Sosoro Investigations Ed.speciale

Hello mes ptis Nakamas !

Bon, comme je me sens coupable de vous avoir droppé pendant 2 semaines, je vous ai concocté un petit article spécial pour que vous puissiez passer un bon WE et parce que je sais que sans moi votre vie ne vaut pas la peine d’être vécu XD !

Cette édition me permettra notamment d’introduire une nouveauté que vous retrouverez dès la semaine prochaine dans votre rubrique adorée : les sorties figurines et autres goodiiieees disponibles dans les enseignes calédoniennes (Yeeaahhhh !!!)

Et le hasard faisant bien les choses nous avons réussi à dégager un thème pour cette rubrique avec la participation d’un des nouveaux partenaires du Sosoro Investigations, la boutique Sugoii Shop qui met en vente depuis quelques mois des ?!!! Des DAGASHI !

Kezako O_o ?!
(miam miam slurp slurp *essuie son filet de bave)

 Dagashis est le terme générique utilisé pour les friandises japonaises en générales : gâteau, biscuit, bonbons, … On retrouve ici un bref article qui présente cette friandise dans les grandes lignes.

14523292102107140029564366576142541467994146n

Beaucoup d’entre vous doivent néanmoins déjà savoir de quoi je parle étant donné que nous avons eu l’occasion de découvrir  cet hiver un anime dédié à l’univers du snacking japonais : Dagashi Kashi.

L’héroïne avait même eu l’honneur d’une apparition dans notre bannière de saison et l’anime avait surtout su se hisser à la 5ème place de notre top 10 du bilan d’anime d’hiver 2016. Pour rappel :

« Le père de Shikada Kokonotsu, est le propriétaire d’une petite confiserie et a pour plan de remettre le flambeau à son fils. Malheureusement pour lui, son fils désire devenir mangaka. Un jour d’été, une jolie jeune fille nommée Shidare Hotaru, provenant d’une grande entreprise de sucrerie, vient rendre visite au père de Kokonotsu. D’après elle, il est vraiment populaire dans le monde des confiseries et désire que ce dernier rejoigne sa fameuse entreprise. Il n’acceptera l’offre qu’à une condition, qu’elle réussisse à convaincre son fils de reprendre la petite confiserie. » Nautiljon

Et qui n’as pas eu envie en matant l’anime de se gaver de Dagashi ?!!
*Toi là-bas au fonds ! Arrêtes de mentir mécréant !

Et comme je suis gentille et que vous savez que j’ADORE vous faire dépenser plein de sous, je vous ai fait une petite sélection (parce que oui, il y a autant de Dagashi qu’il y a d’étoiles dans le ciel) de ce que l’on peut trouver localement et que j’ai eu l’occasion de goûter.


LES UMAIBO

Résultats de recherche d'images pour « riska umaibo »Délicieux bâton de maïs soufflé, le goût est assez proche en texture de nos « twisties » locaux, ils se démarquent cependant par des parfums originaux tel que : salami, steak au wasabi, salade de légumes (what ?!), …

La mascotte est un chat, Umaemon, dont le nom est un jeu de mots sur celle d’un personnage animé populaire, Doraemon.Résultats de recherche d'images pour « umaibo »

Malgré les arômes farfelus dont je vous ai parlé plus haut, la boutique Sugoii Shop met en vente des parfums un peu plus soft pour nos sensibles papilles d’occidentaux , à savoir :

  • Poulet Curry : L’incontournable
  • Fromage : Le Français lol, vous êtes sur de ne pas prendre de risques là !
  • Teryaki Burger : Le classique revisité qui se déguste seul pour en apprécier le goût
  • Pizza : La séducteur italien, légèrement épicée goût paprika voir chorizo (perso chu pas fan, je préfère les asiatiques XD)
  • Takoyaki : Le P.O.U.L.P.EEEEE !!!! ça dééchiirreee grave cui là !!!!
  • Crevette Mayo : Le caldoche parce ce que nous la Kraft-crevettes, on kiff grave !
  • Soupe de Maïs : Le sucré salé pour ceux qui aime
  • Sugar Rusk : Le dessert de la bande goût biscotte beurrée

