Une adaptation animée pour Masamune-kun no Revenge.

C’est par le biais du lancement d’un site officiel par l’éditeur japonais Ichijinsha que nous apprenons la prochaine adaptation animée du manga Masamune-kun no Revenge. Plus d’informations à ce sujet seront dévoilés prochainement.

mASAMUNE6KUN

Masamune-kun no Revenge est un manga orienté shonen de TAKEOKA Hazuki et de l’illustratrice coréenne Tiv, le manga est édité par Ichijinsha (Kannagi, Karneval, Mikakunin de Shinkokei…) et publié dans le mensuelle Comic REX depuis 2012, la série compte déjà 7 tomes de parus au Japon. Notons que celle-ci n’est pas encore licencié en France.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Synopsis (provisoire):

« Victime de brimades et autres moqueries en tout genre durant son enfance à cause de son problème de surpoids, Makabe Masamune fait son grand retour sous un jour nouveau. Beau, populaire, ayant des bonnes notes et excellant en sport, le jeune homme n’a qu’une idée en tête: se venger de Adagaki Aki, celle qui l’avait autrefois tant intimidé et humilié. »

Sources: Animenewsnetwork, Mangahere, masamune-tv.com.

Une adaptation animée pour Renai Bokun.

renaibokunC’est par le biais du site japonais Natalie que nous apprenons que le manga Renai Bokun, également connu sous le titre The Very Lovely Tyrant of Love, aura droit à une prochaine adaptation en série animée, plus d’information concernant cette nouvelle série seront dévoilées prochainement.

news_xlarge_anime_poster02Renai Bokun est adapté du manga orienté shonen de MIHOSHI Megane, il est édité par Flex Comic (Cat Shit One, Break Blade, Elf wo Karu Monotachi 2...) et publié dans le magazine Comic Meteor depuis 2012. La série compte 7 tomes de parus, le huitième sera disponible ce 10 décembre au Japon, à noter que le manga n’est pas encore édité en France.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Synopsis (provisoire):

« Le Kiss Note est un puissant artefact magique ayant l’apparence d’une cahier de note, cette objet spéciale a la particularité de rendre fous amoureux tout ceux dont le nom y est écrit si ceux-ci s’embrassent. Ce livre appartient à l’ange Guri, une sorte de Cupidon chargé de créer des couples jusqu’au jour elle écrit par erreur le nom de Seiji Aino, or si celui-ci n’embrasse personne dans les prochaines 24h, ce n’est pas sa tête qui tombera mais bien celle de Guri. Devant une telle circonstance (et le désespoir du Cupidon), le jeune homme décide d’avouer ses sentiments à Akane Hiyama, la fille la plus populaire du lycée, qui se trouve en faite être déjà amoureuse de Seiji mais un amour obsessionnelle et si cela ne suffisait pas Guri tombe à son tour sous le charme du lycéen qui se retrouve a géré une yandere et une ange fan de BL. »

Source: Animenewsnetwork, Natalie.

La deuxième saison de Diabolik Lovers débutera le 24 Septembre !

EDIT : La vidéo promotionnelle est disponible !!!

Initialement prévue pour le courant du mois d’Octobre, les chaînes de diffusion et de streaming ont officiellement annoncé que la deuxième saison de Diabolik Lovers : « Diabolik Lovers More Blood » va être diffusée à partir du 24 Septembre !

Tiré du très populaire jeu éponyme type harem inversé, c’est sans surprise après l’engouement pour la première saison, les goodies et autres produits dérivés que s’annonce cette deuxième saison produite par le Studio Zexcs (Say I love You, Mangaka-san to Assistant-san), répondant ainsi aux attentes des fans.

