Sosoro Investigations #27.10

Ohayoooo Everybodyyy !!!

Olalalalah, je sens que l’on va passer une trèèèss bonne fin de semaine avec le superbe WEEK END GEEK qui nous attend ! Ce sera THE PLACE TO BE pour tous les irréductibles geekos et Otakus que nous sommes ♥ 

 Retrouvez d’ailleurs à cette occasion les 2 stands de nos partenaires AS DE TREFLE et SUGOII SHOP, grâce à qui vous aurez le plaisir de renflouer votre bibliothèque ET votre collection de goodies pendant 2 jours :3

Vous retrouverez of course le stand de l’association MANGA NC avec des espaces lectures, jeux vidéos, cosplay, …

N’hésitez plus et venez partager avec nous votre passion du MANGA.

*Pour la ptite info votre Sosoro adorée sera présente les après-midi pour des séances de photos et dédicaces lol ! Nan sans déc, viendé je serais là spécialement pour le concours de cosplay et c’est à voir absolument !


SÉRIES EN COURS

SHONEN :

SHONEN

SHOJO :

SHOJO

SEINEN :

SEINEN

JOSEI :

Manga - Manhwa - Please love me Vol.6

PLEASE LOVE ME T06


 

SÉRIES TERMINÉES

KODOMO :

Manga - Manhwa - Lilli la fillette qui murmure à l'oreille des animaux Vol.2

LILLI T02

SEINEN :

Manga - Manhwa - Drakengard - Destinées Écarlates Vol.3

DRAKENGARD T03


NOUVELLES SÉRIES

Manga - Manhwa - Born To Be On Air ! Vol.1BORN TO BE ON AIR T01

Titre originale : Namiyo Kiite Kure
Dessin / Scénario : SAMURA Hiroaki
Éditeur : GLENAT
Volumes parus : 1 VF / 2 VO (En cours)
Genre : Seinen (Musique, Tranche-de-vie)

Sapporo, Hokkaidô. Dans un bar, Minare Koda peste contre son ex-copain auprès d’un journaliste radio qu’elle vient tout juste de rencontrer. Le lendemain, quelle n’est pas sa surprise d’entendre sa voix enregistrée et diffusée à la radio ! Folle de rage, elle fonce à la station, mais sur place, les paroles enjôleuses du directeur d’antenne l’incitent à improviser une diatribe sur sa philosophie amoureuse. Invitée à entrer dans le monde de la radio par un tour du destin et dotée d’un caractère bien trempé, Minare va voir sa vie violemment bouleversée… PIKA

Lire un extrait

Résultats de recherche d'images


Manga - Manhwa - Dead Dead Demon’s DeDeDeDe Destruction Vol.1DEAD DEAD DEMON’S DEDEDEDEDESTRUCTION T01

Dessin / Scénario : ASANO Inio
Éditeur : KANA
Volumes parus : 1 VF / 1 VO (En cours)
Genre : Seinen (Tranche-de-vie, Fantastique)

Depuis 3 ans, le ciel de Tokyo est recouvert par un gigantesque vaisseau spatial extra-terrestre. Pourtant, aucune attaque de la part des extra-terrestres n’est recensée bien que les humains abattent, avec une facilité déconcertante, les petits vaisseaux qui sortent de temps en temps du ventre de l’immense engin…

Pendant ce temps, sur Terre, les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne prêtent plus attention à ce vaisseau et continuent à vivre leur vie. Mais ces 3 années de paix ont endormi la vigilance de l’Humanité… Elle ne remarque pas que « l’envahisseur » s’est infiltré au sein de sa population. Et il pourrait bientôt troubler leur paisible quotidien ! KANA

Lire un extrait


 Manga - Manhwa - Fairy Tail - ZeroFAIRY TAIL ZERO

Dessin / Scénario : MASHIMA Hiro
Éditeur : PIKA
Volumes parus : 1 VF / 1 VO (Terminé)
Genre : Shonen (Aventure, Fantastique)

Ayant perdu ses parents très tôt, Mavis travaille sur l’île de Tenrô au sein de la guilde Red Lizard pour le maître Jiself, qui la maltraite. Mais, un jour, la guilde est attaquée et détruite par les Blue Skull qui veulent s’emparer du trésor de l’île, le Jade de Tenrô. Lors de l’attaque, Mavis sauve Zera, la fille de Jiself. Ensemble, elles parviennent à s’enfuir. PIKA

Lire un extrait

Sanstitre


Manga - Manhwa - Gunnm - Edition Originale Vol.1GUNNM ED.ORIGINALE T01 *♥ ♥ ♥

Dessin / Scénario : KISHIRO Yukito
Éditeur : GLENAT
Volumes parus : 1 VF / 9 VO (Terminé)
Genre : Seinen (Science-fiction, Action)

Le retour de la série culte ! 

Au cœur de la décharge dans laquelle il vit, un cybernéticien retrouve les restes d’une jeune androïde. La ramener à la vie marque le début d’une saga qui va bouleverser l’ensemble du système solaire.

Gunnm, l’une des œuvres fondatrices du manga en France n’était plus disponible suite à un conflit de l’auteur avec son premier éditeur. La voilà enfin de retour dans une édition au plus proche de l’œuvre créée par l’auteur : format 130 x 180, sens de lecture japonais et onomatopées sous-titrées ! L’occasion de découvrir ou de redécouvrir une série culte… avant de passer à la lecture de la troisième saison Mars ChronicleGLENAT

Lire un extrait


Manga - Manhwa - Gunnm - Mars Chronicle Vol.1GUNNM MARS CHRONICLE T01

Titre originale : Gunnm – Kasei Senki
Dessin / Scénario : KISHIRO Yukito
Éditeur : GLENAT
Volumes parus : 1 VF / 3 VO (En cours)
Genre : Seinen (Aventure, Science-fiction)

Les origines de Gally !

Les trombes de la guerre dévastent les étendues rouges de Mars. Qui aurait pu prédire qu’une petite rescapée de ce paysage d’apocalypse deviendrait un jour la plus terrifiante des guerrières. Les récits de la Yoko du passé et de la Gally du futur se superposent pour nous fournir les clés de son mystère. Que le rideau se lève sur l’ultime chapitre de la saga Gunnm !
Troisième saison de la saga, Gunnm Mars Chronicle nous transporte aux sources de l’histoire pour nous dévoiler les origines de Gally. Les lecteurs de la première heure retrouveront le charme de la première série Gunnm, tandis que ceux qui ont suivi Last Order découvriront là le chaînon manquant qui guide la destinée de notre héroïne ! GLENAT

Lire un extrait


Manga - Manhwa - Journal de Kanoko (le) Vol.1JOURNAL DE KANOKO T01

Titre originale : Warau Kanoko-sama
Dessin / Scénario : TSUJITA Ririko
Éditeur : PIKA
Volumes parus : 1 VF / 3 VO (Terminé)
Genre : Shojo (Comedie, Romance)

Kanoko Naédoko, collégienne en classe de 3e, ne cherche absolument pas à se faire des amis. Elle préfère la solitude qui lui permet de scruter puis d’analyser froidement le monde qui l’entoure : triangles amoureux, intrigues entre un professeur et son élève, clubs de filles dépressives… Rien ni personne n’échappe à son regard acéré ! Kanoko observe inlassablement la comédie humaine et son déferlement d’émotions contradictoires. Mais sous la carapace cynique se cache peut-être un cœur tendre… PIKA

Lire un extrait


Manga - Manhwa - Kiss X Death Vol.1KISS X DEATH T01

Dessin / Scénario : KANÔ Yasuhiro
Éditeur : DELCOURT TONKAM
Volumes parus : 1 VF / 4 VO (En cours)
Genre : Shonen (Suspense, Fantastique)

Après une longue absence, l’auteur de MxZero revient dans une nouvelle aventure fantastique, mettant en scène un convoyeur de prisonniers bien décidé à se venger de ses ex-détenus qui l’ont assassiné pour s’évader.