Petit bonus : l’édition limitée pour Hallowen est dès à présent disponible : le Spicy Maïs ! Halloween Umaibo Happy Corn Potage Flavor

Prix : 50 Cfp l’unité


LES KIT KAT©

KitKatMacha2grandecopie1302c8df888d4c96853dd26719dbd6cfgrande

Mais qui ne connaît pas les Kit Kat ?!!! Je dirais même plus : mais qui ne connait pas la grande histoire d’amour entre les Kit Kat et les Japonais ?!! (Vous pouvez d’ailleurs retrouver ici un article qui traite parfaitement du sujet, Kanpai !) kitkatframboise

Créée en Angleterre, la marque de Nestlé a tellement su séduire nos chers amis du soleil levant qu’ils se la sont appropriée pour la décliner en divers saveurs, comme ils savent si bien le faire et en en faisant pratiquement un trésor nationale (*j’exagère à peine, allez voir ici ! Un culte moi je vous dis !!!)

Vous pouvez découvrir localement 3 déclinaisons de la marque aux goûts particulièrement nippons :

  • Thé Vert
  • Framboise
  • Pudding de citrouille (Hallowen 4 ever !)

600x500x5892221largejpgpagespeedicvZEyfitXsm

Prix : 1490 Cfp le paquet de 12


LES POTATOES FRIES

Il s’agit tout simplement d’une chips de pomme de terre très fine comme on peut en trouver chez nous. Légèrement assaisonné, elle est moins salée que la normale et sa finesse rends la texture en bouche très agréable et croustillante !

Il s’avère que c’est également le Dagashi préféré de notre héroïne Hotaru Shidare.

Les goûts disponibles aux Sugoii Shop sont :

  • Poulet
  • Boeuf
  • Pomme de terre

Prix : 100 Cfp le paquet de 4


THE END

… Quoi ?! …Vous en voulez encore ?! … Bande de gourmand !!! Bon allez, comme je vous nem et que je tiens à votre ligne, je ne vais pas vous présenter une autre friandise mais plutôt une nouvelle figurine disponible dans votre boutique Sugoii Shop !

Et il s’agit de ?!!!! Hotaru Shidare of course !

Sanstitre

Série : Dagashi Kashi
Personnage : Hotaru Shidare
Date de sortie : 15 juillet 2016
Taille : 18-20 cm
Fabricant : Sega
Sculpteur : Fujinami Naoya
Classification : PM Figure

Prix : 7.900 Cfp

Publicités

[Film d’animation] Kimi no Na wa

Bonjour à tous ! Et oui, c’est bien lui ! Rikyz le revenant ! Après une année d’absence, sans être absent car j’ai toujours été présent dans l’ombre, je reviens dans la rédaction car…j’en avais envie…et c’est tout…Bref, aujourd’hui je vais m’attaquer à quelque chose qui envoie du lourd alors que les rédactions, ce n’est pas mon point fort…Je commence un peu mal héhé !

Le sujet choisi est le récent film d’animation Kimi no Na wa (Your name) du réalisateur MAKOTO Shinkai (The Garden of Words, 5cm par seconde…) sorti le 26 août 2016 au Japon. L’oeuvre a été produite au sein du studio Comix Wave. On retrouve MASAYOSHI Tanaka (Ano Hana, Kateikyoushi Hitman Reborn…) pour le chara-design et MASAHI Ando (Le voyage de Chihiro, Lettre à Momo…) en tant que directeur d’animation.

 

C’est qui Mino Nawa?

Mitsuha est une lycéenne qui réside dans une petite ville située dans les montagnes. Elle vit aux côtés de sa petite soeur, sa grand-mère ainsi que son père, bien que ce dernier ne soit jamais à la maison à cause de son travail de maire. En réalité, sa vie ne lui convient pas et souhaite pouvoir vivre à Tokyo.

