui tentent de réécrire l’Histoire, Saniwa entreprend un voyage à travers les époques pour retrouver des épées historiques japonaises, auxquelles il donne une vie et une apparence humaine.

C’était l’anime BASTON de la saison et on en prend plein la tronche dès le premier épisode. L’animation est tellement belle que parfois je regardais deux fois une action. L’anime sait brillamment faire monter la pression et gérer le taux de suspens/rebondissement avec une bonne grosse dose de musique épique derrière et puis…wouahou, la hype !!!
Bon par contre, les bastons (et les beaux-gosses) c’est vraiment la seule raison pour laquelle je regarde hein (mais c’est une très bonne raison OK !!!).

Shoukoku no Altair

Episode : 24
Genres : Action – Drame – Fantastique – Fantasy – Historique
Studio d’animation : Mappa
Editeur : Amazon Prime Video

Dans un univers fantastique inspiré du bassin méditerranéen à l’époque où les empires rivalisaient de puissance… Mahmut est le plus jeune homme à accéder au rang de pacha, général de haut rang dans la stratocratie de Türkiye. Accompagné d’Iskandar, son fidèle aigle royal, ce pacifiste sillonne le pays pour déjouer les conflits. Malheureusement, tous ses compatriotes ne partagent pas ses convictions et l’empire Balt-Rhain guette la moindre occasion pour étendre son territoire… Notre héros arrivera-t-il à conserver son intégrité au milieu de ces jeux de pouvoir où complots et trahisons sont monnaie courante ?

Encore un petit bijou sorti cette saison, si la baston était le point fort de Touken Ranbu mais pas le scénario, il s’agit ici du contraire. On se rend bien compte que la guerre est quelque chose de plus subtile que « celui qui tape le plus fort gagne ». Dans Shoukoku no Altair, la part de jeu politique, d’influence et de diplomatie a autant d’importance (voire plus) que le combat lui-même, puisque le but du héros est justement d’éviter la guerre ! (ça change !)

Knight’s & Magic

Episodes : 13
Genres : Action – Comédie – Fantasy – Magie – Mechas – Médiéval – Romance
Studio d’animation : 8 Bit
Editeur : Wakanim (Simulcast / Streaming)

Suite à un tragique accident de voiture, un jeune otaku fan de mecha meurt puis se réincarne dans le corps d’Ernesti Echevalier, surnommé Eru, tout en conservant ses souvenirs de sa vie antérieur. Peu à peu, Eru découvre qu’il est dans un autre monde et décide de travailler dur pour devenir pilote de Silhouette Knight, des armes humanoïdes qui le font rêver.

Toute bonne saison qui se respecte a son anime mecha mais le tout est de faire un BON anime mecha… ce que réussit Knight’s Magic à merveille ! L’héroïne est… HEIN QUOI C’EST UN MEC ??!!!
[Merci de patienter pendant cette courte page de publicité]
… *respire*… je… euh… je disais quoi ? Ah oui, l’héroïn- euh héros NON MAIS VOUS ÊTES SÉRIEUX.
[N’oubliez pas de ne jamais conduire sous l’influence de l’alcool/cannabis/kava et de toujours bien attacher votre ceinture de sécurité – ceci était un message du gouvernement de la nou-]
Le héros est extrêmement intelligent, ingénieux et ne manque pas de culot pour réaliser son rêve : piloter un robot ! Le rythme est très dynamique, pas de pinaillage, on va direct aux passages intéressant de l’histoire et c’est appréciable !

5/ Youkoso Jitsuryoku Shijou Shugi no Kyoushitsu e

Episodes : 12
Genres : Comédie – Drame – Romance – School Life – Slice of Life
Studio d’animation : Lerche
Editeur : Crunchyroll

Kiyotaka Ayanokōji est un élève de la classe D, regroupant les pires élèves de l’établissement Kōdo Ikusei, une école prestigieuse dotée d’installations ultramodernes. Chaque mois toutes les classes se voient attribuer un nombre de points permettent des achats en tout genre au sein de l’école (nourriture, jeux, consoles, …). Le hic ? Ces points sont attribués en fonction des notes et comportement des élèves en classe…