Des prisonniers d’une lointaine planète, envoyés en exil sur Terre, se sont évadés en s’emparant du corps de 5 adolescentes ! Après son assassinat, l’extraterrestre Z, bien décidé à se venger, va s’emparer du corps du lycéen Shingo Tozu. Vivant dans la bouche de son hôte, il doit les embrasser pour les capturer. Seul problème, le garçon qu’il a choisi pour hôte a une phobie des filles…  DELCOURT


Manga - Manhwa - Perfect World Vol.1PERFECT WORLD T01

Dessin / Scénario : ARUGA Rie
Éditeur : AKATA
Volumes parus : 1 VF / 4 VO (En cours)
Genre : Josei (Romance, Social)

Tsugumi, à 26 ans, travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Ayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle… AKATA

Lire un extrait


Manga - Manhwa - Kanji en Manga (les) Vol.1LES KANJIS EN MANGAS T01 & T02

Éditeur : GLENAT
Volumes parus : 3 VF (Terminés)
Genre : Guide de langue

Le Japonais en manga permettra de maîtriser les éléments de grammaire et de vocabulaire du japonais parlé. Les Kanji en manga offrira au lecteur une utilisation fluide de l’écriture japonaise. Les Kanji en manga ainsi que Le Japonais en manga sont des méthodes qui peuvent s’aborder séparément, ou à la suite l’une de l’autre, et ce dans un ordre indifférent. Les Kanji en manga présentent une méthode très innovante et une approche définitivement révolutionnaire. C’est en effet à ce jour la seule méthode qui traite les « kanji » comme des images spécifiques évocatrices de ce qu’ils expriment. Chaque kanji peut ainsi être déstructuré en plusieurs parties, identifiables également dans d’autres mots.  GLENAT

Manga - Manhwa - Kanji en Manga (les) Vol.2

 

Publicités

Le TOP Manga NC des animes Hiver 2016

Et doooonc ça sera un TOP 7 cette saison et non pas un TOP 10 ! « Mais Lÿnou, t’as fumé ou quoi ? Pourquoi il y en a 7 au lieu de 10 ? » Mais… parce que les votes étaient tellement serrés qu’il y a eu des ex æquo voyons !

Si vous ne l’avez pas lu encore, n’hésitez pas à consulter l’article Bilan des animes de l’Hiver 2016 pour avoir les rétrospectives des rédacteurs sur les aniems !

7/ Ao no Kanata no Four Rhythm [EX AEQUO] (10% des voix)

À l’aide d’une technologie anti-gravité il est possible de s’élever dans les airs grâce à des chaussures spéciales et un sport, le « Flying Circus » en est né. Asuka Kurashima est une nouvelle élève transférée un peu tête en l’air qui va découvrir ce sport et rencontrer dès son arrivée Masaya Hinata ex-champion qui, embarqué par la motivation d’Asuka, va se retrouver coach du club de FC du lycée.

Je ne m’attendais pas à le retrouver dans le TOP et c’est une bien belle surprise ! Bref, c’est un anime de sport/compétition : un vrai ! Je me suis même surprise à encourager les personnages à voix haute pendant les match tellement j’étais à fond. J’ai sincèrement pas vu le temps quand je regardais cet anime, et je vois que je ne suis pas la seule. Bref, essayer c’est adopter !
– Lÿnou

7/ Gate saison 2 [EX AEQUO] (10% des voix)

Un jour, un portail nommé Gate s’ouvre sur la Terre en plein centre de Tokyo. Ce portail reliant deux mondes mène à une attaque sanglante de l’autre monde sur la Terre.
Quelques mois plus tard, le gouvernement Japonais décide d’explorer le monde parallèle pour se protéger et anticiper une quelque seconde attaque.
Après avoir passé la porte, nous suivrons l’unité de reconnaissance de Youji Itami qui fait connaissance avec les habitants de ce monde et de ses problèmes.
Nautiljon

Cette saison est tout bonnement magique. Avec ces rebondissements et ces retours de force qui imposent le respect. Qu’il soit dans le top ne me surprend pas car il a de la ressource autant dans l’histoire que le graphisme. Des combats entre deux mondes totalement opposés qui ont été bien reproduit et très bien agencés dans cette anime. Bref, si vous n’avez pas vu Gate: jieitai kanochi nite, kaku tatakaeri, je vous le conseille fortement car il est magnifique.
– Touky

6/ FAIRY TAIL ZERØ [EX AEQUO] (15% des voix)

L’histoire nous entraîne sur les pas de Mavis Vermillon, le Premier Maître de Fairy Tail. De son enfance sur l’ile de Tenroujima à la création de la guilde. Accompagnée de Zera, Mavis part à la recherche de fées. Elles seront rejointes par des compagnons qui les escorteront tout le long de leur voyage et Mavis fera une rencontre décisive qui changera son destin…

Magnifique conclusion pour la deuxième saison de Fairy Tail qui s’est étalée sur exactement deux ans. Malgré quelques écarts par rapport au spin-off original, toute l’histoire, les personnalités des personnages ainsi que leurs sentiments ont bien été reportés à l’écran. Je pense qu’il peut se regarder même si on ne suit pas l’histoire originale de Fairy Tail.
– Gaby

6/ Ajin: Demi Human [EX AEQUO] (15% des voix)

Les Ajin sont des êtres immortels et rarissimes dans notre monde : on en compterait seulement 46 pour le moment. Recherchés, les hommes multiplient les expériences pour les rendre « mortels ». Kei Nagai, un lycéen banal, se fera renverser par un camion en rentrant chez lui. Contre toute attente, il en ressort vivant alors qu’il aurait dû mourir sur le coup. C’est alors qu’il découvre ce qu’il est réellement : un Ajin. Poursuivi par tout le Japon, c’est avec l’aide de son unique ami, Kai, qu’il va fuir les hommes. Quel futur l’attend ?
Nautiljon