Taki est un lycéen qui habite à Tokyo et qui adore l’architecture et l’art. Il vit une vie normale d’étudiant entouré d’amis et travaille même dans un petit restaurant italien. Mais un jour, il fait un rêve dans lequel il est dans la peau d’une jeune fille qui vit dans une ville en montagne. Mitsuha, quant à elle, fait également un rêve dans lequel elle est dans un corps d’un garçon tokyoïte.

Quel est le secret qui se cache derrière ces étranges rêves qui échangent la vie de ces deux jeunes gens ?

Source : nautiljon.com

 

Pourquoi avoir choisi ce film?

Et bien depuis que certaines personnes se sont procurées la version vosta (Google please), j’ai un peu été floodé sur FB par les pages d’animes auxquelles je suis abonné. De plus, le film est en 1ère place sur Myanimelist, ce qui a accentué ma curiosité sur son succès.

 

 

Mon avis

 

Je ne me rappelle plus à quand remonte le dernier film d’animation qui m’a marqué. Je n’en regarde pas énormément mais Kimi no Na wa est devenu mon coup de coeur de l’année 2016. Rien qu’avec la bande-annonce (que vous pourrez zieuter à la fin de l’article), tu sens que ça va être intéressant. Cependant, les bandes-annonces montrent souvent l’essentiel de l’histoire et tu te sens insatisfait au moment du visionnage car tu t’attendais à plus. Et là, tu te dis que c’est le cas pour ce film…Hé bah non !

 

Au niveau du scénario, il y a une chose intéressante qui m’a plu en commençant le film, c’est l’opening. Oui, oui j’ai bien dit opening, comme dans les animes. Et comme bon nombres d’opening (Meepow you know what I see), ce dernier laisse des indices concernant le temps. Je n’en dis pas plus mais vous l’avez compris j’imagine.

L’histoire suit bien son cours. On découvre petit à petit l’environnement de nos protagonistes, même si on se focalise plus sur Mitsuha que Taki. Nos 2 héros découvrent la vie de chacun par le biais de ces « rêves », qui vont les lier au fur et à mesure alors qu’ils ne se connaissent pas. Arrivé à un certain passage, BAM ! tu ramasses une grosse claque dans la tronche. Et c’est là où la notion du temps joue son rôle.

 

En ce qui concerne les graphismes, on ne peut que constater la grande qualité des dessins, à moins d’être aveugle pour dire le contraire. C’est très beau, coloré et l’un des points forts réside dans la ressemblance quasi-parfaite des lieux de Tokyo. (cf reportages sur youtube :p )

Pour les OST, je vais les classer en 2 catégories : OST « simples » (musique sans paroles) et OST « opening » (musique avec paroles).

Les OST « simples » sont sympa mais sans plus car ce sont les OST « opening » qui m’ont le plus marqués. En effet, ces derniers ressemblent à des fins d’épisodes d’animes où t’entends la musique de l’ending sauf que ce ne sont pas les images de l’ending qui passent. Si tu visualise l’effet dont je parle, sache que les OST « openings », au nombre de 4, sont chantés par le groupe RADWIMPS.

 

 

Pour ce qui est des personnages, comme dit précédemment, Mitsuha est plus mise en valeur que Taki. C’est une jeune fille qui se sent mal à l’aise dans son village. Etant la fille du maire, elle subit souvent des critiques à cause des actes de son père. Elle est aussi prêtresse du temple de son village et doit suivre les coutumes liées à ce rôle sous la direction de sa grand-mère. Mitsuha endosse un statut et un rôle assez important, ce qui justifie son envie de quitter le village après l’obtention de son diplôme.

Quant à Taki, c’est un jeune homme calme, sérieux et parfois impulsif selon les situations. On en apprends pas plus sur lui, ce qui nous laisse penser qu’il mène une vie normale sans soucis.