Synopsis :

Komori Yui est une fille qui voit la vie de façon très positive, malgré quelques problèmes avec des esprits (elle est souvent témoin de phénomènes surnaturels). En raison du travail de son père, alors qu’elle est en première, elle va devoir entrer dans un lycée pour célébrités donnant des cours nocturnes. Elle va se retrouver à habiter en collocation avec les six frères Sakamaki, six vampires sadiques…

La chanson thème a également été confirmée il s’agira de Kindan no 666. Celle-ci sera la chanson thème des deux nouveaux personnages :
(Note de Lÿnou : PAYE TES VOIX DE BEAUX-GOSSES !!!)

Ko Mukami 

Doublé par Ryohei Kimura

  • Kise, Ryouta (Kuroko no Basket)
  • Grey, Charles (Kuroshitsuji: Book of Murder)
  • Wakamatsu, Hirotaka (Gekkan Shoujo Nozaki-kun)
  • Kamui, Kirito (Psycho-Pass 2)
  • Asaba, Yuuki (Kimi to Boku)
  • Kimata, Hayato (Meganebu!)
  • Hyuuga, Yamato (Uta no☆Prince-sama♪ Maji Love Revolutions)

Azusa Mukami

Doublé par et Daisuke Kishio

  • Kuran Kaname (Vampire Knight)
  • Aono, Tsukune (Rosario to Vampire)
  • Kurama (Kamisama Hajimemashita)
  • Loki (Fairy Tail)
  • Takatsuki, Shinobu (Junjou Romantica)
  • Kumou, Kagemitsu (Donten ni Warau)
  • Takahashi (DRAMAtical Murder)
  • Haruki, Naoshi (Starry☆Sky)

Yamada-kun to 7-nin no Majo : Anime vs Manga

Ohayo minna ! Avant de commencer, je tiens à préciser que c’est mon 1er article sur le blog, donc soyez indulgents… Onegaishimasuuuuu ! *se retourne vers l’équipe de MangaNC*

Touky : Fap !         Melk : *sort son paquet de popcorn*       Jam : *rehausse ses lunettes* Qu’on le brûle !            Meepow : Monsieur ! Ballon !     Lynou : …*crache sur les chaussures de Rikyz*           Shinyo : Sale chinois !

Comme vous l’avez constaté, j’ai le soutien des autres admins… Bref, commençons cet article.

What is Yamada-kun to 7-nin no Majo?

Yamada-kun to 7-nin no Majo ou Yamada and the Seven Witches est un manga écrit et illustré par Yoshikawa Miki, qui est aussi l’auteur du manga Yankee-kun to Megane-chan. L’œuvre est publiée dans le Weekly Shonen Magazine depuis Février 2012. Elle est toujours en cours de parution et compte à ce jour 16 volumes.

Yamada-Kun-to-Nananin-no-Majo3

What is the story?

Ryû Yamada est un élève de 2ème année au lycée privé de Suzaku. Celui-ci est toujours en retard, s’endort pendant les cours et ses notes sont désastreuses. Sa vie quotidienne est ennuyeuse. D’un autre côté, Urara Shiraishi est une belle étudiante et la meilleure élève du lycée. Mais un jour, après une soudaine chute dans l’escalier, leurs corps sont échangés ! Ainsi Ryû se retrouve avec le corps de Urara et Urara celui de Ryû !

Anime Part !

Une adaptation en anime est sortie le 12 avril 2015 et s’est terminée le 28 juin 2015. L’anime a été produit par le studio LIDEN FILMS (Arslan Senki, Terra Formers, Senyuu…) et comporte 12 épisodes.
2 OAVs ont été produit par le même studio.