Les anime avec les noms à rallonge fonctionnent toujours aussi bien, est-ce un signe d’un anime de qualité ? Très bonne question, en attendant vous avez été beaucoup à le hisser très haut dans le classement !
Donc, si vous vous retrouvez dans une école de rêve où vous êtes logé, nourri, blanchi et où on vous file 100 000 balles tous les mois vous me diriez que c’est trop beau pour être vrai ? AH vous n’auriez pas tort…

4/ Fate/Apocrypha

http://www.dailymotion.com/video/x5syach

Episodes : 25
Genres : Action – Drame – Historique – Surnaturel
Studio d’animation : A-1 Pictures

L’histoire de Fate/Apocrypha se passe dans un monde alternatif de Fate/stay night, où le Saint Graal a disparu depuis plusieurs années après la Troisième Guerre du Graal.
Dans les années 2000, le groupe prétendant avoir le Graal, Yggdmillennia lance une nouvelle guerre mais le système de secours du Saint Graal s’active invoquant ainsi, non pas sept mais quatorze Servants.
Ceci marque alors le début d’une Grande Guerre du Saint Graal dans la ville de Trifas, où deux factions s’affrontent : la faction Noire, principalement composée des membres du groupe Yggdmillennia, et la faction Rouge, composée des membres de L’Association des Mages. Mais à situation exceptionnelle dit mesures exceptionnelles et le Saint Graal lui-même invoquera un Servant en tant que médiateur de cette Grande Guerre.

Pas étonnant en somme de voir un anime Fate aussi haut dans le classement bien que j’en entends au fond de la salle qui sont déçus qu’il n’ait pas fini plus haut.
Ceci dit, les fans de la franchise ont été servis cette saison avec le DOUBLE de servant/master pour le DOUBLE de bastons épiques !

3/ Kakegurui

Episodes : 12
Genres : Action – Drame – Ecchi – Jeux – Mystère – Psychologique – School Life
Studio d’animation : Mappa
Editeur : Netflix

L’Académie privée de Hyakkaou est un établissement pour les personnes privilégiées un peu particulier. Quand vous êtes les enfants des plus riches des riches, ce n’est pas votre prouesse athlétique ou la sagesse des livres qui vous maintient tout en haut. C’est votre don pour les jeux d’argents. Dans l’Académie privée de Hyakkaou, les gagnants vivent comme des rois et les perdants sont condamnés à devenir des animaux de compagnies. L’histoire se centre sur Yumeko Jabami une mystérieuse étudiante récemment transférée qui a plus d’un tour dans son sac et Suzui, un élève persécuté réduit au statut de « chien » (ou esclave) après avoir perdu une grosse somme d’argent lors d’un pari.

Il faut dire que Kakegurui a tous les éléments pour plaire, un concept de « match » original, pas de baston mais des paris sur divers jeux (cartes, plateau) avec de la triche (sinon c’est pas rigolo) et de la contre-triche (encore plus rigolo), des personnages féminins très présents (quota de boobs : check ✔ ) qui enchaînent entre les visages de psychopathes et d’orgasme (c’est le jeu de carte qui est orgasmique, hein…comment ça c’est illogique ? TG c’est le Japon).
Bon ça faisait beaucoup de parenthèses sur ce paragraphe mais vous avez pigé l’idée ?

2/ Ballroom e Youkoso

Episodes : 24
Genres : Comédie – Compétition – Drame – Romance – School Life
Studio d’animation : Production I.G
Éditeur : Amazon Prime Video

Tatara Fujita est un jeune homme n’ayant ni rêve, ni passion et ne sachant quoi faire de son futur. Alors qu’il est racketté par d’anciens camarades de classe, il est sauvé par Kaname Sengoku, un danseur de salon professionnel. Ce dernier décide de l’inviter à faire un cours d’essai où il y fera la rencontre de Shizuku Hanaoka, une jeune fille fréquentant le même collège que le sien, ainsi que de Tamaki. C’est en voyant le championnat de danse de l’année précédente que Fujita est se décide à changer pour devenir un danseur pro.

Enfin un thème qui change : la danse de salon !
Ok, quand c’est écrit comme ça sur le papier ça fait peur, on sait pas trop dans quoi on s’engage mais je vais vous dire moi : c’est génial !
Animation dynamique et toujours au taquet, personnages attachants qui évoluent, compétition de haute volée avec sa bonne grosse dose de suspens et pas mal de rebondissements. L’essayer, c’est l’adopter !
Et si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour vous décider Meepow vous décrit la BEST WAIFU de la saison dans un article !

