[Anime en cours] Ballroom e Youkoso

Êtes vous à la recherche d’un nouvel anime ?
Êtes vous un(e) fan de sport, de compétition et de tranche de vie ?
Si vous avez répondu « OUI » ou « NON » aux deux questions précédentes, cela n’a que peu d’importance pour
Ballroom e Youkoso

Lire la suite

Publicités

L’actualité animes et mangas en bref.

Bonsoir à tous et à toutes ! Pour commencer cette « rentrée », nous nous retrouvons pour un rapide survol de ce qui a fait l’actu anime et manga, mais aussi des jeux-vidéos de ces derniers jours !

Et nous commençons par l’annonce de la fin prochaine du manga Sidonia no Kishi, également connu en France sous le nom de Knights of Sidonia ! En effet, l’éditeur japonais Kodansha (Métropolis, Mugen no Junin, GTO, Dolly Kill Kill...) a annoncé jeudi dernier, par le biais du magazine Afternoon, que le manga de NIHEI Tsutomu (Blame! Abara, BioMega...) se terminera le 25 septembre prochain au Japon. Knights of Sidonia est également disponible en France puisqu’il est publié par l’éditeur Glénat depuis 2013. La série compte actuellement 14 tomes de parus.

Cette fois c’est par le biais du magazine Shonen Ace que nous apprenons la fin prochaine d’un autre manga: Nichijou ! Le manga de ARAI Keiichi (Helvetica Standard) se terminera dans le courant du mois de décembre prochain au Japon avec la publication du 10ème volume de la série. L’éditeur japonais Kadokawa (X de Clamp, Kamiyadori, Trinity Blood, Fate/Stay Night – Heaven’s Feel...) a néanmoins ajouté qu’il publiera également une édition spéciale du volume le même jour qui comprendra un livret spécial avec des « épisodes » inédits du manga.nichijo-end

La 39ème édition du Young Magazine a dévoilé aujourd’hui qu’un OAD sera vendu avec le 8ème tome du manga Hantsu x Trash de KOBAYASHI Hiyoko (Peridot, Oku-sama wa Joshi- Kosei...), rappelons que celui-ci est également édité par Kodansha. Hantsu x Trash suit les péripéties du jeune Yohei Hamaji, étudiant fainéant et doublé d’un pervers, qui reçoit un beau jour une invitation à rejoindre un club où « Il pourra toucher autant de filles qu’il le veut ». C’est ainsi qu’il se retrouve membre du club de water polo de son lycée.

Pour terminer, KOEI Tecmo a mis en ligne vendredi dernier, une nouvelle vidéo promotionnelle pour le jeu Arslan Senki x Musou prévu sur PS3 et PS4 pour le 1er octobre prochain au Japon. Le scénario commence par la bataille d’Atropathènes et le joueur pourra incarner les personnages du prince Arslan, de Daryun, Narsu,  Elam, Ghib ou encore la prêtresse Faranghis.

Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée et une bonne semaine qui, espérons-le, soit sans blocage !

Sources: Animenewsnetwork, Mangahere.

 

 

 

 

Haikyū!!

60431l[1]

Synopsis :

Malgré son pauvre mètre 63, Shôyô se donne à fond dans le sport qu’il aime : le volley-ball ! Son secret pour compenser sa petite taille : une détente phénoménale ! En intégrant la section volley du lycée Karasuno, notre rookie est déterminé à prendre sa revanche sur Tobio, un passeur aussi arrogant que talentueux, qui l’avait humilié au collège. Mais en ouvrant les portes du gymnase, il découvre que son ennemi juré est son futur coéquipier ! Les deux jeunes recrues devront néanmoins jouer en combinaison pour espérer redorer le blason d’un club de légende, déchu de son rang de champion…

Haikyuu%20-%20OP2%20-%20Large%2005[1]

Aperçu :

Haikyū!! est un anime sorti en Avril 2014 (Printemps). Adapté sous un format de 25 épisodes, ce Shōnen se concentre (comme vous avez pu le constater) sur les genres du Sport mais aussi de la Comédie.

L’histoire nous entraine donc dans l’univers de notre jeune héros, Shôyô, qui intègre le lycée Karasuno afin de rejoindre l’équipe de volley-ball. Il ne rêve que d’une chose : s’entrainer et devenir aussi fort que son idole, surnommé « le Petit Géant » (qui au passage était un joueur de ce même lycée). Cette ambition se verra être perturbée suite à sa rencontre avec son rival d’enfance, Tobio, qui désire lui aussi faire partie de Karasuno. De cette rivalité naîtra une future complicité créant un duo aussi impressionnant qu’entêter.