Mitsuha est interprétée par KAMISHIRAISHI Mone (Keno de Ookami Kodomo no Ame to Yuki) et Taki par KAMIKI Ryunosuke (Kenji Koiso de Summer Wars).

Pour ce qui est des personnages secondaires, on sait très peu de choses sur eux. Ils auront toutefois un rôle important à accomplir au sein du scénario.

 

Enfin, un point qui n’est pas souvent abordé lorsque l’on donne des avis, c’est le titre. Pourquoi ce titre? Il n’est pas difficile de deviner que les personnages principaux se rencontreront, même la phrase d’accroche de l’affiche l’indique : « Je suis à ta recherche, toi que je n’ai encore jamais rencontré » (manga-news.com)

On se doute que chacun connaîtra le prénom de l’autre, cependant on ne s’attend pas à la valeur cruciale de ces derniers au sein de l’histoire.

 

Pour finir, le film ressasse beaucoup de genres tels que le slice of life, la romance, un peu de comédie, le gender bender et enfin…Non je ne vous dirai pas le dernier genre pour vous laisser apprécier la surprise. Libre à vous de le trouver sur internet. Teehee ! :p

 

Ceci marque la fin de mon avis sur le film. Il m’est difficile d’en dire plus sans spoil les parties qui font que ce film est intéressant. Ce qui est sûr c’est que je n’hésiterais pas à acheter le bluray quand il sortira en France (alors que je suis un gros pirate) et surtout je sens que je peux le regarder autant de fois sans me lasser. Donc allez-y, regardez le et faîtes vous votre avis sur le succès de l’oeuvre.

 

Sur ce, je m’en vais de ce pas préparer un autre art…plateau de sushi. T’as cru que j’allais continuer à faire des articles? C’est beau de rêver…Gomen ne !

Et comme promis, voici la bande-annonce originale !

 

 

 

Approved, watched and loved by Rikyz
[Edited some time after by Babiwan]

l’anime Amanchu! se dévoile un peu plus.

Apres Taboo-Tatoo, c’est au tour du site officiel d’Amanchu! de mettre cette fois-ci en ligne un nouveau traiter pour la série animée dans lequel nous découvrons son ending « Million Clouds » de SAKAMOTO Maaya qui avait également interpréter l’ending  « Gravity » de Wolf’s Rain ou encore l’opening « Réplica » de M3 -Sono Kuroki Hagane-. En plus de cette nouvelle vidéo, le site a également dévoilé un nouveau visuel (voir plus bas).

Amanchu! est produit par le studio J.C Staff (eh oui encore eux!), l’équipe de production est dirigé par SATO Junichi (Gate Keepers, Geroro Gunso, Zetsumetsu Kigu Shoujo Amazing Twins...), elle est composée du réalisateur KASAI Ken’ichi (Aoi Hana, Bakuman...), du scénariste AKAO Deko (Astarotte no Omocha!, BlazBlue Alter Memory, Flying Witch...), du character-designer ITO Yoko (Love Stage!!). A noter la présente du duo de guitariste connu sous le nom de GONTITI qui composeront la bande-son de la série.

amanchu-visual

Cet anime est adapté du manga orienté seinen de AMANO Kozue, un nom qui n’est pas inconnue en France puisqu’il est aussi l’auteur de deux excellentes séries: Aria et Aqua, qui furent à l’époque édité chez Kami avant la fermeture de celle-ci. Amanchu! est édité par Mag Garden (Peace Maker Kurogane, Elemental Gerad, Rain...) et publié dans le mensuel Comic Blade depuis 2009, la série compte 9 tomes de parus au Japon et en France par le biais de l’éditeur Ki-oon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Synopsis:

« C’est le dernier jour des vacances de printemps ! Hikari en profite pour faire un peu de plongée, sa grande passion. Le vent du large, un soleil éblouissant, la mer à perte de vue lui font oublier que le lendemain, c’est la rentrée… C’est le moment que choisit Futaba, qui vient d’emménager sur l’île, pour garer son scooter face à la plage. Ce que les deux jeunes filles ne savent pas encore, c’est qu’elles seront ensemble au lycée le lendemain… et que la plongée va les réunir ! » Ki-oon

Sources: Animenewsnetwork, Ki-oon, amanchu-anime.com.

