Bannière Automne 2016

On a loupé le coche la saison dernière mais cette saison on assure !!!

Pour les nouveaux je vous explique le concept : chaque saison on change la bannière du groupe et du site en y ajoutant des personnages des anime en cours de diffusion. Je tiens à remercier très chaleureusement sa créatrice : Ann Ji !!!

Voici donc la présentation des personnages que vous voyez !

Min-Chan

Anime : TO BE HERO
Studio : Haoliners
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 8
Personnage choisi par : Lÿnou

L’anime TO BE HERO est un de mes gros coups de cœur de la saison parce QUE QU’EST CE QU’ON SE MARRE P*TAIN !!! Gros coup de cœur pour Min-Chan qui fout des pains à tout le monde dont son bon à rien de père, les situations partent en gag assez vite. Mais elle n’est pas que ça ! Min-Chan a également son petit cœur de jeune fille sensible, qui s’inquiète pour son père et qui est toujours prête à laisser une seconde chance aux gens (même les plus chelou). La voix de Min-Chan est excellente, à passer de la jeune yankee badass à la jeune fille angélique DAMN et dire que c’est un premier rôle pour la doubleuse !!!

Enfin un anime qui ch*e sur la bienséance, ça fait du bien de temps en temps !

Ripple

Anime : Mahou Shoujo Ikusei Keikaku
Studio : Lerche
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 8
Personnage choisi par : Meepow

Pour cette saison, Meepow fait dans l’originalité ! (Menteur ! C’est encore une meuf !) [Remarque de Babiwan : perso rien qu’en voyant l’image j’ai dit : c’est sûr c’est Meepow ! Bah ça a pas loupé xD]
Plutôt que de vous spammer à coup de ballons de volley ou de vous faire saigner du nez avec des boobs qui s’entrechoquent, on va opter pour une approche en « douceur » sang-pour-sang korosu kawainess !

Pourquoi avoir choisi Ripple ?
Tch! Tsundere !
Tch! Parce que les ninjas c’est classe ! (Ouais bon elle ressemble pas vraiment à une magical girl, mais pour les autres c’est pareil… Pon!)
Tch! C’est le perso qui semble avoir le background le plus intéressant et SURTOUT l’une des seules qui se débrouille le mieux et qui ne te donne pas envie de l’étrangler ! Pon!
Tch! Cet anime est à la fois un mélange de TOUT et de RIEN mais qui ressemble étrangement à un crossover entre Gakkou Gurashi (sans les zombies) et Selector Infected WIXOSS (sans les cartes).

Bref, une souffrance un plaisir que je souhaitais partager avec vous les amis ! #ViensOnEstBien ❤
Tch! Tu le sens venir l’article ou Pon?!

[Communication de Babiwan : Le jeune Meepow est prié de se rendre au bureau de Miss Elearya pour recevoir du sel et du citron sur les blessures qu’elle va lui faire au fouet, merci;]

Viktor Nikiforov

Anime : Yuri!!! on ICE
Studio : MAPPA
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 8
Personnage choisi par : Elearya

[Note de Babiwan : Quand on parle du loup (des steppes gelées de Sibérie)…]

Ha la la ! Que dire de Victor Nikiforof… Il a transcendé mon cœur et celui de nombre de fujoshis. Il a littéralement explosé mes ovaires. Que dis-je ! Il est carrément remonté le long de mes trompes de Fallope (…. Ça c’est bien dégueu et bien salé xD …. ) : Il est beau, il est sportif. Et il est totalement dévoué au patin à glace. Quand il est sur la piste, il fait passer tellement d’émotions … On dirait juste un ange qui virevolte au gré de la musique. Et pour cause, il sait agrémenter ses prestations de sauts spectaculaires ! Je ne pense pas me tromper quand je dis qu’on attends toutes son quadruple flip exécuté à la perfection et sans le moindre défaut (pardon Yuri ^^’ ). Mais visiblement, Monsieur à une autre passion que le patin… et elle s’appelle (ou plutôt Il s’appelle) … YURI ! XD Il semble très attaché à son apprenti, le bougre. Et il n’arrête pas de traumatiser nos cœurs de fujoshis en se rapprochant lentement de lui, épisode après épisode, tel un prédateur amadouant sa proie *-* D’ailleurs … (Zzzz… Zzzzz…. Aline me souffle à l’oreillette de fermer ma grande bouche…. Si je continue, je vais ENCORE spoiler sous le coup de l’émotion… Zzzzz…Zzzz…). Bref. Victor est parfait. Il formerait tellement un couple parfait avec son Yuri ! Et pour cause *Se bouche les oreilles et se prépare à un cri du cœur de toutes les fujoshis* … WE WERE BORN TO SHIP VIKTURI !

