Mon avis sur : Kyoukai no Kanata – I’ll Be Here (Mirai-hen)

Kyoukai no Kanata - Mirai Hen

Le film de Kyoukai no Kanata – I’ll Be Here est divisé en deux parties :

1er partie – Kako-hen

2nd partie – Mirai-hen

 

Mais je ne parlerai que du second car le premier n’a pas besoin d’être détaillé puisqu’il résume uniquement la saison elle-même et n’apporte que très peu de contenu nouveau (seulement les 5 dernières minutes sont « utiles »).
Sauf si vous n’avez pas vu l’anime, regarder le film pour faire d’une pierre deux coups, mais bon, à vous de voir (personnellement je vous conseil plutôt de regarder la saison).

Meepow

[Quelques précisions]

Bien que ça soit une critique, j’éviterai de spoil volontairement afin de vous donner envie de le voir sans pour autant gâcher votre plaisir. Sauf si je n’ai pas d’autres alternatives, je mettrai une balise « /!\ SPOIL /!\« .
Par contre je suis preneur de vos commentaires/ressentis, plus bas dans la bulle de commentaire en fin d’article, pour argumenter avec vous sur tel ou tel point !

Kuriyama Mirai

Globalement, que penser de ce film ?

« Je vous le recommande fortement ! »

Franchement, c’est du très très lourd ! L’anime avait déjà su nous charmer à travers sa saison de 12 épisodes, que ça soit au niveau des graphismes, de l’histoire, des OST, de son sublime ending, des sentiments dégagés ou de ses genres (bref, tout !), mais franchement là, chapeau ! Le film (en Blu-ray + 60fps) est juste une pure tuerie !

Bizarrement je n’ai pas vraiment grand chose d’autre à rajouter ici, mais sachez que vous ne le regretterez absolument pas ! Foncez !

Nase Hiroomi

Pourquoi c’est bien ?

« Parce que… Fuyukai Desu ! »

Combats au top !
Animation super fluide !
Une petite intrigue bien sympa !
Des personnages plus classes que jamais ! (Pour le coup, les vedettes sont : Hiroomi en manteau et Mirai, plus sombre que jamais… ❤ j’hésite encore en quelle version je la préfère… )
Et.. et… et… de la romance ! Oui oui vous m’avez bien entendu !
Le film à d’ailleurs tendance à s’orienter davantage de ce côté là (un peu comme The Last : Naruto the Movie).
Et sincèrement ça ne fait pas de mal, une technique qui ici, a porté ses fruits.
Le résultat est bluffant, on est à la jointure du mignon et de l’émouvant.

Les scènes sont à la fois dynamiques et splendides ! On ne peut s’empêcher de faire un retour arrière et revoir une scène tellement c’est bon ! Même si ça peut durer qu’une seule minute on ne s’en lasse absolument pas.

Quant à l’intrigue, quelque part on s’en doutait un peu, mais l’effet de surprise marche quand même (en tout cas ce fut le cas pour moi).
Les petites questions du genre « Non, ça ne peut pas être lui/elle quand même ?! » « Mais si c’est ça, alors pourquoi… Oooooookay ! »

Mais surtout, on reste fidèle à tout ce qu’on a pu voir pendant la série. Ce n’est pas du HS style OAV , ni une histoire parallèle sans queue ni tête ! On a bel et bien du contenu cohérent reprenant « la/une suite » de l’épisode 12.

Kyoukai no Kanata OAV

[OAV – Informations]

L’OAV de Kyoukai no Kanata est particulièrement enrichissant. Au risque de déplaire à certains, ce n’est pas un épisode fan service : session plage, bains publics, et un poulpe qui sort de nulle part façon toi-même tu sais. [Note de Babiwan : merci on a déjà donné. Je ne nommerais ni Bleach, ni Full Metal Panic, ni… oups :p ]

Cette fois-ci on a quelque chose d’utile puisque le passage aborde le moment ou Kanbara Akihito n’avait pas encore rejoint le groupe du clan Nase.
Il vivait en autarcie, à l’abri des regards, à cause du pouvoir instable qui sommeille en lui… On observe leur première rencontre ainsi que l’apparition initiale du méchant (le pourquoi du comment, etc. etc.) et la raison pour laquelle Hiroomi porte constamment son écharpe autour du cou et pourquoi sa relation avec Akihito est si…. « tendancieuse »…
Et quelques autres petits détails croustillants que je me contiens de vous dévoiler !

Beyond the Boudary movie

Pourquoi reste-on sur notre faim ?