 

Sosoro Investigations #17.03

Rahlalala, je savais que j’aurais pas dû m’engager dans cette voie ! Mais voilà, à vouloir vous corrompre, je me retrouve à mon tour pervertie par la décadence et la folie des grandeurs (de ma mangathèque … T_T)

Mais savoir que je ne suis pas la seule atteinte du syndrome de la fièvre acheteuse (n’est-ce pas ma Lynoü ?!) me rassure et me conforte dans l’idée que grâce à nous l’industrie du manga dominera le monde mouahahahah !!!! (…que quelqu’un m’arrête je pars en freestyle là …)

Bon allez, trêve de bavardages et trucmuche que j’trébuche, les news de la semaine !

P.S : Est-ce que quelqu’un prend au moins la peine de lire mes intros ou genre vous en avez ranafout et vous passez direct aux news ? *silence* … Ok, c’est bien ce je me disais …

[Note de Babiwan : …]

ADT DISPO.jpg

* ARRIVAGE AVION DU JEUDI 17 MARS

SÉRIES EN COURS

Shonen :

Shojo :

Seinen :

9782505065296

DEVIL’S LINE T04


SÉRIES TERMINÉES

9782344010266

TOKYO GHOUL T14

“J’aimerais connaître ton histoire.”
Une requête étrange, alors même que l’opération du CCG destinée à abattre la “Chouette” atteint son paroxysme. Devant Ken qui fonce vers l’“Antique” se tient l’auteur de cette requête, l’inspecteur Kotaro Amon. Ken et Kotaro, deux destinées vouées à s’affronter, jusqu’à la plus incertaine des issues.

Hepepep !!! Vous sauvez pas si vite ! Pour ceux qui ne le sauraient pas, le manga bénéficie d’une deuxième « saison » (merci seigneur) nommé TOKYO GHOUL : RE (pour le REtour lol *ok je sors*). Promis vous serez les 1ers avertis dès réception ^^.


NOUVELLES SÉRIES

9782756078472LOVELY FRIDAYS T01

Titre original : Neko to Watashi no Kinyôbi
Dessin / Scénario :  TANEMURA Arina
Editeur : TONKAM
Volumes parus : VF 1 / VO 11 (Terminé)
Genre : Shojo (Comedie, Romance)

Pour Ai, 16 ans, le vendredi est un jour particulier. C’est le jour où elle s’occupe du CDI du lycée. Elle peut y passer du temps avec Serizawa, dont elle est amoureuse. C’est aussi le jour où elle donne des cours particuliers à son jeune cousin Nekota. Mais, alors qu’elle était sur le point de se déclarer à Serizawa, Nekota l’en empêche ! Il va alors devenir un vrai poison pour elle. TONKAM

Lire un extrait


9782505064749CAPITAINE ALBATOR – DIMENSION VOYAGE T01

Titre original : Captain Harlock ~ Jigen Kôkai
Dessin / Scénario :  SHIMAHOSHI Koichi / MATSUMOTO Leiji
Editeur : KANA
Volumes parus : VF 1 / VO 3 (En cours)
Genre : Seinen (Aventure, Science-fiction)

La Terre est dirigée par des politiciens corrompus. L’humanité semble avoir baissé les bras, perdu tout courage et ambition. Alors que la menace sylvidre approche, un seul homme semble prêt à se battre. Son nom : le Capitaine Albator ! KANA


9782505064596AU COEUR DE FUKUSHIMA T01

Titre original : Ichiefu – Fukushima Daiichi Genshiryoku Hatsudensho Annaiki
Dessin / Scénario :  TATSUTA Kazuto
Editeur : KANA
Volumes parus : VF 2 / VO 3 (Terminé)
Genre : Seinen (Social, Drame)

Depuis l’accident de Tchernobyl, la destruction d’une partie de la centrale de Fukushima est la plus terrible catastrophe nucléaire civile qui ait frappé la planète.