1/ Made in Abyss

Episodes : 13
Genres : Aventure – Drame – Mystère – Surnaturel
Studio d’animation : Kinema Citrus
Éditeur : Wakanim

« Abyss », un lieu intriguant et nimbé de mystère. Un trou béant, seul lieu inexploré du monde. Un endroit fascinant et dangereux. Rico, jeune orpheline, a grandi dans une petite ville située au bord du gouffre tout en rêvant de devenir cavernière, comme sa mère.
Un jour, alors qu’elle se décide à entrer dans l’Abyss, elle rencontre un étrange robot qui ressemble à s’y méprendre à un être humain.

Ahhhhh, je ne vais pas m’étendre dessus car je l’ai déjà fait dans un article mais je suis contente de constater que beaucoup pensent comme moi que, si ce n’est pas l’anime de l’année, c’est au moins l’anime de la saison !

La suite du classement

(pour les curieux)

votez2017t

Les ‘ProAntagonistes’ des rédacteurs !

Après les différents TOP Waifus, animes et dérivés en tout genre, cette fois-ci Meepow est parti dans les coulisses de vos rédacteurs favoris !
(Tout le monde sait que c’est moi votre préféré mais passons…)
Aujourd’hui vous aurez le privilège de découvrir les coups de cœur et traumatismes de notre équipe de choc qui s’est fait un plaisir de vous confier leurs plus sombres s… sels… secrets !
Vous pensiez qu’ils ne souffraient pas dans leurs caves ? Détrompez-vous !

Lire la suite

TOP Anime de Lÿnou : n° 43 et 42

Un double aujourd’hui c’est noël avant l’heure !

43. Elfen Lied

(2004) Arms, 13ep + 1 OAV

Résultats de recherche d'images pour « elfen lied dvd »

La raison pour laquelle vous avez droit à un double numéro c’est parce que j’avais déjà parlé d’Elfen Lied lors d’un précédent article que je vous invite à lire.

Ceci dit, ce que je peux dire en plus pour compléter l’article précédent c’est que néanmoins cela reste un anime mémorable, non pas parce qu’il est gore ou trash. Ce ne sont pas les anime “mature” ou “adulte” qui manquent, ça on le sait tous. En revanche, ce qu’on peut reprocher aux anime adulte c’est de trop tomber, à un moment, dans l’absurdité de la mort sans aucun message d’espoir et de négliger les relations entre les personnages. Ici les personnages sont attachants, les relations complexes avec des non-dits, des secrets etc…chacun possède deux visages qu’ils/elles choisissent de montrer ou pas au héros. Donc il existe cet attachement et cet amour des personnages entre eux malgré leur différence, leurs a priori ou leur haine. L’amour (bien qu’ici dramatique) est toujours présent tout au long de l’anime il s’agit bien d’une histoire humaine, aussi cruelle puisse-t-elle être.

[Note de Babiwan : la preuve que chacun ses goûts. Perso, à part pour sa violence Elfen Lied ne m’a pas marqué.]

Après la seule chose que je pourrais lui reprocher c’est son style qui, déjà pour l’époque, est un peu vieillot que ce soit au niveau du chara-design de l’intrigue qui reste assez simple (pas de mindfuck) ou du rythme un peu lent pour le genre d’histoire que c’est (mon avis, pas taper).

Et puis encore une fois CET OPENING *^*

[Re-note de Babiwan : Ah si. L’opening m’a marqué en fait.]

42.Gugure Kokkuri-san

(2014) TMS Entertainment, 12ep

C’était pas parti pour être l’anime inoubliable et pourtant ! J’ai passé un super moment. Bon ok c’est un peu de la triche quand on sait que mon genre préféré c’est surnaturel japonais et les histoires de yôkai.