« 1h30 c’est trop court ! »

En fait, le film nous laisse croire qu’on va avoir des réponses à absolument tout ce qui s’est passé précédemment, alors que non c’est le contraire. On tourne autour du pot et des nouvelles questions se rajoutent à notre liste. On continue d’émettre des hypothèses sans pouvoir véritablement les affirmer ou obtenir ne serait-ce la moindre piste. Bref, c’est très frustrant !

On regrette que le fond de l’histoire ai été délaissé au profit de la romance et du visuel (même si j’avoue que j’ai adoré ces deux points-là !)
Avec ce film, on a l’impression de subir le même effet qu’un anime : tu suis avec plaisir les premiers épisodes et quand t’arrives à la fin tu te dis que ça ne peut pas finir comme ça quand même, du coup t’attends la suite…

/!\ Début SPOIL – Questions /!\
Est-ce que Fujima Miroku est vraiment mort ?
Quelle est le rôle de Kanbara Yayoi ? Et surtout qu’est ce qu’elle insinue dans sa dernière phrase ?
Dans le passé (flashbacks), comment ça se fait que Akihito et Mirai se connaissent ? Un lien inconnu entre leurs mères ?

/!\ Fin SPOIL /!\

KnK Mirai Kuriyama

Avis final :

« Il faut le voir ! »

On reste fidèle à tout ce qu’on avait pu voir jusqu’à présent (oui je me répète, et alors ?!).
Et bien que beaucoup trop de questions restent sans réponses (ce qui est vraiment dommage par rapport à l’histoire !), on passe un très bon moment devant ce film ‘Mirai-hen’.
Les combats sont… WOW !! Je ne m’attendais pas à une telle intensité. C’est tellement difficile de les décrire avec des mots ! Ils ne sont pas omniprésents mais franchement excellents ! Et ce combat final… *heavy breathing*
L’humour est toujours au rendez-vous, et cela du début à la fin ! Un aspect que j’apprécie particulièrement compte tenu de notre duo Akihito/Hiroomi.
Et pour nos cœurs tendres, attendez vous à de la romance aussi sincère que touchante… Fuyukai Desu! 

Gif KnK I'll Be HereMovie approved by Meepow!

Publicités

Noblesse le manhwa/webtoon à succès a été adapté en OAV !

Raz-de-marée de fangasm dans la communauté des fans de BD asiatique.

Ce n’est pas une mauvaise blague comme on l’avait déjà eu en 2012 où beaucoup de fans ont pris le teaser d’annonce de la sortie du 3e livre du webtoon pour un trailer d’anime. Trop beau pour être vrai ? EH BIEN NON puisqu’un OAV de Noblesse a été présenté le 24 Octobre lors de la 17e édition du Bucheon International Animation Festival dont voici le trailer officiel ci-dessous !

 

Création du STUDIO ANIMAL, réalisé par GU Bong-hue (aussi connu pour la série Ghost Messenger) l’OAV dure 40 minutes. L’adaptation d’un Webtoon en anime est une grande première.

Il s’agit d’une préquelle du Webtoon original type « shounen » qui se déroule 820 ans auparavant. L’intrigue sera centrée sur ce qui est arrivé à Rai, Muzaka et sa fille.

C’est la marque Woongjin Think Big Funnism qui sortira en DVD le 28 Novembre 2015 dans un premier temps, puis sous forme de VOD.

Le casting a également été révélé :
Cadis Etrama Di Raizel (YongWoo Shin)
Frankenstein (SeungJun Kim)
Muzaka (Han Choi)
Le Seigneur précédent (SangHyun Um)
Ashleen (HyunJi Kim)
Maduke (InSeong Oh)
Gejutel K. Landegre (Kwang Jang)
Lagus Tradio (GuHan Kang)
Roctis Kravei (HoonSuk Jung)
Urokai Agvain (DongHa Kim)
Zarga Siriana (JunYeong Choi)

PRÉSENTATION

Si vous ne connaissez pas encore Noblesse ou le monde du Webtoon je vous recommande au préalable de zieuter notre article sur le sujet –> Culture Générale : Le Webtoon

Noblesse est un Webtoon publié en ligne sur le siteweb Naver écrit par Son Jae Ho et illustré par Lee Gwang Su, contant l’histoire d’un vampire noble du nom de Rai qui s’éveille après de longues années de sommeil dans notre monde moderne complètement changé.

Il est disponible gratuitement à la lecture en Coréen, anglais et français.

Les fans acclament déjà l’arrivée de l’animation Coréenne dans le marché.
Qu’en est-il réellement ? Les prochaines années nous le diront !

Magi: Sinbad no Boken aura bien une série animée.