Shimazu Toyohisa

Anime : Drifters
Studio : Hoods Entertainment
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 8
Personnage choisi par : Touky

[Note de Babiwan : Ah. En voilà un autre de loup. Un peu plus enflammé. Et qui a bon goût en plus. All Hail Kôta Hirano ! (y)]

Pour le choix de ce personnage, il va sans dire que ça rentre direct dans mes préférences mangadesque XD.

Toyohisa est un personnage violent au combat mais avec ce charisme de combattant Honorable et son coté « je m’en balec du pouvoir » fait de lui le personnage que je recherche dans plusieurs mangas. La façon dont ‘il est représenté dans l’anime « Drifters » est tout bonnement géniale. « On ne frappe pas les femmes! » ou sinon vous allez goûter a sa terrible colère.

[Babiwan’s pun : The less we can say is that he has some GUTS ! :v]

Touky vous le décapite.

 Directrice Momoko

Anime : Nanbaka
Studio : Satelight
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 8
Personnage choisi par : Lina

Remettons les choses dans son contexte, Nanbaka est un manga sur un groupe de détenus un peu loufoques (je dirais même qu’ils sont COMPLÈTEMENT barrés!) qui essaient de s’évader de NANBA, la prison la plus sécurisée du monde. Elle est composée de plusieurs bâtiments et dirigée d’une main de fer par la directrice Momoko Hyakushiki. Cette impression de dureté qu’elle donne, et bien, elle est adoucie (brisée plutôt! ^^) par ses fantasmes idylliques envers un des chefs de bâtiment, Hajime ! Franchement de quoi se péter des barres de rires tellement elle s’enfonce dans ses délires !! Elle a réussi à me convertir en fangirl d’ Hajime, c’est vous dire!
[Lÿnou : MOI AUSSI JE SUIS DEVENUE FANGIRL DE HAJIME PAR SA FAUTE kyaaaaaa ♥]

Mitsuya Majime

Anime : Fune wo Amu
Studio : Zexcs
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 7
Personnage choisi par : LeMarsoep

« La confection d’un dictionnaire est complètement différente de celle des livres et des magazines. Cela requiert de la patience et de la minutie, une indulgence sans excès envers les mots, tout en gardant une certaine objectivité. Y a-t-il une jeune personne capable de faire ça de nos jours ? » Vous l’aurez compris, Majime est l’élu, le Neo du dictionnaire et le meilleur dans tout ça est qu’il ne le sait initialement pas ! Ce personnage timide découvre farouchement les mots et leur(s) sens à mesure qu’il explore de nouveaux aspects de la vie : le travail en équipe et l’amitié puis l’amour ! (romance lvl fanboy/20) Sa vision du monde semble parfois unique. Ainsi, à travers lui, on a l’impression d’en découvrir un nouveau.

Chidori

Anime : Nobunaga no Shinobi
Studio : TMS Entertainment
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 8
Personnage choisi par : Jam Belios

1521165910208930084541601220788521n


« Un peu de sel avec votre bannière ? »

L’avez-vous remarqué ?

Anime : Pokémon Sun & Moon
Studio : OLM
Épisodes jusqu’à aujourd’hui : 4

Comme à chaque saison on vous cache une petite bestiole rigolote dans la bannière et l’élu est le MOTISMA-DEX qui n’est autre que le nouveau Pokédex !

« Mais quoi ? Le Pokédex est vivant maintenant ? »

Alors oui, pour ceux qui n’auraient pas suivi, la franchise ENTIÈRE a décidé de changer sa formule pour les versions Sun & Moon, aussi bien niveau jeux vidéo que niveau anime. Nouveau chara-design, nouvelle formule, nouvelle approche et animation canon.

Et là vous vous dîtes que je n’ai toujours pas répondu à la question, ça vient ! Si vous n’avez pas suivi les générations précédentes, il existe un pokémon nommé Motisma qui a le pouvoir de s’infiltrer dans des appareils électroniques. Il a cette fois-ci fusionné avec un pokédex pour devenir le Motisma-dex, mi-pokédex mi-pokémon et COMPLETEMENT FUN.

