TOP 10 des animes Automne 2015 de Manga NC

Un grand merci à tous ceux qui ont voté lors du Bilan Anime Automne 2015 ! Vous vous êtes exprimés, et voici votre TOP 10 des meilleurs animes de la saison passée !

10 / Utawarerumono: Itsuwari no Kamen

Synopsis : L’histoire commence lorsque un homme seul, se réveille au beau milieu d’une plaine en ayant perdu la mémoire. En regardant autour de lui, il aperçut un énorme monstre se ruer dans sa direction. Ayant perdu tout espoir de survie, ce dernier s’abandonne à son sort. C’est là qu’une jolie jeune fille aux oreilles d’animal avec une queue, nommée Kuon, lui sauve la vie.
Nautiljon

Après la première série animée en 2006, ce second opus aura séduit pour son intrigue bien ficelée, son humour, ses combats ainsi que ses personnages sympathiques et hauts en couleur !

9 / Kidou Senshi Gundam: Tekketsu no Orphans

Synopsis : L’histoire se déroule dans un monde où la planète Mars a été colonisée par l’Humanité. Les habitants de la planète rouge voulant leur indépendance, un immense conflit planétaire, surnommé la Guerre des Calamités, s’en suivit entre Mars et la Terre.
300 ans plus tard, les tensions se sont apaisées. Une jeune femme du nom de Kudelia décide alors de se rendre sur Terre pour négocier l’indépendance de Chryse, une ville martienne sous domination terrienne. Mais avant même d’avoir quitté Mars, elle et son escorte sont attaqués par Gjallarhorn, l’organisation qui contrôle la planète depuis des décennies.
Nautiljon

La franchise Gundam est toujours au top avec son anime mecha Tekketsu no Orphans (Les orphelins au sang de fer) qui a ravit les fans de la saga !

8 / K: Return of Kings

Synopsis : L’histoire se passe après les événements du film K : Missing Kings.
Yashiro/Weismann a survécu grâce à son ancien ami, Daikaku Kokujyôji, mais ce dernier, fatigué, meurt peu après.
Avec la mort du Roi Doré, la Stèle qui donne leurs pouvoirs aux Rois est désormais sans protection et, surtout, sans sceau. Reisi Munakata a pris la responsabilité de remplacer Daikaku mais sera t-il réellement à la hauteur ou la Stèle tombera t-elle aux mains de JUNGLE ?
Nautiljon

Après une première saison et un film, l’anime K revient avec Return of Kings (Le Retour des Rois) avec de nouveaux protagonistes et une nouvelle intrigue qui a visiblement plu !

7 / Young Black Jack

Synopsis : Ce prologue suit Black Jack quand il était toujours un étudiant en médecine dans les années 1960.

Le remake d’un manga du « Dieu du Manga » Osamu TEZUKA aura su faire résonner les cœurs des amoureux du manga avec l’histoire d’un jeune médecin passionné qui se heurtera malheureusement à la laideur du monde et de l’humain.

6 / Rakudai Kishi no Eiyuutan

Synopsis : Au sein de l’académie japonaise Hagune, les élèves sont répertoriés et classés selon leur aptitude au combat ainsi que leur niveau d’escrime.
Kurogane Ikki est un chevalier-mage et un des élèves les plus faibles de l’académie bien qu’il soit issu d’un illustre clan dont la réputation n’est plus à faire.
Sa vie bascule lorsqu’il est affecté au même dortoir que Stella Vermillon, une princesse dirigeant un modeste royaume situé en Europe, classée dans les meilleurs élèves de l’académie.
Déterminés à remporter le tournoi réunissant les sept académies de magie les plus prestigieuses du pays, Ikki et Stella vont dès lors s’entrainer rigoureusement afin d’être sélectionnés.
Nautiljon

Carton plein pour les rédacteurs qui ont salué lors du Bilan la qualité de cette anime. Mention spéciale pour le caractère du héros et les combats épiquissimes (avec bonus ecchi/romance), Rakudai Kishi no Eiyuutan a tout pour plaire !

5 / Noragami Aragoto

Synopsis : Nous suivons le quotidien de Yato, un dieu mineur dont le rêve est de devenir la divinité la plus vénérée du pays, avec son propre temple et ses cérémonies. Pour ce faire, il exauce n’importe quelle demande contre une rémunération de 5 yens.
Nautiljon

Voilà un anime dont la réputation n’est plus à faire, avec une saison 2 qui se veut fidèle au manga d’origine, les fans de la série ont été plus que comblés !