Suite à cet événement, un auteur de manga s’est fait engager anonymement comme ouvrier pour travailler dans la centrale afin de raconter le quotidien de cette usine et de ses réacteurs endommagés. KANA


 9782820324382LET’S GET MARRIED ! T01

Titre original : Totsuzen Desu ga, Ashita Kekkon Shimasu
Dessin / Scénario :  MIYAZONO Izumi
Editeur : KAZE
Volumes parus : VF 1 / VO 4 (En cours)
Genre : Josei (Romance, Tranche-de-vie)

Et alors ?! Même si, de nos jours, vouloir se marier et devenir mère au foyer peut paraître cliché et arriéré, aux yeux d’Asuka Takanashi, 24 ans, c’est le choix de vie idéal ! Loin d’être niaise, elle a tout réussi : une carrière dans la banque et un petit ami aimant. Seulement voilà, ce dernier lui fait soudainement une demande… de rupture ! Elle trouve alors réconfort et encouragement en la personne de Ryû Nanami, un célèbre et séduisant présentateur TV que le destin s’amuse à placer constamment sur sa route. Mais pour Asuka, hors de question de succomber aux charmes d’un Don Juan adepte des relations sans lendemain ! Leurs convictions les séparent, l’Amour va-t-il les réunir ? KAZE


 ONESHOT

PikaGraphics-AuGréDuVent.inddAU GRE DU VENT

Titre original : Děng fēng lái
Dessin / Scénario :  ZHAO Golo / JINGJINg Bao
Editeur : PIKA
Genre : Manhua (Tranche-de-vie, Social)

Pourquoi l’indice de bonheur des Népalais est-il si élevé malgré leur pauvreté ? C’est ce que la jeune Yumeng part découvrir afin d’écrire un article à la demande de sa rédactrice en chef. Durant le voyage, elle rencontre Wang, un gosse de riche qui vient de rater son mariage, et Li «Sang Chaud», jeune fille spontanée que son copain vient de quitter. Avec les autres voyageurs du groupe, ils vont tenter de trouver un sens à leur vie tout au long de cette aventure jalonnée de moments d’amitié, de bagarres, de retrouvailles et de révélation !

Ce parcours initiatique qui prend place au Népal s’étale sur des doubles-pages chatoyantes et impressionnantes de maîtrise. D’un décor de montagne en pleine journée à une soirée au coin du feu à la belle étoile, Golo Zhao a le don de brosser des pages hautes en couleur. PIKA

Lire un extrait


9782811622862.jpgHELLO VIVIANE

Dessin / Scénario :  ZHAO Golo
Editeur : PIKA
Genre : Manhua (Drame, Romance)

Viviane, jeune traductrice chinoise, emménage près de Toulouse, le sourire aux lèvres mais le regard sombre. Lou, son éditrice, et Nicolas, le patron d’une brasserie, n’ont rien en commun si ce n’est l’attirance indicible qu’ils ressentent pour cette jeune Chinoise qui a débarqué dans leur vie avec pour tout bagage la mélancolie d’un amour perdu… Un soir, de passage à Paris, Viviane croit voir son fiancé et perd totalement le sens de la réalité !