L’ending (REGARDE LEEEEE) lui est entièrement dédié /o/

Publicités

[Le Coin des Maso] Ces épisodes 1 qui claquent et c’est trop bon ♥

~ Article certifié sans « gros » spoil ~

Parlons peu, parlons bien,

Je ne suis pas là pour vous parler de mes anime préférés de la saison mais maintenant que tous les épisodes 1 sont sortis il faut se rendre à l’évidence, certains m’ont fait l’effet d’une bonne grosse claque !!!

Haikyuu!! (Saison 3)

On ne vous le présente plus, Haikyuu est connu pour être brillamment animé et cela sans ajouter d’effet “surnaturel” (Kuroko I see you…). L’opening est très imagé, on pourrait l’interpréter comme l’ombre d’un défi aussi imposant qu’une montagne qui plane sur le terrain mais n’est pas insurmontable. Les sauts des joueurs, semblables à l’envol d’un rapace, sauront leur donner des ailes pour rejoindre la lumière de la victoire #HanMéCayTroBoSeKeTuDi #UéjeC

Keijo!!!!!!!!!

Je parlais de claque en début d’article, là l’expression est à prendre au sens premier du terme ! Keijo ce sont des nanas en maillot de bain qui se battent à coup de boobs et de fesses. Pour ceux qui seraient tentés de justifier ça par la présence d’un scénario et de stratégie c’est pas avec les 80% de temps à l’écran consacré aux boobs et aux fesses que vous allez convaincre qui que ce soit MAIS il faut l’avouer c’est une véritable ôde aux formes féminines ! Que ce soit dans la dynamique, l’effet de vitesse, d’impact, de rapprochement etc…c’est certes un anime fan-service avec du yuri-bait mais ça n’en reste pas moins un anime d’action animé avec amour !!! (faites tourner le paquet de mouchoirs svp) 

[Bug de Babiwan : c’est vrai que ça donne envie de pleurer…]

Hibike Euphonium 2

Ceux qui ont suivi la saison 1 ou en ont vu des extraits savent trèèès bien pourquoi la saison 2 se retrouve dans cet article. C’est un tranche de vie ô combien bien animé, les animateurs ont eu les balls de faire correspondre les mouvements des personnages au son de l’instrument dont ils jouent. Les ambiances sont magnifiques, que ce soit les reflets du soleil, les fleurs qui tombent sans parler des mouvement…même une malheureuse glace qui tombe en met plein les yeux !

TOUS CES DÉTAILS POUR UNE DEMI SECONDE D’ÉCRAN !!!

Flip Flappers

On ne sait toujours pas si c’est du lard ou du cochon dans ce premier épisode, est-ce un genre de Alice aux pays des Merveilles à la Disney ou un Madoka-like ? Seul le temps nous le dira. En attendant ce premier épisode nous en met plein les mirettes dès les premières secondes avec une course poursuite sur un surf-volant, un chara-design qui fait penser aux livres d’illustrations pour enfants et une belle maîtrise des lumières, reflets et couleurs où l’on passe de la féerie contemplative aux transformations à la DBZ. J’en veux encore !!!

Brice de Nice peut aller se rhabiller !

Yuri!! On ICE

C’était a priori l’outsider de la saison ET POURTANT les deux points extrêmement fort de ce premier épisode ont été l’opening faussement minimaliste ainsi que la performance croisée du champion Victor et du héros Yuri, une même danse sur deux lieux différents. Même les moments anodins comme une mère courant accueillir son fils sont très beaux. Ici on oublie les grosses baston qui partent dans tous les sens, la beauté de l’animation est dans la subtilité des mouvements, danses et expressions corporelles ou faciales. On comprend tout ce qu’il s’y passe et ce que les personnages expriment, c’est balèze !

[Note de Babiwan : Yuri on Ice ? Nah. YAOI ON FIRE ! ]

Les commentaires de la nana bourrée pendant la séquence valent le détour aussi…je suis fan.

Occultic;Nine

Comme si le simple fait que l’auteur de Steins;Gate soit aux manettes ne suffisait pas, il faut en plus que l’anime soit brillamment animé ET réalisé. Que ce soit le rebondissement poétique des boobs (encore !) d’une miss, ou le découpage très saccadé de la série : on passe d’un personnage à un autre, puis d’une ambiance chaleureuse et gag à une ambiance glauque et angoissante…cela sans jamais perdre le spectateur, c’est du beau boulot !!!
Si vous voulez un avant-goût l’opening illustre magnifiquement bien ce passage du « léger et coloré » au « sombre et glauque ».