Résultats de recherche d'images pour « Gugure Kokkuri-san »

Ici on suit les aventures d’une petite fille vivant seule et délaissée par sa famille, elle invoque l’esprit du “kokkuri”, l’équivalent de notre table Ouija mais au Japon, ce qui a pour effet de faire apparaître un kitsune, un esprit renard facétieux qui décide de hanter la jeune fille….enfin “hanter” est un grand mot, il prend pitié d’elle et décide de la babysitter. Bientôt viendront les rejoindres d’autres yôkai, un tanuki, un esprit gardien du chien, un bakeneko et bien d’autre !

On dirait pas avec le début sombre mais c’est une comédie ! Pour ma part j’ai l’impression d’y voir une trèèèèèès claire parodie de Kamisama Hajimemashita (ou Divine Nanami chez les français) et je dois dire que le tout est réussi. Avec l’âge de la petite (en primaire) on aurait pu penser que l’histoire et les gags restent très enfantin EH BIEN GRAVE ERREUR, c’est certes le cas 80% du temps, mais les moments d’humour malsain, grivois, surprise (personnages qui changent de sexe comme de chemise??!!) et noir (c’est une histoire de “fantôme” quand même) sont très présents. Certaines blagues m’ont même mise mal à l’aise maaaaaaaiiiiiiiiiiiis en même temps j’ai adoré #MASO

C’est une suite d’histoires courtes, donc tout s’enchaîne très vite et le rythme est dynamique, faudrait que je lise la suite dans le manga un de ces quatre !

TOP Anime de Lÿnou : n°44

Et voici la suite d’une série d’article sur mon TOP anime de tous les temps (voir conditions au dos). Je ne vais pas tarder à vous faire un « sommaire » pour ceux qui auraient raté un ou deux article (ou si vous avez la FLEMME tout simplement).

[Edito de Babiwan : je désapprouve totalement le fait que School rumble soit si bas dans le classement. Un des meilleurs animes EVAH. C’est une HONTE ! *crache *]

[Droit de réponse de Lÿnou : C’est mon Top je fais ce que je veux d’abord D: Et attend de voir la suite Babinou ( ͡° ͜ʖ ͡°)  ]

44.School Rumble

(2004) Studio Comet, 26 + 26ep (2saison) + 4 OAV

Résultats de recherche d'images pour « school rumble »

Grande découverte de ma jeunesse car c’était la première fois que je riais aux larmes et à en vomir en regardant un anime…best sensation ever 😀

Tenma Tsukamoto, lycéenne, est folle amoureuse de Ouji Karasuma, un garçon de son lycée. Elle se retrouve dans la même classe que lui et espère bien pouvoir lui déclarer sa flamme. Parallèlement, Kenji Harima un lycéen voyou très bagarreur est, lui, amoureux de Tsukamoto mais ne sait pas comment lui avouer ses sentiments. Ces trois-là se retrouvent dans la même classe. Tsukamoto et Harima vont tout faire pour séduire l’élu de leur cœur quitte à embarquer leurs amis dans leurs combines.

Pas d’une grande originalité a priori, si ce n’est l’histoire d’élèves et de leurs déboires amoureux les uns vis-à-vis des autres. SAUF QUE les situations sont toutes aussi loufoques et extrêmes les unes que les autres. Dès le premier épisode on en prend plein les yeux avec la scène de la bicyclette (et là ceux qui ont déjà vu l’anime sont déjà entrain de sourire rien que d’y repenser I SEE YOU).

Que ce soit des anecdotes de garçon ou de fille, il y en a pour tous les goûts d’où le fait que l’anime a plu au plus grand nombre à sa sortie !

[Babiwan intervention : non sérieux, on se fend la poire devant ! Pouah Harima et Hanai surtout, mais j’en pouvais plus devant mon écran… j’ai presque des larmes de nostalgies qui en coulent là… :’D]

Niveau animation, c’est relativement moyen mais ça remplit bien son rôle et c’est surtout les gags et le timing qui sont excellents. Et quand on se dit qu’on en a pas assez à la saison 1, la saison 2 nous donne tout ce dont on a besoin ! (sauf les réponses ultimes pour les histoires d’amour mais JAPON quoi)

[Ajout de Babiwan : ET PUIS YA LES PARODIES DANTESQUES ! C’EST DU LEVEL D’EXCEL SAGA, C’EST… C’EST… CA DÉPASSE L’ENTENDEMENT ! ]

KARASUMA LOVE/20

Résultats de recherche d'images pour « karasuma ouji »

[Edited and disapproved by Babiwan, who wanted School rumble to be higher in this ranking.