4 / Heavy Object

Synopsis : Kwenser Barbotage est une jeune personne qui s’est engagé dans la base militaire de l’Alaska pour étudier les Heavy Objects.Les Heavy Objects sont des armes révolutionnaires qui ont complètement chamboulé le destin de la guerre. Kwenser va faire la rencontre de Milinda Brantini qui est elle aussi une pilote d’Heavy Objects. A eux deux, ils vont vite découvrir les véritables enjeux concernant ces armes.
Nautiljon

L’anime aura plu même à ceux qui ne sont pas fan du mecha avec son duo de personnages hilarants, son côté guerre stratégique et ses quelques plans aguicheurs qui plaisent aux héros comme à la rédac’ !

3 / Haikyuu!! (saison 2)

Synopsis :Les événements de cette seconde saison suivent ceux de la saison 1.
Après leur défaite contre l’équipe d’Aoba Jôsai, l’équipe de Karasuno est un peu abattue.
Heureusement, Takeda a trouvé de quoi remonter le moral des joueurs : il a organisé un séjour à Tokyo. Karasuno part s’entrainer contre les équipes du groupe Fukurodani, un groupe dont fait parti, entre autres, l’équipe de Nekoma.
Dans le même temps, Kiyoko leur présente celle qui la remplacera en tant que manager lorsqu’elle devra se retirer : Yachi Hitoka.
Nautiljon

Encore un anime qu’on n’a plus besoin de présenter car si les fans de basket ont Kuroko, ceux de volley ne sont pas en reste avec Hinata ! Entraînements et améliorations pour des match toujours plus grandioses sont au rendez-vous avec une animation sublime qui en met plein la vue !

2 / Subete ga F ni Naru: The Perfect Insider

Synopsis : L’histoire tourne autour du professeur Souhei Saikawa, et son élève Moe Nishinosono, la fille de son mentor. Lors d’une visite du laboratoire du plus grand génie de tous les temps le professeure Magata, une jeune femme prisonnière de son laboratoire pour avoir tué ses parents, nos deux protagonistes vont tomber sur un cadavre. Ainsi, ils vont tenter tous les deux de résoudre ce mystère et trouver le coupable.

La grande surprise de la saison qui est aussi un coup de cœur général. Pas de combats ni d’action, ici tout est pure intrigue, mystère à résoudre et psychologie complexe des personnages. Une histoire qui mène son spectateur en bateau tout au long de l’aventure et rajoute de nouveaux éléments à chaque épisode, ce qui pousse à revoir les épisodes précédents pour être sûr qu’on a rien manqué !

1 / One Punch Man

Synopsis : Saitama est un homme tout ce qu’il y a de plus banal, du moins, en apparence.
En effet, malgré sa carrure, plutôt frêle, c’est un super-héros redoutablement efficace puisqu’il terrasse tous ses ennemis en un seul coup !
Malheureusement, cette puissance colossale est un problème pour Saitama, qui s’ennuie, et cherche désespérément un adversaire à sa mesure.
Nautiljon

Sans grande surprise, le grand gagnant de la saison (et peut être de l’année ?) est One Punch Man, avec ses scènes de combats de grande qualité, ses personnages drôles et son humour second degré qui tend à se moquer du genre shounen. Le succès est déjà international et ce n’est pas prêt de s’arrêter !

Encore merci à tous pour votre participation et on se retrouve à la fin de la prochaine saison !

Publicités

Concours dessin Manga NC – Week End Geek 2015

Voici les résultats et les participations au concours de dessin qui a eu lieu durant le weekend geek !

Thème : Dessinez votre héros de manga
Durée : Environ 40min par personne
Conditions : N’utiliser que le matériel mis à disposition sur le stand (feuilles A4, crayons de papier HB/H/B, gommes, tailles crayons)
Notation : Originalité / Technique de dessin

Vainqueur : Melissa 

Deuxième prix : « Kenji » par Surianti

Prix Spécial Halloween : « Toxic Bubble » par Marie-Louise

Et un GRAND MERCI à tous nos participants !!! Le niveau était très élevé pour ce premier concours de dessin au Weekend Geek ! Et merci au Sci-Fi Club pour l’organisation de la journée W3G !

Bilan Animes d’Été 2015 [Action]

Comme à chaque fin de saison, les rédacteurs du blog reviennent sur les animes qu’ils ont suivi, pour vous donner envie (OU PAS).

Sur cet article vous suivez les animes avec de l’action. Pour les autres, merci de cliquer.