Faisons un zoom sur les seiyuus :

Ryota Ohsaka
-Ryuu Yamada  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Charlie Staz Blood  (Blood Lad)
-Ryota Watari  (Shigatsu wa Kimi no Uso)
-Nice  (Hamatora)

Saori Hayami
-Urara Shiraishi  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Yukino Yukinoshita  (Yahari Ore no Seishun Love Comedy wa Machigatteiru)
-Miyuki Shiba  (Mahouka Koukou no Rettousei)
-Shinoa Hiiragi  (Owari no Seraph)

Toshiki Masuda
-Toranosuke Miyamura  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Chikara Ennoshita  (Haikyuu)
-Takashi Yura  (Kimi no Iru Machi)
-Masayoshi Hazama  (Samourai Flamenco)

Mayaa Uchida
-Miyabi Itou  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Rikka Takanashi  (Chuunibyou demo Koi ga Shitai)
-Rea Sanka  (Sankarea)
-Iki Hiyori  (Noragami)

Voici un petit topo sur les chapitres adaptés dans l’anime :Capture
Comme vous pouvez le constater, nous survolons 90 chapitres en 12 épisodes ! Je précise que les 2 OAVs n’ont aucun rapport avec le manga. On voit bien qu’il y a trop de chapitres à adapter.
Alors… L’anime est-il bon ou mauvais ? Pour répondre à cette question, je vais me mettre dans deux situations différentes.

1ère situation :  Je n’ai pas lu le manga et je découvre l’anime.
L’anime est joli à regarder, c’est très coloré mais ce n’est pas non plus de la haute qualité comme Fate Stay Night UBW. Bien qu’on parle de sorcières, ce ne sont pas des magical girls, mais simplement des lycéennes qui ont des capacités hors-normes. L’humour est présent, très présent avec les diverses situations auxquelles sont confrontés nos héros. Le fan service est plutôt modéré et n’oublions pas la petite pincée de romance.
On sent que ça va vite au fil des épisodes. On va pas se mentir, rien qu’avec le titre, on sait qu’il y a 7 sorcières… Attendez-vous à découvrir une sorcière par épisode (ou presque).
Cependant, on passe un bon moment à rigoler et surtout, c’est pas tous les jours qu’on tombe sur un anime où les personnages s’embrassent souvent comme un simple bonjour (je vous laisse découvrir pourquoi).

2ème situation :  J’ai lu le manga, j’en suis fan et je découvre l’anime.
Le choix des seiyuus est génial ! Shiraishi = Yukinoshita, donc même seiyuu ! Good job Studio-kun ! =)
Le chara-design est similaire au manga. L’opening est vraiment bien, le titre de ce dernier est « Kuchizuke Diamond » et il est chanté par Weaver.
On sent le bâclage et on remarque que le studio a essayé de gérer quelques scènes à sa manière. Avec le peu d’épisodes qu’il y avait, j’aurais aimé avoir une saison de 24-25 épisodes pour couvrir les 90 chapitres.

Verdict ? Je dirais que c’est un anime seulement fait pour les fans. Il est bien mais sans plus par rapport à ce qu’on trouve dans le manga.

Capture

Why should I read the manga?

Vous vous attendez à ce que je sorte cette sublime phrase « Le manga est meilleur que l’anime ». Vous n’avez pas tort, mais dans cette partie je vais plutôt vous expliquer les raisons de vous mettre au manga sans trop spoiler (promis je ferai des efforts).

Pour ma part, il y a un manque de profondeur sur les relations des personnages dans le début de l’anime. Je m’explique, Yamada a la capacité d’échanger de corps avec quelqu’un d’autre. Du fait qu’il n’a pas d’ami, celui-ci juge les gens par rapport à ce qu’il voit. Par exemple, Shiraishi est la fille la plus intelligente de son lycée donc il se dit qu’elle a la belle vie. Toutefois, après avoir changé de corps avec cette dernière, il se rendra compte qu’elle se faisait bizuter. Ce pouvoir lui a permis de changer sa vision par rapport à certaines personnes.
Vous allez me dire qu’on la voit se faire bizuter dans l’épisode 1. D’accord, je ne peux pas le nier, cependant il manque ce détail, celui qui marque le début de leur relation (je ne peux pas en dire plus, je vous laisse découvrir par vous-même). De plus, il y a aussi le passé de Miyamura qui n’a pas été mentionné (vous savez où trouver la réponse).