Si Ajin figure difficilement dans le top 10 et malgré son infecte animation en 3D c’est bel et bien grâce à son histoire et à son contenu. (Dans le cas contraire, il figurerait aisément plus haut dans le classement.)
Une saison bourrée de mystères, de suspens et d’actions ; un grand méchant fourbe, stratège et extrêmement doué au combat ; un héros sain d’esprit et qui sait quelles sont ses priorités.
Bref, Ajin aura trouvé le moyen de terminer les choses en beauté : avec un finish particulièrement explosif et fracassant ! (Une saison deux peut-être?)
En son genre on pourrait le regrouper dans la même « catégorie » que Parasyte/Kiseijuu tellement que son concept est marquant.
Autrement dit, pour ceux qui arrivent à faire abstraction de cet épouvantable visuel, je ne saurais que vous le recommander car vous ne serez en aucun cas déçu par la vérité que cache ces fameuses entités noires…
– Meepow

5/ Dagashi Kashi (17% des voix)

Le père de Shikada Kokonotsu, est le propriétaire d’une petite confiserie et a pour plan de remettre le flambeau à son fils. Malheureusement pour lui, son fils désire devenir mangaka. Un jour d’été, une jolie jeune fille nommée Shidare Hotaru, provenant d’une grande entreprise de sucrerie, vient rendre visite au père de Kokonotsu. D’après elle, il est vraiment populaire dans le monde des confiseries et désire que ce dernier rejoigne sa fameuse entreprise. Il n’acceptera l’offre qu’à une condition, qu’elle réussisse à convaincre son fils de reprendre la petite confiserie.
Nautiljon

Un peu surprenant de voir Dagashi Kashi se faufiler si haut dans le top de cette saison.
Néanmoins, je pense que l’anime a su charmer son public grâce à Hotaru ( ͡° ͜ʖ ͡°) cette ambiance décontractée et cet air frais constamment présent dans l’anime. En plus d’être très drôle, on pourrait dire qu’avec cette série on découvre un tout nouvel art de faire de la publicité pour les bonbons et autres sucreries japonaises ! Je sais qu’on avait tous nos préférences et nos petites techniques pour manger des friandises quand on était gosses (et même maintenant !) mais à ce niveau là… Wouaw ! C’est tellement bien qu’on en redemanderait presque de ces boob…oooooons !
Plus sérieusement, ça se regarde tout seul (et avec une bonne tasse de café servie par Saya).
– Meepow

4/ Hai to Gensou no Grimgar [EX AEQUO] (19% des voix)

L’histoire se déroule à Grimgar, un monde de fantasy où la lune est couleur rouge sang. Douze adolescents se réveillent un jour en ce monde sans aucun souvenir de leur vie antérieur en dehors de leurs noms. Ils sont alors conduits auprès de Britney, qui les incite à rejoindre l’Armée des Volontaires en tant qu’apprentis. N’ayant pas vraiment le choix, les adolescents décident de s’adapter à leur nouvelle vie et acceptent sa proposition. Le groupe se scinde alors en deux et chacun s’inscrit dans une guilde.
Nautiljon

Hai to Sensou no Grimgar ré-exploite tout l’univers qu’on connait du MMORPG mais sous une autre facette : la vie est précieuse, on en a qu’une ! Chose qui se perdait avec le temps. On aborde ici les difficultés à s’adapter dans un univers qui n’est pas le notre et surtout pas de notre niveau… Des parfaits noobs (débutants) qui se retrouvent coincés dans un autre monde et qui devront travailler en équipe pour survivre aussi bien concrètement que financièrement.
Un rythme lent et posé, une ambiance et des musiques de qualités, des graphismes et une animation fabuleuse ont permis à Grimgar de plaire aux vétérans du genre !
– Meepow

4/ Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu [EX AEQUO] (19% des voix)

Un homme après être sorti de prison décide, après avoir vu la performance Rakugo (spectacle traditionnel japonais) de Yakumo Yurakutei, de devenir son apprenti. Le sympathique jeune homme parvient à se faire accepter, mais il n’est pas aisé de côtoyer un tel personnage. C’est alors que nous explorons le passé de Yakumo, de ses débuts enfant en passant par l’âge adulte et jusqu’au présent.

C’était l’anime underrated de la saison, celui dont on n’a pas beaucoup entendu parlé alors que c’est une véritable perle, un bijou, un trésor…bref, on est loin, très loin de l’anime « mainstream » ici où l’on est plongé dans l’ère showa, un japon plus traditionnel au travers de deux personnages que tout oppose mais qui suivent la même voie : Le Rakugo. Vivement la saison 2 les amis !
– Lÿnou

3/ Assassination Classroom saison 2 (21% des voix)

Ceci est la suite de la saison 1. Nous retrouvons une classe de collégiens, assassins improvisés qui doivent tuer leur professeur, une espèce de monstre à tentacule qui a menacé de détruire la terre dans un an.

Les fans de la saison 1 RPZ dans ce top ! Doooonc, la saison 2 a démarré en douceur, on explore toujours un peu les personnages et on a vu apparaître un antagoniste plutôt badass, et pas mal flippant aussi #PokerFace. Donc, bon, a priori c’est parti pour continuer comme ça pendant encore un mo…OH MON DIEU VOUS AVEZ VU LE DERNIER EPISODE MAIS WTF QU’EST CE QU’IL SE PASSE ???!!!!
– Lÿnou

2/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! (34% des voix)

La vie de Satou Kazuma, un hikikomori aimant les jeux, se termine bien trop tôt, dû à un accident de la route…Alors que ce dernier pense être mort, une déesse apparaît devant lui et lui propose d’être réincarné dans un monde fantastique.
Nautiljon

Surement l’un des animes les plus marrant de cette dernière saison, surtout quand on vient de se taper Boku Dake ga Inai Machi et Hai to Gensou no Grimgar dans la même période… hé… hé hé… hé… *regard vide* ça va laisser des marques…  Enfin il faut dire qu’avec KANASAKI Takaomi (Working!!) à la tête de l’équipe de production et dont on notera aussi la présence de UEZU Makoto (Kore wa Zombie Desu ka? of the Dead, D-Frag, Assassination Classroom...), ils avaient pas intérêt à se foirer. Pour le coup, je vais commencer le light novel.
Jambelios

1/ Erased – Boku Dake ga Inai Machi (56% des voix)

2006. Aspirant mangaka dont la carrière peine à décoller, Satoru Fujinuma travaille comme livreur de pizzas pour joindre les deux bouts. Effacé et peu enclin à s’ouvrir aux autres, il observe le monde qui l’entoure sans vraiment y prendre part. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : à chaque fois qu’un incident ou une tragédie se déroule près de lui, il est projeté quelques minutes dans le passé pour empêcher l’inévitable avant qu’il se produise… Cette anomalie de l’espace-temps lui vaut un séjour à l’hôpital le jour où, pour rattraper le conducteur d’un camion fou, il est percuté par un autre véhicule de plein fouet. Après l’accident, petit à petit, les souvenirs effacés de l’enfance traumatisante de Satoru resurgissent…

Et c’est incontestablement Boku Dake ga Inai Machi (Erased) qui vient se dresser tout en haut du podium, avec un sans fautes, pour obtenir le titre de « L’ANIME A NE PAS LOUPER ! »
Tel One Punch Man lors de la saison précédente, sa réputation n’est désormais plus à refaire tellement que l’œuvre est excellente. Beaucoup l’ont comparé et assimilé à un équivalent de Steins;Gate et pourtant, il s’en démarque largement et habillement qui plus est ! Bien que sa version papier a timidement marqué le monde du manga jusqu’à aujourd’hui grâce à son adaptation animé (et bientôt en live-action) qui connait une hausse de popularité grandissante !
Sans oublier ce petit coup de nostalgie avec le groupe Asian Kung-Fu Generation (que les fans de Full Metal Alchemist reconnaîtront à la première écoute) qui a réalisé l’opening.
– Meepow

