[Le Tome Découverte] Awaken

« Mêlant habilement horreur et suspense, il tient le lecteur en haleine du début à la fin, sans temps mort. Parasite contre Éveillé… de l’issue de ce combat dépend le destin de l’humanité ! »

Ça fait un peu long comme intro/citation non ?
Sans plus attendre votre tome découverte numéro heu… 8 ! Dans un petit style à la Kiseijuu ou encore VS Earth.

Lire la suite

Publicités

Deux nouvelles séries à venir chez Ki-oon.

Et c’est du lourd que va nous proposer prochainement l’éditeur français en accueillant dans son catalogue Awaken (Okitenemuru) de RENTA Hitori, l’auteur de King’s Game et Immortal Hounds (Fushi no Ryoken) de YASOHACHI Ryo (Uwagaki). Ces nouvelles séries seront disponible  respectivement le 7 juillet et le 13 octobre prochain dans les librairies.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Awaken (Okitenemuru) est édité au Japon par Futabasha (Tsugumomo, Shirogane no Nina, King’s Game...) et publié dans le bimensuel Manga Action depuis 2014. Cette série, qui compte déjà 5 tomes de parus au pays du soleil levant, nous entraîné dans un japon où un parasite inconnu sévis, transformant les personnes en monstres assoiffés de sang. Au milieu de cela, Kanata, un jeune lycéen sans histoire, se retrouve impliqué dans un accident lié au parasite et découvre qu’il a la capacité de « voir » les personnes infectées, mais ce don n’est pas sans contre-coup et une organisation secrète est maintenant sur la piste du jeune homme. Vous pouvez lire les premières pages du manga traduit en français ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De son coté Immortal Hounds (Fushi no Ryoken) est édité par Enterbrain (Sunabozu, Kotetsu Kishi Chevalion, Rudolf Turkey...) et publié dans le magazine japonais Harta depuis 2013 au Japon où la série compte pour le moment 4 tomes de parus. L’immortalité n’est plus un mythe! Les humains ont acquis la capacité de se régénérer en quelques secondes de n’importes quelles blessures mortelles ou non, nous suivons l’inspecteur Kenzaki Shin’ichi à la tête d’une section spéciale de la police chargée de traquer les Vecteurs, des humains transportant un virus appeler RDS ou Ressurection Deficiency Synbdrome. Toutes personnes infectés perdent alors leur capacité de régénération et deviennent donc mortelles. Mais la traque des vecteurs n’est pas chose facile car Kenzaki se retrouve souvent confronté à une mystérieuse combattante qui protège les vecteurs et les aide à se cacher.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sources: Ki-oon, Mangahere.

Une vidéo spéciale et un peu plus d’info pour Kiseiju: Sei no Kakuritsu

kiseiju1Mantan Web a mis en ligne vendredi dernier une vidéo spécial pour Kiseiju: Sei no Kakuritsu et dont la diffusion est prévu pour le mois d’Octobre de cette année. N’oublions pas que deux films live sont également prévus, le premier pour Décembre et le second pour 2015.

Le site officiel a quand a lui mis en ligne de nouveaux chara-designs des personnages qui apparaitront dans cette nouvelle série, dévoilant également au passage le nom des seiyus qui prêteront leurs voix à leur homologues animés:

SAWASHIRO Miyuki (Maria de Aragawa Under the Bridge, Yomi Takanashi de Black Rock Shooter, Canaan de CANAAN…) interprétera le personnage de Kana Kimishima:

TANAKA Atsuko (Bayonetta de Bayonetta: Bloody Fate, Echidna de Black Cat, Lisa Lisa de Jojo’s Bizarre Adventure…) sera la voix de Ryoko Tamiya:

YOSHINO Hiroyuki (Kai Miyagusuku de Blood +, Jarl Duran de Buddy Complex, Zed de Kiba…) sera quand à lui le doubleur de Uragami:

YASUNO Kiyono (Koneko de Hamatora, Tina Kobayakawa de Wake up, Girls!, Safu de No.6…) doublera Yuko Tachikawa:

Enfin MAEDA Rena (Machi de Hunter X Hunter, Nike Remercier de Soredemo Sekai wa Utsukushii, Ayaka Nikaido de Jinsei...) sera la seiyu de Akiho Suzuki:

Kiseiju: Sei no Kakuritsu est produit par le studio d’animation Madhouse (Mahou Sensou, Vampire Hunter D, Monster, Tenjou Tenge…) l’équipe de production est composée du réalisateur SHIMIZU Kenichi (Marvel’s Avengers Confidential: Black Widow and Punisher), du scénariste YONEMURA Shoji (Kenpū Denki Berserk, Smile Precure!, Sore Ike! Anpan-man Ringo Boy to Minna no Negai...), de HIRAMATSU Tadashi, qui occupe pour la première fois le poste de character-designer et du compositeur musical ARAI Ken.

Kiseiju: Sei no Kakuritsu est adapté du manga orienté seinen de IWAAKI Hitoshi (Heureka) intitulé Kiseiju.Celui-ci fut édité par Kodansha (Shinjuku DxD, Ashita no Joe, Hojin Exaxxion, GTO…) et publié dans le magazine Afternoon entre 1990 et 1995 au Japon, la série est complète et compte en tout 10 tomes. A signaler que le manga parut également en France par le biais de la maison d’édition Glénat (Mushikago no Cagaster, Tokyo Ghoul, Akira, Dragon Ball…)sous le titre de Parasite.