En effet, après une première adaptation sous la forme de 5 OAVs, le site officiel de Magi: Sinbad no Boken a annoncé aujourd’hui qu’une série animée est prévue et que sa diffusion commencera à partir d’avril 2016 au Japon.stv_data01Le site ajoute que la série sera une nouvelle fois produite par le studio d’animation Lay-duce (Classroom Crisis, Go! Go! 575). L’équipe de production restera la même que pour les OAVs. On retrouvera donc le réalisateur MIYAO Yoshikazu (Inazuma Eleven, Spécial A), le scénariste KISHIMOTO Taku (Silver Spoon, Usago Drop, Haikyu!!), le character-designer SAKO Soichiro (Go! Go! 575) et enfin le compositeur OKUBO Tomohiro.

Magi: Sinbad no Bouken est un manga de OHTAKA Shinobu (Sumomomo momomo: Chijo Saikyo no Yome) et de OTERA Yoshifum, publié dans l’hebdomadaire Shonen Sunday (Meitantei Conan, Silver Spoon, Kenichi…) depuis 2013, la série est toujours en cours de publication et sept tomes sont déjà parus. Le huitième est prévu pour le 10 octobre prochain au Japon. Ce spin-off de Magi: The Labyrinth of Magic, est centré sur le personnage de Sinbad, de sa jeunesse jusqu’à la fondation de ce qui deviendra plus tard le Royaume de Sindria, en passant par son premier donjon et bien d’autres aventures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sources: Animenewsnetwork, Mangahere, Baka-update.

Un nouvel anime pour Utawarerumono (Le Chant des Rêves).

visualEncore une news qui va en réjouir certains d’entre nous ! En effet, King Records a annoncé ce dimanche que Utawarerumono: Itsuwari no Kamen le prochain opus du jeu Utawarerumono, aura droit à une prochaine adaptation animée. Cette nouvelle série est prévu pour Octobre prochain au Japon et devrait compter en tout 25 épisodes.

Utawarerumono: Itsuwari no Kamen sera produite par le studio d’animation White Fox (Tears to Tiara, Steins;Gate, Jormungand, Akame ga KILL!…). L’équipe de production sera quand à elle composé du réalisateur MOTONAGA Keitaro (Get Bakers, School Days, Date a Live, Digimon Adventure Tri...), du scénariste KONO Takamitsu (Lamune, Softenni, Absolute Duo...), du character-designer NAKATA Masahiko (Utawarerumono, Tears to Tiara.) et enfin du compositeur SHIMOKAWA Naoya qui avait déjà travailler sur le franchise To Heart. Enfin les seiyus qui participeront à la série animée seront bien sur les mêmes qui travaillent actuellement sur le jeu, comme par exemple FUJIWARA Keiji (Seiji Ogata de Hikaru no Go, Leorio de Hunter X Hunter, Jin Tojo de Shinmai Maou no Testament…) pour le personnage de Haku ou encore TANEDA Risa (Yukina Himeragi de Strike the Blood, Ai Hibiki de Rolling Girls, Erina Nakiri de Shokugeki no Soma….), qui interprétera Kuon.

Le jeu qui est édité par AQUAPLUS, sortira au mois de Septembre prochain au Japon sur PS3, PS4 et PSVita. Rappelons que cette même compagnie avait produit avec la participation du développeur Leaf, le jeu Utawarerumono en 2002 sur PC et 2006 sur PS2, qui mêlait alors Visual Novel et Tactical RPG, celui-ci fut également adapté en série animé de 26 épisodes en 2006 par le studio d’animation Oriental Light and Magic (To Heart, Pokemon The Origin, Comic Party...), licencié en France par Kazé, la série est connue sous le titre Le Chant des Rêves. L’anime sera suivit par une série d’OAVs en 2009 produite quand à elles par Chaos Project (Variable Geo, Futari Ecchi, Asagiri no Miko...).

Synopsis (provisoire):

« Un homme se réveille dans une forêt enneigée, n’ayant aucun souvenir sur son passé, ni sur son identité, il est soudainement attaquer par une gigantesque créature à l’allure insectoïde. Contraint de prendre la fuite, il est sauvé in extremis par Kuon, une doctoresse ayant des oreilles et une queue animal, ensemble ils essayeront de trouver des indices sur l’identité de homme que la jeune femme baptise Haku. »

Sources: Animenewsnetwork, Aquaplus, utawarerumono.jp

Images: Animenewsnetwork, utawarerumono.jp.

©2015 AQUAPLUS/Utawarerumono: Itsuwari no Kamen Production Committee