En résumé, une histoire assez classique dans son ensemble où une ancienne équipe, déchue de son rang de champion, revoit le jour grâce à l’arrivée de nos jeunes prodiges du volley-ball.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis :

Sous les faux airs de banalité qu’a Haikyū, le déroulement de l’histoire s’avère être bien plus intéressante et touchante compte tenu de la progression de l’anime, contrairement à ce qu’on aurait pu croire au premier visionnage.
Derrière ces défauts; que certaines personnes pourraient avoir par rapport à ce style de Shōnen, eh bien, à vrai dire, c’est ce qui en fait le point fort du manga. Un héros casse-cou, ambitieux et rêveur, et de l’autre côté un pur génie à la personnalité particulière. Ce qui créer à la fois des situations à en mourir de rire (qui sont d’autant plus prononcées grâce aux autres membres de l’équipe, qui par ailleurs ne sont pas du tout mis à l’écart pour des personnages considérés comme « secondaires ») ou bien des scènes absolument epic !
De ce fait, on a pas droit à des supers pouvoirs ou autres choses bien abusées; et c’est justement ça qui ma beaucoup plu.

– Des gags, du suspens, des retournements de situations, mais quoi d’autre ?

Des graphismes qui tiennent la route, des openings et endings sympas (notamment les premiers). Des personnages charismatiques auxquels on s’attache vite (bien qu’on aimerait parfois voir plus souvent les autres membres de l’équipe).

En quelques mots, on retrouve dans Haikyū!! la même atmosphère que dans Kuroko No Basuke.
On s’accroche rapidement et facilement à l’anime et on a droit à ces fameuses dernières secondes d’épisodes où « Wow ! Vivement la suite ! ». Personnellement je n’attend qu’une chose, une saison deux !
Bref, c’est un anime dont je ne peux que vous encourager à visionner, que vous aimez ou non le style/genre, l’humour présente pourrait bien compenser vos potentiels préjugés sur les mangas de sport.
Haikyuu-crossover-haikyuu-high-kyuu-37029782-800-851[1]

Anime approved by Meepow !

 

Kuroko no Basuke

Kuroko_no_Basket

Synopsis :

« Le collège Teikou possédait la meilleure équipe de basketball de pays au niveau du collège, le 5 majeur fut surnommé : la Génération des Miracles. Cependant, l’équipe comportait un 6ème joueur au talent hors du commun : Tetsuya Kuroko.
En arrivant dans son nouveau lycée Kuroko rencontre Taiga Kagami, un phénomène venant d’un collège américain. C’est alors que Kuroko décide de faire de Kagami le meilleur joueur du Japon en devenant son ombre. »

(Source : Icotaku)

Aperçu :

L’anime Kuroko no Basuke est extrait du manga portant le même nom. Se focalisant sur les thèmes de Comédie/Sport, cet anime voit déjà un certain succès vu la sortie rapide de sa seconde saison, dès Octobre 2013, qui comportera 26 épisodes normalement (2012 en ce qui concerne la première saison, avec 25 épisodes a son actif.)
Comme son titre l’indique, l’histoire se basera uniquement sur le Basketball pur et dur, où l’on suivra notre héros (Testuya Kuroko) intégrant la nouvelle équipe japonaise : Seirin.

Kuroko-Seirin

Mon avis :

Cet anime fut une énorme surprise pour moi, surtout par rapport en son genre : le sport ! Vous pouvez oublier tous préjugés se reflétant à un quelconque « Olive & Tom-like » où rien ne se passe en un épisode.
Tout d’abord au niveau graphique, rien à dire. Plus que correct, voire même très bon, certains petits détails ( tels que les effets de sueur, par exemple) rajoutent un bonus sur le côté esthétique de l’anime.
La touche de dynamisme ne manque pas à l’appel non plus. L’histoire en elle même est intéressante et on s’attache vite aux caractères uniques de nos joueurs, ainsi qu’à découvrir un par un le talent (unique) de chaque basketteur (que ce soit le joueur basique ou même la coach). Même si vous n’êtes pas familiarisés avec ce sport, vous apprendrez tout de celui-ci et dans les règles de l’art, étape par étape grâce à l’équipe de Seirin !
L’humour est pas mal non plus et m’aura fait rire bien plus d’une fois. Mais je vous laisses découvrir ce plaisir par vous-mêmes.
Bref, le meilleur moyen de comprendre la qualité de cet anime est de le voir !

Ses qualités : le dynamisme, le suspens entre deux épisodes, le côté unique de chaque personnage.
Son défaut : l’attente de l’épisode suivant.

tetsuya_kuroko___misdirection_by_keanove-d6v8yfu