Le reste du sondage, pour les curieux ~

(Oui Astrid c’est à toi que je pense 😉 )

sondageldjdi

Bilan Anime Hiver 2016

GRANDE PREMIÈRE pour un article bilan puisque nous sommes une majorité féminine pour cette fois-ci ! Mais pas d’inquiétude, le peu de rédacteurs qui ont répondu au rendez-vous, on les bichonne 😉

N’oubliez pas de voter pour votre anime préféré de la saison en fin d’article

Active Raid

Total : 12 épisodes

😦 Lÿnou : C’était assez creux. Il y a bien un mystère et un antagoniste mais pas de réelle action ou évolution avant les 4 derniers épisodes. Avant cela, tous les épisodes se ressemblent. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi répétitif. Meh.

Ajin: Demi Human

Total : 13 épisodes

🙂 Gaby : Je l’attendais depuis que j’avais lu le manga et, malgré l’animation 3D qui m’avait laissée perplexe quand j’ai commencé l’anime, je n’ai pas été déçue. Après un court temps d’adaptation, je trouve que ça colle vraiment bien à l’univers. J’ai remarqué quelques micro différences avec le manga mais il faut juste être très attentif pour les trouver :3. Le mieux, ce sont les OST, surtout l’opening et l’ending qui sont juste extra *^*

🙂 Meepow : Qu’on se mette d’accord sur une chose, la 3D/CGI est dégueulasse !
(Sinon je l’aurai mieux « noté ») Sérieusement faut qu’ils arrêtent de faire ça…
Heureusement que l’histoire compense largement ce défaut sinon jamais j’aurai regardé Ajin… En plus il est du genre à devenir un « culte » dans l’univers du manga. En parlant de ça, l’ambiance me fait un peu penser à Kiseijuu/Parasyte.
Dans tous les cas, on est dans du très très bon si on arrive à passer outre les graphismes.

🙂 Shirachiyo : Alors Ajin, c’est le cast le plus détestable au monde (si on enlève Kai), et pourtant, l’histoire est bonne. Y’a de l’action, t’arrives bien à entrer dans l’univers. L’ending est chanté par Mamoru Miyano lui-même. En fait, le gros point négatif, c’est la CGI. C’est assez spécial, faut adhérer à ce genre d’animation, de base, pour pas que ça gêne. Après, voilà, on s’y fait.

Akagami no Shirayuki-hime 2

Total : 12 épisodes (sans compter la saison 1)

🙂 Gaby : C’est vraiment un shojo super mignon. L’histoire ne stagne pas et les personnages évoluent tout comme leurs relations. Et holy shit, le Zen x Shirayuki c’est la life !

🙂 Lÿnou : Et donc Shirayuki est ENFIN reléguée au rôle de quasi toutes les héroïnes Shoujo : celui de la demoiselle en détresse qu’il faut aller sauver et…qui pleure. Bon sinon c’est toujours un conte de fée aussi joli, parfois un poil trop mielleux à mon goût, et le préposé aux paillettes a fait HAPPY HOUR pour l’épisode final mais….mais…bon, sérieux elle est où ma saison 2 d’Akatsuki no Yona, please ???

😀 Shirachiyo : Dans la continuation de la saison 2, on retrouve Shirayuki, une héroïne de shoujo avec des balls. Pour les plus grands fans d’ObiYuki, il y a quelques petits moments pour nous satisfaire.

Assassination Classroom 2

Total : 12 épisodes sur 25 (sans compter la saison 1)

Lÿnou : Suite réussie pour l’anime qui a fait l’unanimité l’année dernière ! Quand j’ai su qu’ils allaient y ajouter la fin du manga j’étais anxieuse à l’idée qu’ils « coupent » certains arc, mais quasiment tout est gardé et l’adaptation n’en est que plus dynamique car ils ne traînent pas. Êtes-vous prêt pour la suite et fin de l’anime qui va être grandiose ? Je vais répondre à votre place : vous ne l’êtes pas !!! ❤ ❤ ❤

🙂 Shirachiyo : Un peu moins bien que la saison 2 car on a plus la sensation de nouveau, Assassination Classroom restera ce qu’il est. Le rire de Koro-sensei me poursuivra jusqu’à la fin de ma vie. C’est toujours aussi sympa pour se détendre, on rigole bien et Karma est badass.

😀 Touky : Pour la saison 2, on se rapproche de la fin. Toujours aussi marrant à suivre avec en cette saison le focus sur certains personnages qui ont une caractéristique bien spéciale dont on apprend pourquoi ils sont dans cette classe.
Pour le coup, je conseille de le suivre pour ceux qui ont eu le temps de voir la saison 1.

Touky vous le révise !

Ao no Kanata no Four Rhythm

Total : 12 épisodes

😀 Lÿnou : GROSSE surprise !!! Je m’attendais à un anime à la K-On avec du fanservice loli et quelle surprise d’y avoir découvert un VRAI anime sportif ! Il y a de la compétition, de la vraie, l’action et l’animation pendant les match sont très bien réalisées (la 3D rend super bien !). Les personnages sont stéréotypés, mais évoluent, se développent, s’entraînent, ont la hargne, la rage, se jalousent même parfois, et le peu de persos masculins présents assurent grave ! S’il y a une saison 2, j’en suis !

Boku Dake ga Inai Machi – Erased

Total : 12 épisodes

Gaby : Juste magnifique. Cet anime m’a vraiment touchée et je le recommanderais à tout le monde. J’ai du mal à trouver les mots pour le décrire donc le mieux c’est de regarder :3 (‪#‎incitationauxfeels)

Lÿnou : Oh woaw…je…je ne sais plus écrire. 10/10 Rien à redire…enfin, non, trop à dire justement, et seulement 5 lignes. Hum. C’était l’anime à ne pas rater cette saison et mon plus gros coup de cœur avec Shouwa Genroku Rakugo.

Meepow : Cet anime est juste une pure merveille sur bien des aspects (originalité, personnages, histoire, intrigue,). Époustouflant du début à la fin !
Et la voix du personnage principal te mets tellement dans l’ambiance; et pourtant fait par un seiyuu qui était encore inconnu jusqu’à ce jour. 

« Shitake! »

😀 Shirachiyo : Personne n’a pas pu passer la saison sans en entendre parler. C’était THE ANIME,  et à raison. C’est le genre qui te tient en haleine du début à la fin. Même si le coupable est assez évident (j’attends encore le mystère où il le sera pas), la façon dont il est amené ne rend l’histoire que plus intéressante.

😀 Touky : Superbe anime que je conseille fortement, les dessins sont beaux et l’intrigue est bien ficelée.
Voyage dans le temps qui a des répercussions sur le dénouement de l’histoire nous fait rappeler un peu Stein’s Gate. Mais pour l’heure, ne disons rien. A découvrir soi-même.