Capture

Conclusion !

Tout d’abord, la raison pour laquelle j’ai fait cet article est le fait que ce sont les 2 premiers épisodes de l’anime qui m’ont poussé à lire le manga. Je m’y suis très vite attaché et j’avais entamé les 150 chapitres en 2 jours ! (sachant que je ne suis pas un grand lecteur de manga)
Ce manga vaut la peine d’être découvert ! Entre les mystères entourant les sorcières et les situations comiques, difficile de ne pas aimer. Je préviens qu’il y a des scènes que certains qualifieraient « ecchi » mais ce n’est pas non plus hardcore comme dans Highschool DxD. Et puis, il n’y a pas que 7 sorcières… Oouups !
Ce que je conseille pour ceux qui ne connaissent ni l’anime, ni le manga, c’est de commencer le manga et d’aller jusqu’au chapitre 90, puis de regarder l’anime pour mieux l’apprécier.
Pour ceux qui ont seulement regardé l’anime, je vous conseille de lire le manga depuis le début. Et pour ceux qui ont lu le manga et regardé l’anime… Bah… Votre avis sur mon article m’intéresse ! =)

Bonus : Le manga a aussi été adapté en drama (8 épisodes) en 2013.

maxresdefault

Si ce type d’article vous plaît, n’hésitez pas à le dire sur le blog ou facebook.
Tata bisous !

Rikyz confirms that he read the manga and watched the anime.
If it’s not the case, he’ll offer you Touky’s body in a sushi. 

Yakuza Love Theory

 yakuza_love_theory_ConvertImage

Salut à tous ! Si vous ne l’avez pas remarqué je suis un nouveau rédacteur. J’ai attendu de tomber sur un coup de cœur avant de me lancer, et tel fut le cas avec le manga Yakuza love theory (et non ce n’est pas un anime… pour l’instant).
Mais avant de commencer, une petite présentation du manga :

Synopsis :

 

« Kanji Yarahata, vingt ans, ne fait pas partie des garçons qui ont la cote auprès des filles, et c’est à peine s’il ose leur parler. C’est là qu’intervient Aiya, un fantôme aux allures de yakuza qui se prend pour un cupidon et prétend pouvoir régler le problème de Kanji grâce à ses recherches sur l’amour qu’il a compilées en un livre : « Love Theory ».
Aiya a également un message du grand-père de Kanji. Si d’ici un an, Kanji n’a toujours pas trouvé de copine, la lignée des Yarahata n’aura plus de descendance ! Kanji sera-t-il en mesure de se trouver une petite amie en moins d’un an ?!

 

Aperçu :

 

Titre original : LOVE理論 (Love riron)
Titre français : Yakuza Love Theory
Genres : Comédie, Romance, Ecchi, Harem
Thèmes : Amour
Public visé : Seinen
Nombre de tomes : 5
Publication : Terminée
Publication française : En cours (3 sur 5)
Année de publication : 2012
Editeur original : Futabasha
Magazine de publication : Manga Action
Editeur français : Soleil

Le 1er tome de Yakuza Love Theory traduit en français a été publié en France en septembre 2014, la sortie du 5ème et dernier tome est prévu en septembre 2015.

Comme indiqué dans le synopsis, l’histoire est centrée sur Kanji Yarahata et sur Aiya.

Kanji Yarahata est un jeune geek qui a raté ses études et travaille dans un super-marché pour aider ses parents. Il traîne toujours avec ses deux meilleurs amis Waseda et Nakano avec qui il passe son temps à jouer à Monster Hunter. Il est très timide par rapport aux filles et ose à peine leur parler. Tous les trois se disent avoir renoncé aux filles, mais sont jaloux de voir les filles s’intéresser à d’autres garçons.