Boing boing boing, boing boing boing ?

Touken Ranbu Hanamaru

Un premier épisode pourtant plus centré sur le côté Tranche de Vie, déjà que c’est bien animé quand il se passe rien (genre quand l’un des personnages se verni les ongles) mais alors quand y’a de la baston ça frise le ridicule tellement c’est fluide et dynamique ! (sauf que je veux pas spoil donc j’ai mis l’image du vernissage plutôt teeheeL’opening retranscrit très bien cette ambiance demi-tranquille d’ailleurs…et dire qu’une autre adaptation par ufotable arrive en 2017, j’en tremble rien que d’y penser ♥

Bitch, I’m fabulous, red is the new black

Soushin Shoujo Matoi

On a beaucoup de magical girl cette saison donc pas facile de se démarquer, surtout que celui-ci ne paye pas de mine après visionnage du trailer, et pourtant ! Dans cet anime une attention particulière est portée sur les mouvements gag des personnages et, bien sûr, les scènes d’actions et de transformation. Si bien qu’on ne voit pas le temps passer pendant le visionnage, un vrai régal !

Pouvoir du prisme lunaire transf- … ah zut trompé d’anime, pardon.

ClassicaLoid

Fans du bon sens et de la logique passez votre chemin. Ce n’est pas que le contenu n’est pas logique, mais c’est plutôt que l’absurde et le farfelu ont une place d’honneur tout au long de l’anime. Et le ton est donné dès le départ sous une animation dynamique aux couleurs acidulées eeeeet…..une bataille épique autour de la préparation de gyoza à coup de lance-flamme WTF ♥

Mozart ♥

Shuumatsu no Izetta

Oubliez les princesses inutiles et pleurnicheuses, ici la Princesse Finé, dos au mur, se démène pour sauver son peuple et son pays de l’armée allemande. Après un premier épisode à suivre ses péripéties, on atteint l’apothéose avec le réveil de la sorcière dont la séquence entière mériterait sa place ici !!! On en avait vu un bout lors du trailer, et bien les promesses sont tenues, ça pète à la g***** et on en redemande !!!

Cette séquence de va et vient du gros flingue est géniale
(pas de sous-entendu svp)

Magic Kyun! Renaissance

Franchement, je pensais que cet anime allait être pourri mais voilà que je découvre une série très propre, lumineuse, féerique et agréablement bien animée. Chaque personnage maîtrise un « art » qui produit un éclat magique, et celui de la mère de l’héroïne (qu’on découvre en début d’épisode) c’est l’Ikebana, l’art floral traditionnel japonais. C’est beau, c’est poétique, c’est enchanteur, et la scène du pont en fin d’épisode est sublime (mais chut, pas de spoil).

En japonais feu d’artifice se dit « hanabi » composé
des kanjis de la « fleur » et du « feu »…c’est bien trouvé ! 😮

To Be Hero

Je termine l’article par ma surprise de la saison. Je n’en attendais pas beaucoup venant du studio Haoliners après avoir vu Hitori no Shita mais là j’ai été soufflée. De l’opening aux tronches de culs à la Onizuka des personnages et une animation dynamique et drôle, frisant le cartoonesque parfois. C’est sans appel une des séries à suivre avec beaucoup d’attention cette saison !!!

« Comme si quelqu’un pouvait tomber dans la cuvette
dans un anime aussi populaire que celui-ci… »

Mention Spéciale : Drifters

Même s’il n’apparaît qu’à l’épisode deux, l’opening de Drifters en jette un max avec ce style très brut à la limite du clip musical avec les personnages qui prononcent les paroles (na na na na na na ♫). ET PUIS, info bonus, c’est un français Cédric Hérole l’animateur en charge de cet Opening…alors ça en jette ou pas ? 😉

[Note de Babiwan : je l’attends depuis des années, KOHTA HIRANO est de nouveau animé, je… je… *tuuuuuuut* … *erm, veuillez nous excuser pour ce problème technique, il semble que le correcteur soit tombé dans les pommes… il a pourtant l’air très heureux ! * ]

PS : Si je vous ai mis des liens vers des opening c’est que ça valait vraiment le coup d’œil donc n’hésitez pas et zieutez bien !