Touky vous le Shiitake ! Ashita !

Dagashi Kashi

Total : 12 épisodes

🙂 Meepow : Où l’art de faire de la pub pour des confiseries japonaises !
Non seulement tu les découvres mais en plus tu apprends des techniques inédites sur comment bien savourer ton bonbon ! ( ͡° ͜ʖ ͡°) Si c’est pas beau tout ça ?

« Sayachii ! »

😐 Shirachiyo : Il y avait des moments drôles, des moments qui l’étaient moins. Encore une fois, c’est le type d’anime où, pour que les blagues fassent mieux rire, il faut en connaitre l’univers. Bon dans ma vie j’ai bu du ramune, mais ça s’arrête là. Pour les plus grands amoureux de friandises japonaises, ça aura certainement plus d’impact. Ah et Hotaru best girl en vrai.

Dimension W

Total : 12 épisodes

😐 Lÿnou : Bah, en fait objectivement c’était un très bon anime. Animation sublime, atmosphère, background, musique, personnages, histoire, tout est bien mais je n’ai pas accroché tout simplement.

Meepow : Même si l’anime n’est pas équivalent au manga, le voir être adapté en anime ça n’a pas de prix ! (d’où ma surnotation)
Les bonnes OST et l’animation auront néanmoins su me charmer tout au long de la saison.
Mais bon, je trouve ça dommage qu’ils aient rush aussi vite la série pour privilégier toute l’action, alors que l’histoire est loin d’être ennuyante; au contraire c’est son point fort.

regarde Touky « ♪ Moitié short noir, moitié robot !♫ »

😦 Shirachiyo : C’est très personnel, mais j’ai un peu de mal quand on en vient aux relations entre les humains et les robots avec option émotions. Bon, l’avantage c’est que j’adhérais assez à l’avis de Kyouya vis à vis des coils. Sinon même si j’ai pas réussi à entrer dans l’univers de cet anime et mis à part les petites incohérences, je pense que pour toute autre personne, il saura plaire.

😀 « Touky, regarde l’ending »
« mmmmm, ………………………
Wouaaaaaww, ok j’adhère
« A mater , ceb^^

Touky vous le coil !

Divine Gate

Total : 12 épisodes

😥 Shirachiyo : Honnêtement, on dirait que le mec avait pas les idées claires quand il a fait ça. Le scénario est confus, le développement des personnages aussi. Aussi une grosse déception pour le passé d’Aoto, pour lequel on se monte tout un truc pour finalement un dénouement très basique. Finalement, on s’ennuie un peu devant cet anime mais l’opening aura au moins le mérite d’être parmi les meilleurs de la saison.

Durarara!!x2 Ketsu

Total : 12 épisodes (sans compter les saisons précédentes)

🙂 Gaby : On l’attendait et le voilà ! Un superbe final ! Il faut vraiment avoir l’esprit bien solide pour suivre toutes les histoires qui finissent par se rejoindre mais qui partent souvent dans tous les sens. J’avoue avoir eu du mal à ne pas décrocher à quelques moments mais je ne regrette pas d’avoir continué à suivre :3

🙂 Lÿnou : En fait, cette saison entière est un épisode final !!! On peut tout regarder d’une seule traite. Bon, comme d’hab, Izaya notre fouteur de merde préféré est au taquet, et Celty est plus épique que jamais. Une fin qui laisse sur sa faim (-10 charisme : jeu de mot de merde), mais d’un autre côté, c’est une fin digne de Durarara!! Donc on pardonne !

😀 Shirachiyo : Pour moi, c’est le meilleur arc de Durararax2. Il est centré sur Celty (pour les amoureux de Celty x Shinra, vous serez servis). On en apprend plus sur Saika. Izaya continue à foutre son bordel à Ikebukuro, et ce pour notre plus grand plaisir.

FAIRY TAIL ZERØ

Total : 12 épisodes (sans compter les autres saisons)

😀 Gaby : J’avais beaucoup aimé le spin-off quand je l’avais lu et l’anime a heureusement bien retranscrit le manga ! Il n’est pas passé à côté des personnages, rajoutant des HS au bon moment sans alourdir l’histoire ou dériver. Un magnifique final qui achève cette saison de Fairy Tail qui s’est étendue sur exactement 2 ans ! 😀

😐 Shirachiyo : Bon, de toute façon rien de nouveau dans le fait que Fairy Tail barre un peu en steak. A vrai dire, j’ai aussi eu un peu de mal avec Fairy Tail Zero du fait d’incohérences et parce que je voulais voir Zeref plus souvent.

Gate 2

Total : 12 épisodes (sans compter la saison 1)

🙂 Meepow : Légèrement déçu par cette saison.
L’anime reste fidèle à ce qu’on avait pu voir jusqu’à présent c’est juste que je pensais retrouver le même délire et la même hype que durant la première saison mais malheureusement non. À vrai dire, je ne saurai dire réellement pourquoi… Trop rapide ? Trop aléatoire ? Des attentes trop grandes ?

😀 Touky : aaaaa la saison 2. Complot, assassinat, prise de pouvoir, mélange entre les deux mondes….Pour la saison 2, il y a un peu plus d’action entre les royaumes et l’histoire tourne vite. Bref, je vous le conseilles si vous étiez là pour la saison 1 ^^

Touky vous le « Une versus un prince »

Hai to Gensou no Grimgar

Total : 12 épisodes

😀 Meepow : Un anime qui en vaut le détour !
Les musiques sont sublimes et l’animation au top !
Malgré son rythme extrêêêêêêêêmement lent, l’anime est génial et très bien fait.
Avec Grimgar, il faut savoir faire preuve de patience car sinon on s’ennuie vite… au risque d’abandonner en cours de route.

« Yume ! »

🙂 Shirachiyo : Voilà ! Voilà comment devrait se gérer un anime sur les MMORPG *regarde vers SAO*. Un rythme, donc, très bon, des personnages intéressants et c’est très beau visuellement aussi. Yume x Haruhiro ftw

😀 Touky : Un des animes de cette saison à ne pas rater. Cette aventure est assez simple mais facile a suivre. L’histoire est plus basée sur les émotions des personnages dans telle ou telle situation et franchement c’est agréable a regarder. Par contre, il y a un épisode maudit dans cet anime et en général il y a toujours un épisode maudit dans de bon manga. Donc, je vous conseille aussi fortement de le suivre.

Touky vous le Manato.

Haruchika: Haruta to Chika wa Seishun Suru

Total : 12 épisodes

😐 Lÿnou : Déçue. Je m’attendais à beaucoup de cet anime et ce n’est finalement qu’un Slice of Life pur et dur. L’animation est superbe, la musique aussi. Mais il n’y a aucune « passion » aussi bien dans les relations entre les personnages (pourtant les personnages sont amoureux !) qu’avec la compétition. J’ai apprécié le fait qu’un des personnages ai une identité sexuelle différente ET assumée sans pour autant être un stéréotype. Mais pour le reste : déception.