Aiya est un fantôme, yakuza de son vivant et s’autoproclamant prof de sport (EPS) de l’amour. Seul Yarahata peut le voir, mais cela ne l’empêche pas de pouvoir interagir avec le monde des vivants et ainsi pouvoir « toucher » (des petites culottes). Il a été recruté par le défunt grand-père de Yarahata pour lui enseigner la « Love Theory », un ensemble de théories plus loufoques les unes que les autres, afin qu’il puisse avoir une copine.

yakuza1

Mon avis:

 

Voilà un manga des plus surprenants ! Quand je l’ai pris et regardé la couverture, je me suis dit que c’était un shojo, ça va parler de romantisme et tout; puis j’ai feuilleté les six premières pages… Et je vous dis que j’ai été agréablement surpris ! (j’étais plié de rire)
Explication: les quatre premières pages sont en couleur, un harem, des filles sont en sous-vêtements, un seul mec. On rentre direct dans le vif du sujet, ce n’est pas un shojo, c’est un seinen !
Mais ce n’est pas fini ! La suite, on comprend que c’était un rêve, le personnage principal se réveille et se retrouve face à face avec la tête d’un fantôme à la place de son pénis (et oui, j’ai dis « pénis »). On passe du ecchi à une grosse scène comique.
Rien que ça, m’a donné envie de le lire jusqu’à la fin.
De plus, ce manga est bourré de fan service ! Bien sûr, on s’attend à des tenues de soubrette, des gros plan sur des culottes ou des seins (pour rassurer certains, il n’y a pas de tétons dévoilés, au grand dam des vieux pervers); mais je ne m’attendais pas du tout à ce que l’auteur mette des petits clins d’œil à certains autres mangas connus ou à des personnages publics (ex: Spielberg, DBZ,…), un minimum de culture générale est recommandé afin de lire ce manga, pour en profiter pleinement (sinon ça devient vite moins drôle).

L’histoire est vraiment centrée sur le duo comique Yarahata/Aiya. Entre les frasques et les expressions faciales de Yarahata, et Aiya avec ses actions farfelues et ses théories absurdes qui fonctionnent ; on ne peut qu’être mort de rire du début jusqu’à la fin.

Yakuza-love-theory-T.I-4

Yarahata n’a rien d’exceptionnel, c’est un garçon comme un autre. Pas très fort physiquement, pas très intelligent, n’a pas de charisme particulier, n’a pas de supers pouvoirs, un mec banal quoi. Il n’a pas la côte auprès des filles, enfin il n’ose même pas leur parler, bref il est vraiment du genre coincé. C’est une caricature d’un geek en mal d’amour si je peux me permettre de dire.
Il n’a pas du tout confiance en lui et se repose sur les conseils d’ Aiya.

 

 

 

 

yakuza_1-1

Aiya, le professeur de l’amour, est un vrai pervers. Il est certes revenu sur terre afin d’enseigner ses théories à Yarahata, mais il profite de ses pouvoirs de fantôme afin de mater des petites culottes ou peloter des filles, et j’en passe. Yarahata est à la fois outré et vert de jalousie à chaque obscénité d’Aiya. On pourrait le comparer avec Jiraiya (Naruto) ou Onizuka (GTO), dans le genre bon professeur mais gros pervers.
Il n’hésite pas à mettre la pression sur Yarahata qui se décourage vite à chaque fois qu’il fait face à des obstacles, et il peut parfois être assez tyrannique avec lui.

 

 

 

 

Je vous conseille fortement ce manga, il est bourré d’humour, il se lit facilement, et peut-être très instructif pour les mecs célibataires qui sont autour de la vingtaine (y’a quelques théories qui peuvent marcher, mais chut faut pas le dire). Mais il peut plaire aussi aux filles, même si c’est un seinen, je connais quelques filles qui l’ont lu et l’ont bien aimé, donc les filles, n’hésitez pas à le lire.
Merci d’avoir lu mon premier article, et si vous voulez, vous pouvez mettre un petit commentaire en bas afin de donner votre avis.
On se retrouve bientôt pour un nouvel article!!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.