Ne vous y trompez pas : Hello Viviane fait partie de ces contes modernes au trait doux, certes, mais contrastant avec une thématique adulte. Golo Zhao dépeint ici les méandres de l’esprit humain face à l’absence de l’être aimé ; le tout servi par de magnifiques décors colorés des régions de France, comme un hommage à cette seconde patrie de l’auteur. PIKA

Lire un extrait

Yamada-kun to 7-nin no Majo : Anime vs Manga

Ohayo minna ! Avant de commencer, je tiens à préciser que c’est mon 1er article sur le blog, donc soyez indulgents… Onegaishimasuuuuu ! *se retourne vers l’équipe de MangaNC*

Touky : Fap !         Melk : *sort son paquet de popcorn*       Jam : *rehausse ses lunettes* Qu’on le brûle !            Meepow : Monsieur ! Ballon !     Lynou : …*crache sur les chaussures de Rikyz*           Shinyo : Sale chinois !

Comme vous l’avez constaté, j’ai le soutien des autres admins… Bref, commençons cet article.

What is Yamada-kun to 7-nin no Majo?

Yamada-kun to 7-nin no Majo ou Yamada and the Seven Witches est un manga écrit et illustré par Yoshikawa Miki, qui est aussi l’auteur du manga Yankee-kun to Megane-chan. L’œuvre est publiée dans le Weekly Shonen Magazine depuis Février 2012. Elle est toujours en cours de parution et compte à ce jour 16 volumes.

Yamada-Kun-to-Nananin-no-Majo3

What is the story?

Ryû Yamada est un élève de 2ème année au lycée privé de Suzaku. Celui-ci est toujours en retard, s’endort pendant les cours et ses notes sont désastreuses. Sa vie quotidienne est ennuyeuse. D’un autre côté, Urara Shiraishi est une belle étudiante et la meilleure élève du lycée. Mais un jour, après une soudaine chute dans l’escalier, leurs corps sont échangés ! Ainsi Ryû se retrouve avec le corps de Urara et Urara celui de Ryû !

Anime Part !

Une adaptation en anime est sortie le 12 avril 2015 et s’est terminée le 28 juin 2015. L’anime a été produit par le studio LIDEN FILMS (Arslan Senki, Terra Formers, Senyuu…) et comporte 12 épisodes.
2 OAVs ont été produit par le même studio.

Faisons un zoom sur les seiyuus :

Ryota Ohsaka
-Ryuu Yamada  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Charlie Staz Blood  (Blood Lad)
-Ryota Watari  (Shigatsu wa Kimi no Uso)
-Nice  (Hamatora)

Saori Hayami
-Urara Shiraishi  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Yukino Yukinoshita  (Yahari Ore no Seishun Love Comedy wa Machigatteiru)
-Miyuki Shiba  (Mahouka Koukou no Rettousei)
-Shinoa Hiiragi  (Owari no Seraph)

Toshiki Masuda
-Toranosuke Miyamura  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Chikara Ennoshita  (Haikyuu)
-Takashi Yura  (Kimi no Iru Machi)
-Masayoshi Hazama  (Samourai Flamenco)

Mayaa Uchida
-Miyabi Itou  (Yamada-kun to 7-nin no Majo)
-Rikka Takanashi  (Chuunibyou demo Koi ga Shitai)
-Rea Sanka  (Sankarea)
-Iki Hiyori  (Noragami)

Voici un petit topo sur les chapitres adaptés dans l’anime :Capture
Comme vous pouvez le constater, nous survolons 90 chapitres en 12 épisodes ! Je précise que les 2 OAVs n’ont aucun rapport avec le manga. On voit bien qu’il y a trop de chapitres à adapter.
Alors… L’anime est-il bon ou mauvais ? Pour répondre à cette question, je vais me mettre dans deux situations différentes.

1ère situation :  Je n’ai pas lu le manga et je découvre l’anime.
L’anime est joli à regarder, c’est très coloré mais ce n’est pas non plus de la haute qualité comme Fate Stay Night UBW. Bien qu’on parle de sorcières, ce ne sont pas des magical girls, mais simplement des lycéennes qui ont des capacités hors-normes. L’humour est présent, très présent avec les diverses situations auxquelles sont confrontés nos héros. Le fan service est plutôt modéré et n’oublions pas la petite pincée de romance.
On sent que ça va vite au fil des épisodes. On va pas se mentir, rien qu’avec le titre, on sait qu’il y a 7 sorcières… Attendez-vous à découvrir une sorcière par épisode (ou presque).
Cependant, on passe un bon moment à rigoler et surtout, c’est pas tous les jours qu’on tombe sur un anime où les personnages s’embrassent souvent comme un simple bonjour (je vous laisse découvrir pourquoi).