 

Aoharu x Kikanjuu

😀 Lÿnou : Ahhhh…La grande fan de Gender Bender (ou travestissement) que je suis a été comblée par l’over badassitude de l’héroïne. De bons moments de fous rires, et de belles bastons bien fluides accompagnées d’une bonne dose de têtes de psychopathes. En revanche la fin en laissera plus d’un sur sa faim (jeu de mot gratuit -1 charisme) notamment les shipper. Pas de saison 2 à l’horizon, et un manga difficilement trouvable sur le net. J’aime avoir mal….très mal *^*

Dragon Ball Super

🙂 Lÿnou : Comme d’habitude, le monde se sépara en deux clans. Les « c’était mieux avant » et les « c’est très bien même maintenant ». Je fais parti du clan « c’est très bien même maintenant ». On retrouve tous nos personnages préférés dans leur quotidien (Ahhh Végéta en père de famille, je m’en lasserai jamais ❤ ) avec l’apparition d’un adversaire à la puissance d’un dieu (rien que ça !). Bref, y’a de bonnes vannes style années 80, ça bastonne bien, ça surenchérit toujours plus. Du bon vieux DBZ quoi 🙂

Gangsta.

😐 Elearya : Un début assez prometteur : Une ville mystérieuse dirigée par des mafieux, des personnages principaux drôles, attachants et démesurément badass (Kyaaaaa Nicolasu-senpai \o/ ) chargés de faire régner l’ordre en maintenant le respect des 3 règles de Ergastulum. Tout le décor autant que l’intrigue avaient fait que Gangsta était mon anime à suivre cette saison. Malheureusement, la fermeture du studio Manglobe à entrainé une fin prématurée de l’anime qui m’a vraiment déçue. Peut-être en saurons-nous plus dans le manga ? Affaire à suivre de très près …

😐 Lina : Un début prometteur avec un duo de frappa-dingues saupoudrés de mafieux qui contrôlent chacun une partie de la ville confrontés à des problèmes discriminatoires et raciaux. Malgré un graphisme haut de gamme, un scénario qui semblait être en béton…cette chute en fin de saison m’a limite… dégouté ! Peut-être est-ce moi qui en attendais un peu plus de cette animé ?! Enfin je vous laisse en juger par vous-même ! ^^

😐 Lÿnou : Je dois avouer que si j’ai été conquise par le chara-design et l’ambiance générale de l’anime j’attendais néanmoins une dureté dans le scénario……que je n’ai pas trouvé. C’est loin d’être tout public, mais le rythme est (trop) lent, les scènes d’actions trop rares, ça manque de « passion » (objectif, sentiments etc), les interactions entre les personnages sont trop peu nombreuses et les dialogues trop peu intéressants ou impliquant dans l’intrigue finale. Je de meh.

😀 Rikyz : J’aime ce genre d’univers à la style Black Lagoon. Tu vois le genre ? Mafia, drogue, flingues, trucs de gangsters quoi. Et puis y a la badassitude, j’ai nommé Nicolas Brown ! Un anime très sympa dans le fond et la forme. On va attendre un moment avant la suite étant donné que l’anime finit au chapitre 28 et qu’il y a seulement 36 chapitres pour le moment.

Gatchaman Crowds insight

😀 Lÿnou : C’est bien l’anime qui m’aura le plus surprise cette saison. On ne se contente pas de proposer une banale histoire de super héros, mais il se veut très engagé à plusieurs niveaux : l’intérêt des réseaux sociaux dans le quotidien, la politique et la manipulation de masse. Critique sur la mentalité de la Seconde guerre mondiale. Avec ça, une animation toujours au top, colorée, dynamique, des personnages actifs et réactifs chacun prêt à défendre ses idéaux…et vous, avez-vous trouvé qui est le réel « méchant » de la série ? 🙂

Gate: Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri

😀 Lina : Vous désirez voir un dragon se faire dézinguer par un groupe de soldats munis de lance-roquettes, gatling etc. ? Et bien c’est possible dans Gate ! ^^ J’ai adoré le principe du héros qui est en fait un nerd qui n’a qu’un seul « désir » ; se la couler douce ! Pour avoir lu le manga, je trouve le graphisme plus affiné ce qui rend l’animé plus attrayant ! Quant au scénario, de prime abord il parait simple, mais vous verrez, au fur et à mesure il se complexifie… En espérant qu’il y ait une prochaine saison cela va sans dire ! 😉