Gurugu mawaru, gurugu mawaru ! ♪♪♪ ]

[Note de Lÿnou : Bol de Curry/20]

TOP Anime Été 2016 Manga NC

Vous ne savez pas quoi regarder comme anime ? Les membres de Manga NC ont voté et voici ce que la majorité vous recommande !

Et comme je ne suis qu’un être humain et que donc je n’ai pas tout suivi, c’est avec un grand plaisir que j’accueille Meepow pour m’assister dans cet article !

[Intervention de Meepow] Coucou ! Tant déloges rien que pour moi ? *écoute le silence* Je vais rougir…
[ Auto-congratulation de Babiwan : et potentiellement Babiwan, qui viendra éclairer de ses notes ces plébéiens ignorants ! Humpf ! ]

6/ ReLIFE (17% des votes)

Arata Kaizaki a 27 ans et est sans emploi. En effet, il rate tous ses entretiens et n’a tenu que trois mois dans sa dernière entreprise. Un jour, il fait la rencontre Ryo Yoake, membre de l’institut ReLife Research et propose à Arata d’être cobaye pour leur dernier projet ; un médicament qui lui permettra d’avoir l’apparence d’un lycéen de 17 ans et de pouvoir retourner au lycée. Grâce à ce médicament, il va pouvoir rattraper ses précédents échecs dans la vie et donc avoir une seconde chance.

Tous les ingrédients étaient réunis ! Personnages attachants, humour et gag présent, histoires d’amours plus ou moins (im)possible et un petit côté retour dans le temps que c’est la hype en ce moment (Boku Dake ga Inai Machi, Re:Zero kara hajimaru, Orange etc…). Bref, les comédies lycéennes marchent toujours aussi bien, la preuve avec ReLIFE qui propose tout de même son lot de petites surprises scénaristiques.

5/ Nejimaki Seirei Senki: Tenkyou no Alderamin (23% des votes)

L’histoire se passe dans un monde où deux grandes puissances se font la guerre, l’empire de Katjvarna et la république Kioka. Dans l’empire de Katjvarna, il existe une famille très influente de militaires qui s’occupe de faire passer des examens pour les officiers. Ikta Solork, détestant la guerre, passe le test écrit. Lors du test pratique il sauve une poignée de candidats dont la 3e princesse de l’Empire Chamille Kitra Katjvanmaninik grâce à ses ruses. Chamille les récompense en les faisant Chevaliers Impériaux. C’est le début d’une carrière militaire tumultueuse pour Ikta et ses amis plongés dans les soubresauts de la politique d’un empire sur la pente descendante, en proie à des ennemis extérieurs et intérieurs.

[Meepow] Alderamin on the Sky atteint avec aisance le top 5 du classement. (Oui, oui, c’est bon,  je vous vois les fans de GATE !)
Bien que reprenant cette idée, l’anime s’en distingue nettement grâce à son côté franc et sanglant dans l’art de la guerre (trêve, coup bas, trahison) mais surtout de part sa panoplie de personnages haut en couleurs. Homme ou femme ? Aucune différence. Vous aurez votre compte avec Yatorishino qui vous montrera qu’une demoiselle peut dominer un champ de bataille ; ou encore Ikta qui prouvera que la paresse est la meilleure stratégie à adopter dans une guerre !

4/ 91 Days (32% des votes)

Vivant de petits larcins telle une coquille vide depuis l’assassinat de sa famille par des membres de la mafia, Avilio reçoit un jour une lettre anonyme lui divulguant les noms des assassins. Il décide alors de se venger quoi qu’il en coûte.