2ème situation :  J’ai lu le manga, j’en suis fan et je découvre l’anime.
Le choix des seiyuus est génial ! Shiraishi = Yukinoshita, donc même seiyuu ! Good job Studio-kun ! =)
Le chara-design est similaire au manga. L’opening est vraiment bien, le titre de ce dernier est « Kuchizuke Diamond » et il est chanté par Weaver.
On sent le bâclage et on remarque que le studio a essayé de gérer quelques scènes à sa manière. Avec le peu d’épisodes qu’il y avait, j’aurais aimé avoir une saison de 24-25 épisodes pour couvrir les 90 chapitres.

Verdict ? Je dirais que c’est un anime seulement fait pour les fans. Il est bien mais sans plus par rapport à ce qu’on trouve dans le manga.

Capture

Why should I read the manga?

Vous vous attendez à ce que je sorte cette sublime phrase « Le manga est meilleur que l’anime ». Vous n’avez pas tort, mais dans cette partie je vais plutôt vous expliquer les raisons de vous mettre au manga sans trop spoiler (promis je ferai des efforts).

Pour ma part, il y a un manque de profondeur sur les relations des personnages dans le début de l’anime. Je m’explique, Yamada a la capacité d’échanger de corps avec quelqu’un d’autre. Du fait qu’il n’a pas d’ami, celui-ci juge les gens par rapport à ce qu’il voit. Par exemple, Shiraishi est la fille la plus intelligente de son lycée donc il se dit qu’elle a la belle vie. Toutefois, après avoir changé de corps avec cette dernière, il se rendra compte qu’elle se faisait bizuter. Ce pouvoir lui a permis de changer sa vision par rapport à certaines personnes.
Vous allez me dire qu’on la voit se faire bizuter dans l’épisode 1. D’accord, je ne peux pas le nier, cependant il manque ce détail, celui qui marque le début de leur relation (je ne peux pas en dire plus, je vous laisse découvrir par vous-même). De plus, il y a aussi le passé de Miyamura qui n’a pas été mentionné (vous savez où trouver la réponse).

Capture

Conclusion !

Tout d’abord, la raison pour laquelle j’ai fait cet article est le fait que ce sont les 2 premiers épisodes de l’anime qui m’ont poussé à lire le manga. Je m’y suis très vite attaché et j’avais entamé les 150 chapitres en 2 jours ! (sachant que je ne suis pas un grand lecteur de manga)
Ce manga vaut la peine d’être découvert ! Entre les mystères entourant les sorcières et les situations comiques, difficile de ne pas aimer. Je préviens qu’il y a des scènes que certains qualifieraient « ecchi » mais ce n’est pas non plus hardcore comme dans Highschool DxD. Et puis, il n’y a pas que 7 sorcières… Oouups !
Ce que je conseille pour ceux qui ne connaissent ni l’anime, ni le manga, c’est de commencer le manga et d’aller jusqu’au chapitre 90, puis de regarder l’anime pour mieux l’apprécier.
Pour ceux qui ont seulement regardé l’anime, je vous conseille de lire le manga depuis le début. Et pour ceux qui ont lu le manga et regardé l’anime… Bah… Votre avis sur mon article m’intéresse ! =)

Bonus : Le manga a aussi été adapté en drama (8 épisodes) en 2013.

maxresdefault

Si ce type d’article vous plaît, n’hésitez pas à le dire sur le blog ou facebook.
Tata bisous !

Rikyz confirms that he read the manga and watched the anime.
If it’s not the case, he’ll offer you Touky’s body in a sushi.