🙂 Shirachiyo : C’est un peu comme si Hyouka avait eu un bébé. Il s’agit donc d’un mystère où chaque épisode comportera une enquête qui mènera à l’accueil d’un nouveau membre dans le club d’orchestre qu’ils essaient de se faire développer. Ah et contrairement à ce qu’on pourrait croire au titre : NON ça n’est pas une romance. Donc ne commencez pas l’anime dans cet état d’esprit pour ne pas être déçu.

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!

Total : 10 épisodes

Meepow : Excellent !
Ça faisait longtemps que je n’avais ri autant devant un anime… qu’est-ce que ça fait du bien ! Alors quand tu sais qu’une deuxième saison est prévu… c’est l’extase !
J’ai jamais vu une panoplie de personnages aussi bien. Le genre d’anime à voir absolument ! Même si le plaisir ne dure que 10 épisodes.

« EXPLOOOOOOOOOOSION ! »

😀 Touky : « Kazuma-san…. Kazuma-san…. » »Hai, Hai , Kazuma-desu ». Un bon anime marrant, complètement WTF, une équipe déjantée : un héros qui a pour mission de vaincre le roi-démon mais qui passe outre, une déesse impulsive et Ô combien inutile, une magicienne totalement focalisée sur UN sort « Destruction » et une chevaleresque…. masochiste ^^. Je vous le conseilles. Coté humour on est servi!

Touky vous le « Hai, Hai ,Touky-desu »

Luck & Logic

Total : 12 épisodes

😥 Meepow : DÉ-GUEU-LASSE !
Plus jamais je me moquerais de Owari no Seraph après avoir vu ça ! RIP épisode 11…
Bon d’accord je développe, sinon on va croire que je verse mon sel sur tout ce qui passe à porter de mon regard. Sérieusement, l’anime nous laisse songeur à quelque chose de franchement pas mal : l’histoire se met en place, la découverte des personnages majeurs et quelques combats sympatoches.
Puis arrive le moment où : si on faisait un truc chiant ! Genre à chaque épisode on doit sauver un membre de l’équipe qui est rongé par son passé ! Oh et puis maintenant on fait pop un gros méchant qu’on doit affronter ; bah on a pas d’autres choix que d’utiliser la technique interdite qu’on nous spam depuis le TOUT début et ça se finit sur ça ?! SUR ÇA ?! Comment veux-tu rendre quelque chose de crédible en nous dénichant une tenu aussi GAAAAAAAAAAAAAAAAAAY!
Je comprends mieux pourquoi elle était si interdite cette technique… interdite de montrer au public ouais ! Pas étonnant qu’on perde sa « LOGIC » après ça. Si comme moi vous avez regardez Luck & Logic, c’est que vous n’avez pas de chance… *badumtsss* Merci, c’était Meepow !

« Over Trance ! »

Musaigen no Phantom World

Total : 13 épisodes

😆 Meepow : J’adore !
Le genre d’anime auquel on accroche sans aucune difficulté ! À la fois drôle et captivant, le tout dans un univers fantastique bourré de monstres et de magies, attendez-vous à une bonne dose de bastons complètement déjantés et à des moments100% kawaii !

« Invoke, Marchosias! »

😥 Shirachiyo : KyoAni mais que nous as-tu fait ! Rien n’avance vraiment, on nous introduit un méchant qu’on balance en un épisode et demi sur la fin, une backstory des perso en mode flemme. Pourtant, au début c’était un épisode par perso pour l’introduire, ce passé. On a l’impression de se trouver devant un travail bâclé alors que pourtant, y’aurait eu moyen de faire des trucs.

😀 Touky : Mmmm Mai-sempai grrrrr!!!! teehee. Un très bon anime haut en couleur avec ce style d’opening que j’apprécie. Le style est plaisant a regarder et on retrouve un peu de tout, la sempai (mmmiaamm), le héros moyen avec des connaissances générales, une loli protégée par son nounours, la fille stoïque mais attachante et la petite mascotte qui anime ce joyeux groupe. Coté histoire, c’est pas mal. Dans un monde où les esprits appelés Phantoms qui sont censés être fictifs existent réellement, un club de l’académie de Hosea combattent certain Phatoms qui sont dangereux pour l’homme, le reste a vous de le regarder ^^

Touky vous le « Sans-gène »

Norn9: Norn + Nonet

Total : 12 épisodes

😀 Gaby : J’avoue être partie avec des appréhensions sur cet anime mais j’ai été agréablement surprise 😀 L’héroïne n’est pas niaise (enfin pas totalement, juste assez) et n’occupe pas la place centrale de l’histoire. Tous les personnages sont à peu près développés équitablement et c’est bien. Le final est magistral mais un peu trop rapide à mon goût (même si je me suis retenue de verser quelques larmes :’))

🙂 Lÿnou : Coup de cœur shoujo de la saison. Je m’attendais à un harem creux et finalement non avec trois personnages féminins très différentes. Bien que ce soit dommage que l’accent soit un peu plus mis sur le couple gnian-gian mais ça parle aussi surtout des mystères qui entourent les personnages et le monde dans lequel ils vivent, le tout avec une OST et un univers féerique qui fait penser à du Final Fantasy. Bon malgré tout ça reste quand même TRÈS shoujo, donc je ne vous le recommande pas si vous n’aimez pas ce style. Et écoutez l’Opening, c’est sublime.

😐 Shirachiyo : Comment dire… C’était vraiment bien parti. Niveau adaptation d’otome game j’crois pas avoir vu mieux. Je suis fan de l’opening mais c’est parce que j’adore Nagi Yanagi. Mon problème reste que j’ai l’impression que beaucoup de contenu est passé à la trappe. Au final il y a peu de développement au niveau des relations amoureuses, sauf pour le couple principal. Bon l’avantage c’est que du coup, il y a plus eu du temps pour créer une véritable histoire en fond.

Prince of Stride: Alternative

Total : 12 épisodes

^^’ Gaby : OK J’AVOUE ! J’ai commencé à regarder parce que y avait de beaux persos *part se cacher* MAIS j’ai trouvé le concept du Stride super intéressant *^* Je ne sais pas si ce sport existe vraiment mais j’aimerais bien tester 8D Sinon niveau persos, rien à redire (sur leur personnalité hein !). J’espère que le fandom sera bientôt rempli par pleeeeeeeeins de fanfictions (Yaoi surtout :3)

^^’ Elearya : OK. J’ai démarré pour la même raison que Gaby 😀 Et Comme Gaby je trouvais le Stride super intéressant. Je voudrais tester mais je me vois dans un mur à 10 000 km XD Malgré ça ils auraient largement pu exploiter le potentiel du Stride et les liens qu’il crée. Le courses avaient pourtant du potentiel mais on reste dans le tournoi classique que le héros veut à tout prix gagner. Bref, on va pas se mentir, cet anim’ c’est comme Free!. DU P***** DE FAN SERVICE POUR FUJOSHI !!! Gab’ Je te soutien à 100 % sur ce coup :3

😦 Lÿnou : Qu’est-ce que je me suis ennuyée. J’ai pas accroché, ni aux perso, ni à la compet’ et l’animation…c’était quoi ça ? Bon, c’est joli quand ils courent mais venant de MADHOUSE j’étais habituée à tellement mieux. C’était plat et maladroit, le fan-service puant mal dissimulé et à la quasi-fin de l’anime on apprend que certains personnages étaient des amis d’enfances ? C’est quoi cet ajout scénaristique de dernière minute ??? Bref, ils voulaient faire du Free!! et se sont plantés magistralement.