🙂 Meepow : GATE m’a beaucoup fait penser à l’anime ‘Outbreak Company‘ à cause de son background, mais en bien mieux ! Le découpage de l’anime (les scènes où l’écran est divisé en plusieurs parties pour gagner du temps) est assez bizarre mais on s’y habitue vite. On se laisse facilement entrainer dans le courant de l’anime et maintenant j’attends impatiemment la suite de ces 12 premiers épisodes…

🙂 Rikyz : Un faux semblant d’Outbreak Company mais en mieux car y a de l’action. Ce que je retiens le plus ce sont les apparitions de l’apôtre en tenue de lolita répondant au nom de Loli Mercury (prison !!). Il faut savoir que notre héros est spécial, puisque c’est un militaire otaku. Je vous invite à découvrir ce monde à travers la « Porte »…la « Gate » quoi.

God Eater

😀 Lina : Un superbe graphisme pour un anime qui respire le désespoir ! Un groupe de combattants prêts à sacrifier leur vie pour protéger ce qui reste de l’humanité… De bonnes scènes de bastons contre de grosses bestioles nommés Aragami ! Hmmm un bon cocktail pour les fanas d’adrénaline !^^ Même s’il n’est pas encore fini, le schéma suivi nous promet une chute génialissime ! (du moins c’est ce que j’espère !!!!!! ^^)

Kuusen Madoushi Kouhosei no Kyoukan

🙂 Lina : Un petit anime bien comme il faut si je puis dire ! Un héros (surnommé le traitre quand même !) entouré de filles qui ont toutes un bon potentiel niveau combat qui se battent contre des insectes. Brrrrr ! On ne peut faire mieux en effet ! Graphiquement c’est joli à regarder, un bon potentiel niveau scénario (plus de scènes d’actions auraient été appréciées à mon humble avis ^^) mais un anime à regarder si vous en avez marre d’être lobotomisé par des animes à rallonge ou à scénario complexe !

Overlord

🙂 Elearya : Fan de MMO, j’ai absolument voulu suivre Overlord quand « Owari no Meepow »-Senpai m’en a parlé. Un opening qui claque, des personnages très hétéroclites et hyper attachants, une superbe Succube avec des boobs ronds comme des oranges (Albedo-Sama \o/), un magnifique univers de MMO et Maitre Ains-Sama complètement cheaté. Appelez-moi un développeur pour créer Yggdrasil sur Steam ! D:

😀 Lina : Un shonen qui dépote ! Le personnage d’Ains ressemble en tous point à celui du boss de fin de jeu !^^ Le graphisme est vraiment sympa, le scénario est plein de rebondissement… L’action est au rendez-vous, un humour bien dosé (Albedo qui interprète toujours de travers lorsqu’Ains essaie de la complimenter). Il fait partie de mes préférés de cette saison ! Autant dire que j’ai totalement craqué pour lui !!! [*o*]

😀 Meepow : Albedo ! Que ça soit l’opening, l’ending ou tout bonnement l’anime, j’adore !
Je m’attendais vraiment à une ambiance classique des animes style MMORPG mais au final non. J’ai été agréablement surpris quand j’ai vu la cruauté que pouvaient avoir les personnages sur un champ de bataille. Sournoiserie, sang et violence ne sont pas laissés de côté, et c’est cool. Albedo !

Rokka no Yuusha

🙂 Lina : Cette anime m’a bien surpris, je m’attendais à une sorte de quête entrecoupée de batailles et de victoires sanglantes…Étrangement ce ne fut pas le cas, le méchant de l’histoire a finement joué – il faut le reconnaître – sur le mental des élus en manipulant leurs convictions, leurs connaissances et surtout leurs méfiances ! Pour finir, à regarder car vos yeux en prendront plein la vue avec ce graphisme magnifique avec un superbe scénario !

😀 Lÿnou : WHAAAAAAAAAAAAAAAAAT THEEEEEEEEEEEEEEE FUUUUUUUUCCCCCKKKKK!!!!!!! Je me suis fait avoir sur tout le long !!! C’est bien la première fois (il me semble) que je regarde un anime qui mêle FANTASY et mystère/enquête. Bien sûr, il y a de la baston à dose raisonnable, mais c’est loin d’être la raison pour laquelle on suit l’anime. Des rumeurs d’une saison 2 qui se ferait pressentir pour le Printemps 2016 courent. Je need cette saison 2.