Je ne pensais pas le trouver aussi haut dans le classement et je suis ravie de ne pas être la seule à avoir adoré cet anime. Si vous cherchez un bon anime de mafia italienne, celui-ci est fait pour vous, essayer c’est adopter ! Oubliez les histoires d’action où ça pète à tout va sans raison valable. Ici il est question de calcul, de trahison, de chasse à l’homme, d’idéologie politique, familiale et  bien sûr, de l’honneur. Ajoutez à cela une petite recette de lasagnes pas piqué des hannetons, vous m’en direz des nouvelles 😉

[ Note culinaire de Babiwan : un plat de lasagnes avec une saveur inoubliable. Même les fans les plus hardcores de Shokugeki no Soma n’ont probablement jamais vu un plat pareil ! ]

3/ Tales of Zestiria the X (35% des votes)

L’histoire se déroule dans un monde peuplé d’humains et d’êtres « divins », les Tenzokus. Ces derniers, qui sont invisibles pour la plupart des êtres humains, ont la capacité d’accorder leur bénédiction aux villes et villages et sont donc vénérés comme des dieux. Toutefois, au fils du temps, certains Tenzokus ont perdu foi en l’humanité et se sont retirés, laissant la malveillance s’installer dans le cœur des hommes. Voyant la malveillance se propager, Alisha, une jeune combattante part à la recherche du Berger, un être légendaire capable de purifier la malveillance. Elle rencontre alors Sorey, un humain élevé par des Tenzokus et son ami Mikleo, un jeune Tenzoku.

Sans surprise, toute la rédaction avait adoré l’anime dans l’article Bilan et visiblement les membres aussi ! On est plongé dans un monde heroïc-fantasy aux ambiances, couleurs et animations superbes. J’ai personnellement aimé le lot de personnages féminins proposées qui sont loin de se cantonner au rôle de faire-valoir. Ici elles savent toutes défendre leur steak (hmmm ça parle beaucoup de nourriture ici…prémonition ?)

[ Avertissement de Babiwan : les admins de MangaNC sont comme des gremlins : passé une certaine heure, évitez de leur donner à manger ou à boire, sinon… enfin sauf si vous voulez connaître l’apocalypse bien sûr ;D (bande de masos va !) ]
[Remarque de Meepow] *Regarde au loin Babiwan se transformer en gremlins* Effectivement ! Faites attention, celui-là se nourrit de sel ! (et d’ail aussi…)

2/ Mob Psycho 100 (44% des votes)

Shigeo Kageyama est un collégien de 14 ans qui est appelé « Mob » à cause de son manque de présence. Pourtant, il est en réalité un puissant Esper. Au fur et à mesure qu’il grandit, Mob réalise que son pouvoir psychique est dangereux. Pour éviter de perdre le contrôle de sa puissance, il se renferme sur lui-même et s’isole. Cependant, à cause de ces émotions refoulées grandissant de plus en plus en lui, son pouvoir menace d’atteindre ses limites.

Décidément, l’auteur ONE a la côte chez nouzot’ ! Après One Punch Man qui avait dominé largement le TOP Automne 2015 voici qu’un autre anime de l’auteur se hisse haut dans le TOP de cette saison. La formule est pourtant bien différente de One Punch Man, comme l’ont révélé les rédacteurs mais ça a fait tout autant mouche ! La qualité de l’animation est toujours au top et même si l’histoire démarre lentement une fois lancé on ne s’arrête plus !

[Note de Babiwan : Entre Mob et 91 days, j’avais pas connu cette irrépressible envie de one-shoter des séries en une nuit depuis Stein;gates… et Stein;gates, c’est un de mes top tier ultimes, c’est dire…]

1/ Shokugeki no Soma: Nii no sara (52% des votes)

Cette seconde saison reprend l’histoire de Souma Yukihira dans l’Académie culinaire Totsuki, juste avant la finale du tournoi de l’automne.

[Meepow] Tiens, tiens, tiens ! Qu’est-ce qu’on a au menu du jour ? C’est pas souvent qu’on a le droit à une saison deux en haut du podium. D’habitude ce sont les nouveautés qui vous plaisent ! Alala, j’vous jure…
Et pourtant, c’est à l’unanimité que Soma vous régale avec plus de 52% des voix (bandeau chapeau Soma !).
Une saison plus courte, certes, mais bien plus intense avec une animation toujours aussi sublime à tous les niveaux !
Malgré ces jolies chiffres, ce que je vois ne reste qu’une bande d’affamés qui n’attendent qu’une chose : une suite !
(Oui j’en fais partie et alors ?!)

Le reste du sondage, pour les curieux ~

votezt2016

[ Edited, approved and savored by Babiwan. With lots of love (and salt) ]
[Counter edited by Meepow] Salt is love, salt is life!