🙂 Meepow : Dommage car ça aurait pu être largement mieux.
Personnellement je m’attendais à davantage de courses m’enfin… l’anime reste plus ou moins sympa dans son ensemble et les quelques matchs sont pas mal du tout. Même si l’ambiance elle reste légèrement à désirer…
Ah pendant que j’y pense ! Sans déconner, ils auraient pu faire un effort pour la dernière course !
« Tiens, on me chuchote Free! à l’oreillette. »

😐 Shirachiyo : Je suppose que quelqu’un qui aime les animes de sport aurait plus apprécié ça que moi. Comme c’est pas vraiment mon truc, je me contenterai de dire que Madhouse sait bien créer l’excitation au cours d’une compétition.

😐 Touky : Intéressant à regarder pour voir la confrontation dans le genre sportive, le dessin est bien fait et la bande son est agréable à entendre. L’histoire est assez banale, un club cherche des adeptes pour remonter dans le classement avec l’apparition d’un ou deux protagonistes ayant une envie de relancer le club avec leur habilité à la course. A suivre.

Touky vous le relaie.

Reikenzan: Hoshikuzu-tachi no Utage

Total : 12 épisodes

😕 Meepow : Dans le genre bizarre on a toucher le jackpot !
Au début je trouvais ça pas mal et plutôt drôle mais maintenant… bof…
J’attends quand même de voir comment va se dérouler la suite, histoire de savoir si l’anime va remonter la pente où finir en flop.

😀 Touky : Un très bon anime à regarder, de part son histoire et son dessin. Il a du potentiel et c’est bizarre qu’il ne soit pas bien connu car il mérite le détour. L’histoire : La collision d’une comète entraîne un désastre sur le monde et dans le but de trouver une solution le clan Reiken ouvre ses portes et décide d’organiser un examen pour de nouveaux disciples dont l’un deux sera peut être l’élu. Nous suivons le parcours d’un de ces futurs disciples qui possède un pouvoir particulier qui se manifeste tous les cent ans. Je mets un gros Pouce vert et je vous le conseilles fortement car il mérite d’être vu.

Touky vous le sagesse.

Saijaku Muhai no Bahamut

Total : 12 épisodes

😐 Meepow : Tu connais Infinite Stratos ? Bah c’est exactement pareil !
Un héros aussi naif que chétif (plus aveugle que lui tu meurs) prêt à tout pour partir à la rescousse de son harem composé de nanas plus stéréotypes les unes que les autres et qui ne désirent qu’une seule chose, son gros…..mecha ! Fin.
Bande de dégueulasses vous vous attendez à quoi hein ?!
Non mais franchement c’est exactement ce que je viens de dire. Lux Arcadia, un jeune prince d’un empire déchu (je vais éviter tout le blabla sinon ça spoil… lol) qui intègre une académie exclusivement composée de filles ; au début elles se méfient toutes et puis en fait pas vraiment du coup on se bat pour être l’élu (je dirais même l’éLUX *clin d’œil, clin d’œil). Tout ça dans une ambiance un peu étrange où l’on se bat avec des mechas (les Drag-Knight) contre des monstres, avec un méchant qui tire les ficelles dans l’ombre et tout est bien qui finit bien.
Néanmoins, les combats ont l’avantage d’être parfois très dynamique et puis qui n’aime pas les harems hmm hmm… *chuchote* Alors c’est laquelle ta préférée ?

Schwartzesmarken

Total : 12 épisodes

Elearya : « Ouééééééé !!! Y a personne qui donne son avis alors je peux faire un pavééééé 😀 (Même si Lynou a totalement oublié de me faire une petite place alors que c’était mon SEUL avis et que j’ai fais une nuit blanche pour finir les épisodes à temps, je m’incruste ! Na !) »

Bon, Schwartzesmarken (Combien de fois j’ai écris ce mot sans l’écrire juste du premier coup 😮 ). Sans avoir vu l’anime original (Muv Luv : Alternative), on arrive à suivre en gros la trame. L’histoire se passe en ex-Allemagne de l’Est. Les extraterrestres ont envahi la terre et menacent de détruire l’espèce humaine. Les êtres humains doivent se battre pour les éradiquer. L’Escouade 666 se bat à l’aide de TSF (des Mécha). Leurs soldats prônent la réunification de l’Allemagne pour libérer le peuple et unir leurs force contre les extra-terrestres. Mais 2 parties s’affrontent : D’un côté, le héros, Thedor Eberbach (Escouade 666) qui reste fidèle à ses engagements et se bat jusqu’au bout pour ses idéaux, de l’autre, Lise, sa sœur, endoctrinée par la Stasi (police militaire) et qui désire « sauver » son frère des griffes de l’Escouade 666 qu’elle et ses supérieurs de la Stasi considèrent comme des ennemis. Une fratrie que tout oppose mais qui défendent avec conviction leurs idées jusqu’à la fin.

Je conseille vivement cet anime pour les fan d’Histoire et des Guerres (Jam, Babiwan, c’est à vous que je pense ❤ ), aux fans de Mécha et aussi aux autres. Beaucoup de rebondissement mais aussi beaucoup de guerres et de sacrifices. Des combats menés avec conviction, rage et détermination jusqu’au dernier souffle pour défendre les idéaux de chacun. Une fin triste mais magnifique, qui peut paraître décevante pour certains. Cet anime reste pour moi un coup de cœur car il reflète bien la Guerre, ses horreurs et les tortures et les répressions commises par les polices politiques pour servir leurs sombres objectifs et assouvir leur domination au détriment du peuple.

Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu

Total : 12 épisodes

😥 Meepow : Ou comment passer son temps à bouder et à se prendre la tête.
C’est l’histoire d’un club chelou monté à la va vite et qui veut créer son propre jeu vidéo. Jusque là rien d’alarmant car l’idée de base est intéressante mais les personnages sont TELLEMENT CHIANTS et dénués d’intérêts…
Contrairement à ce que le premier épisode nous laissait croire, l’effet escompté n’est pas du tout le même.
En fait, pour résumer la trame de l’anime c’est : un épisode = un personnage qui s’embrouille avec les autres pour X et Y raisons, donc il décide de quitter le groupe, le héros intervient et va le/la raisonner (comme tout bon héros digne de ce nom), à la fin tout rentre dans l’ordre et on continue notre jeu…. wouhou ! (Tu la sens cette excitation ?! Quoi que, dis comme de cette façon ça donnerait presque envie…)
Si toi aussi tu pensais t’attendre à quelque chose genre Saekano (qui lui était super bien avec un max de clins d’œil), tu peux d’ores et déjà faire demi-tour.