Synopsis:

« Depuis des milliers d’années, l’Homme se trouve au sommet de la chaîne alimentaire. Jusqu’à ce jour où de mystérieuses sphères, abritant d’étranges parasites, se répandent un peu partout sur Terre. Rapidement, les entités prennent possession de certains habitants. Nul ne sait d’où elles viennent, mais ce qui semble certain, c’est qu’elles sont là pour débarrasser le monde de l’espèce humaine.

Shinichi, jeune lycéen, est un « hôte » dont le cerveau a miraculeusement été épargné : et pour cause, Migi, son parasite, a pris possession de son bras droit ! Ce cas exceptionnel va déboucher sur une singulière cohabitation. Car au-delà de la fusion physique opérée entre Migi et Shinichi, qui partagent désormais le même corps et la même vie, va se développer un lien d’attachement particulier où les deux êtres vont apprendre chacun l’un de l’autre. Alors que Shinichi se découvre doté d’incroyables facultés physiques, il prend aussi conscience de la menace qui plane sur ses proches… et sur l’humanité tout entière.

Réussira-t-il, avec l’aide de Migi, à enrayer l’inévitable invasion ? » -Glénat-

Sources: Animenewsnetwork, Glénat, Mantan Web, Kiseiju.jp.

Images: Kiseiju.jp

Un peu plus d’information sur l’anime Kiseiju (Parasite).

para1C’est par le biais du site japonais Mantan Web que nous apprenons un peu plus sur l’anime adapté du manga Kiseiju (Parasite) dont le titre sera Kiseiju: Sei no Kakuritsu et qui est prévu pour le mois d’Octobre. Rappelons que deux films live sont également prévus, le premier pour Décembre de cette année et le second pour 2015.

Nous apprenons ainsi que Kiseiju: Sei no Kakuritsu sera produite par le studio d’animation Madhouse (Mahou Sensou, Vampire Hunter D, Monster, Tenjou Tenge…) l’équipe de production sera quand à elle composé du réalisateur SHIMIZU Kenichi (Marvel’s Avengers Confidential: Black Widow and Punisher), du scénariste YONEMURA Shoji (Kenpū Denki Berserk, Smile Precure!, Sore Ike! Anpan-man Ringo Boy to Minna no Negai...), de HIRAMATSU Tadashi dont ce sera la première fois qu’il occupe le poste de character-designer et du compositeur musical ARAI Ken.

Le site nous dévoile également quelques noms sur les seiyus qui participent au doublage de la série, c’est à cette occasion que nous retrouvons une nouvelle fois Aya HIRANO (Suzumiha Haruhi de Suzumiya Haruhi no Yuutsu, Konata Izumi de Lucky Star…) et qui prêtera sa voix au personnage de Migi, à noter la présence de SHIMAZAKI Nobunaga (Haruka Nanase de Free!, Satoru Furuya de Ace of Diamond...) qui doublera Shinichi Izumi et enfin HANAZAWA Kana (Rize de Tokyo Ghoul, Marie de Persona 4 The Golden Animation…) qui sera la seiyu de Satomi Murano.

Enfin Mantan Web a également mis en ligne quelques chara-designs des personnages principaux de Kiseiju: Sei no Kakuritsu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kiseiju: Sei no Kakuritsu est adapté du manga orienté seinen de IWAAKI Hitoshi (Heureka)intitulé Kiseiju, il fut édité par Kodansha (Shinjuku DxD, Ashita no Joe, Hojin Exaxxion, GTO…) et publié dans le magazine Afternoon entre 1990 et 1995 au Japon, la série est complète et compte en tout 10 tomes. A signaler que le manga parut également en France par le biais de la maison d’édition Glénat (Mushikago no Cagaster, Tokyo Ghoul, Akira, Dragon Ball…)sous le titre de Parasite.

Synopsis:

« Depuis des milliers d’années, l’Homme se trouve au sommet de la chaîne alimentaire. Jusqu’à ce jour où de mystérieuses sphères, abritant d’étranges parasites, se répandent un peu partout sur Terre. Rapidement, les entités prennent possession de certains habitants. Nul ne sait d’où elles viennent, mais ce qui semble certain, c’est qu’elles sont là pour débarrasser le monde de l’espèce humaine.

Shinichi, jeune lycéen, est un « hôte » dont le cerveau a miraculeusement été épargné : et pour cause, Migi, son parasite, a pris possession de son bras droit ! Ce cas exceptionnel va déboucher sur une singulière cohabitation. Car au-delà de la fusion physique opérée entre Migi et Shinichi, qui partagent désormais le même corps et la même vie, va se développer un lien d’attachement particulier où les deux êtres vont apprendre chacun l’un de l’autre. Alors que Shinichi se découvre doté d’incroyables facultés physiques, il prend aussi conscience de la menace qui plane sur ses proches… et sur l’humanité tout entière.

Réussira-t-il, avec l’aide de Migi, à enrayer l’inévitable invasion ? » -Glénat-

Sources: Animenewsnetwork, Glénat, Mantan Web.

Images © Hitoshi Iwaaki/Kodansha, VAP, NTV, 4cast