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

Total : 13 épisodes

Lÿnou : Hein, quoi, c’est déjà fini ? Heureusement y’a la saison 2. Ça passe tellement vite 20 minutes. Je ne saurais expliquer précisément mais cet anime est captivant, passionnant, hypnotisant, on se retrouve à suivre une histoire DANS l’histoire au travers du Rakugo, le tout dans un Japon du siècle dernier complètement dépaysant. Cet anime est TELLEMENT underrated, et mon coup de cœur « meilleur anime de la saison » est partagé entre lui et ERASED. La prestation du doubleur Akira Ishida est absolument bluffante et prenante ! Il se dégage une certaine nostalgie de cet anime, un peu quand on regarde un vieil album photo en se remémorant tous les bons moments avec ses amis, et on finit un épisode avec le sourire aux lèvres :’)

Shirachiyo : Pour une raison ou une autre, c’était le silencieux de la saison. Et pourtant, pour beaucoup de ceux qui ont vu cet anime, c’est un coup de cœur. Le rakugo, c’est un art japonais qui consiste à jouer une histoire devant un public. Donc quand vous regardez cet anime, vous pouvez profiter non pas d’une, ni de deux mais de dizaines d’histoires. Un excellent développement des personnages, qui sont, d’ailleurs, très attachant. Et une saison 2 est annoncée 😀

Saisons Précédentes

Gintama°

Total : 51 épisodes (en comptant les saisons précédentes, total de 316 épisodes)

Lÿnou : Wouahou ! Ce sera donc en 51 épisodes que se termine cette saison concluant avec brio ! Deux derniers arcs avec de la baston épique, du rebondissement et des feels, du bon Gintama comme on les aime. La saison se finit là MAIS on croise les doigts pour la suite !

Shirachiyo : Entre l’arc de l’assassinat du Shogun et l’arc de l’adieu du Shinsengumi, on avait notre lot de feels avec Gintama. Et ils ont profité de nos yeux encore rouges et nos joues humides pour nous apprendre que c’était aussi la fin de la diffusion de l’anime. (Pour le moment) « Comme ça, vous aurez une bonne raison de pleurer ».

God Eater

Total : 13 épisodes

🙂 Shirachiyo : Un anime de 13 épisodes qui s’étire sur un an. gg Ufotable. Bon après pour la forme c’est parfait. Des OST magnifiques, une animation de qualité… on en attendait pas moins du studio de Fate et Kara no Kyoukai. Après, si j’avais pas vraiment accroché aux premiers épisodes, je trouve qu’on entre bien dans l’univers des 4 (voire des 6) derniers. L’action est au rendez-vous, et de la profondeur est apportée aux personnages qui étaient un peu creux avant.

Haikyuu!! 2

Total : 25 épisodes

😀 Gaby : Magnifique cette saison ! J’avoue avoir un faible pour les animes de sports et celui-ci ne m’a pas déçu~ Même si le schéma de fond est quasi le même que Kuroko no Basket, je ne me suis en aucun cas ennuyée surtout pendant les matches (en mode apnée pendant 24 minutes non-stop chaque semaine :v). Et ce final… juste magistral~ Trop hâte pour la saison 3 *^*

Meepow : Sérieusement… On a vraiment besoin d’en parler de celui là !?
En 3 mots : Karasuno vs Aobajōsai !
Je crois que j’ai jamais fais autant de retour arrière sur un anime !
Saison 3 ? Kakatte Koi ya !!

« Le rituel du lundi ! »

Heavy Object

Total : 24 épisodes

😀 Meepow : Comment !? Déjà fini !? Heavy Object c’est le genre d’anime qu’on peut recommander sans hésitation. Franchement une belle trouvaille depuis la saison précédente. Et j’en redemande tellement j’ai kiffé ces 24 épisodes.
Bref, une tuerie !

« Frolaytia-san! »

🙂 Shirachiyo : Dans sa globalité, l’anime était pas mal mais la deuxième partie était un peu plus lente. Pourtant on entrait plus un peu plus dans la guerre mais je trouvais le rythme un peu saccadé et l’humour moins présent. On a toujours des stratégies géniales de la part de Qwenthur.

TV Short / Séries Courtes

Kanojo to Kanojo no Neko: Everything Flows

Total : 4 épisodes de 7 minutes

🙂 Lÿnou : Vraiment très sympathique ! Sept minutes relax, à regarder en buvant un thé ou avant de dormir avec une animation fluide et une atmosphère ensoleillée et poétique.

🙂 Shirachiyo : C’est l’anime rafraîchissant de la saison. On se prend pas la tête, mais en 4 épisodes, on a une jolie histoire qui donne à réfléchir. Ici, il s’agit de l’évolution d’une jeune fille et de son chat. Oui c’est simple, mais ça marche.

Kono Danshi, Mahou ga Oshigoto Desu.

Total : 4 épisodes de 7 minutes

😀 Lÿnou : C’est 4 épisodes de 7 minutes avec une animation très simple mais colorée et poétique, c’était bôôôôôôôô ! Alors c’est du yaoi. L’histoire se passe dans un univers parallèle où la magie existe, un magicien d’état rencontre un jeune homme dans un bar qui va lui redonner goût à la vie etc…bon c’est un scénario bateau, mais ça fonctionne !

Nijiiro Days

Total : 12 épisodes sur 25

😆 Lÿnou : Tellement sympa que ça m’a donné envie de lire les mangas !!! Bref, c’est l’histoire de 4 mecs et de leurs galères amoureuses. L’un sort avec une fan de cosplay, l’un tombe amoureux d’une nana au poker-face continue, l’autre d’une tsundere qui déteste les garçons (HELL YEAH #CHALLENGED ACCEPTED #JACKASS #YOLO) et le dernier il…oups pas de spoil ? :p

😮 Meepow : Best quatuor ever ! Je me pose encore la question : pourquoi j’ai regardé ça ? Ah je me souviens ! Parce que Shinyo a dit que c’était « D.R.Ô.L.E »… Plus jamais je t’écoute !

🙂 Shirachiyo : Tu sens que le mec qui a adapté ça, c’est comme toi quand tu devais faire ton dm de maths au lycée mais qu’en vrai t’en as rien à battre parce que c’est coef 0. Bon c’est un format court et ça reste appréciable parce que le contenu de base est très bon. C’est un shoujo qui représente 4 types de romances différentes avec 4 personnages masculins différents pour mener le récit.

OVA / ONA / Special

Kangoku Gakuen Prison School OAD

Total : 1 épisode (en comptant la saison précédente, total de 13 épisodes)

😆 Lÿnou : Vite vite ! Si vous ne l’avez pas encore vu, jetez-vous dessus !!! Il s’agit de la suite directe de l’anime avec toujours plus de délire et de personnes dénudé/e/s, ça donne envie heeeeeeiiiiiinnn ? :p

Noblesse: Awakening

Total : 1 épisode

Lÿnou : Eh oui !!! C’est cette saison qu’est sortie la superbe adaptation du Webtoon coréen Noblesse par le studio A-1 Pictures (Ghost in the Shell, Psycho-Pass) et si vous ne l’avez pas vu sachez qu’il est disponible gratuitement et légalement sur youtube !

Votez pour votre anime préféré de la saison !

Les résultats seront dévoilés dans une semaine lors d’un article !

gdddf

Résultats !