Ushio to Tora

🙂 Lÿnou : Un petit shounen classique, ça fait du bien ! On suit les aventures d’Ushio qui, décidant d’ignorer son grand-père, s’aventure sous le temple et va malencontreusement libérer le démon qui y était enfermé. Le contact avec ce dernier et la mystérieuse lance qui le scellait va faire entrer Ushio au contact du monde des Yôkais, les démons japonais et du mystère qui entoure sa famille. Pas de grande innovation mais c’est un bon anime qui se laisse bien regarder !

RESTES DE LA SAISON PRINTEMPS

Arslan Senki

😀 Lÿnou : HEIN ? C’est déjà la fin ??!!! Bref. Super anime, y’a rien à jeter…enfin, prévenez-moi quand la saison 2 sort. J’attendrai toute ma vie s’il le faut.

🙂 Rikyz : Un petit semblant d’Akatsuki no Yona : un héros devant quitter son royaume, accompagné d’un des meilleurs guerrier, partant à la recherche de compagnons pour reprendre son royaume. Complots au sein de la royauté ! Qui mérite le trône? Vous le saurez en regardant l’anime.

Pour lire l’autre partie cliquez ici !

Attack on Titan, le point de vue!

c'est même mieux que le film

bon c’est un fake mais c’est bien quand même.

« L’Attaque des Titans (進撃の巨人, Shingeki no Kyojin?) est un film réalisé par Shinji Higuchi, sorti en 2015.Inspiré du manga éponyme L’attaque des Titans de Hajime Isayama , il est divisé en deux parties, dont la première est sortie le 1er août au Japon et la seconde intitulée Attack on Titan: End of the World (進撃の巨人 エンド オブ ザ ワールド, Shingeki no Kyojin: Endo obu za Wārudo?le 19 septembre 2015.

– LES GRANDES LIGNES-

Nous suivons dans ce film les aventures de Eren Jaeger, évoluant dans un monde ravagé par des créatures géantes! L’humanité vit cloisonnée à l’intérieur de villes autours desquelles ont été érigés des remparts vertigineux sensés les protéger de la menace des titans. Jusque là, un siècle avait pu passer sans que les Titans ne se manifestent. La paix est revenue et l’insouciance gagne les cœurs. Dans une ville où il fait bon vivre et où les violettes fleurissent, nous retrouvons notre jeune Eren et ses amis, Mikasa et Armin.

Tous trois évoquent les rêves et les choses au-delà du mur, des grands espaces et de la liberté, et c’est à ce moment précis que leur vie va être bouleversée car ils subissent de plein fouet l’attaque d’un titan!  Aucune surprise dans ce (trop) long métrage, nous suivons les grandes lignes du manga, à ceci près que l’univers mediéval/dark fantasy laisse place à un monde post-apocalyptique à la Fallout.

D’aucuns croiraient que ce changement de contexte rendrait l’univers SNK moins « dangereux » mais ce n’est pas le cas ici car même si les troupes humaines font des patrouilles à bord de Derricks d’assauts et qu’elles disposent d’un armement et d’une organisation hors du commun, elles n’en restent pas moins vulnérables face aux titans. Bref, le premier film c’est tout comme le manga!

-LICORNES NAZIES, IPPON SEOI NAGE ET ÉLÉMENTS DÉRANGEANTS-

    Finalement, il n’y a pas grand chose à dire au niveau du scénario du film, puisqu’il découle directement du manga, cependant de nombreux petits éléments ajoutés au long métrage rendent son visionnage douloureux. Nombreux sont ceux qui auraient préféré voir le film se dérouler dans l’univers médiéval dépeint dans le manga, mais ce n’est clairement pas sa transposition dans un monde plus moderne qui est le problème du film, mais bien le manque de logique dans son contexte.

Au tout début du film, nous avons droit à des plans sur une partie du Mur qu’Eren, Mikasa et Armin vont voir, nous y distinguons clairement une carcasse d’hélicoptère de guerre, ce qui est un indicateur technologique précis.On se dit que le titans serait au moins accueilli par des tirs de DCA ou de mitrailleuses lourdes mais non, la garde tire sur les hordes de titans avec des canons du 17ème sur lesquels on a disposé des câbles électroniques du FUTUR.

Un autre grand moment de lucidité scénaristique intervient lorsque les habitants fuient le déferlement de titans: ces gens vivent dans les bâtiments qui constituent nos villes modernes, ce sont des infrastructures en béton armé, il y a des caves et même certainement des abris anti-atomiques… mais où vont se cacher les gens lorsqu’ils sont attaqué par des géants avec une force colossale? Dans l’église en bois bien sûr!

Mais à mon sens, le passage le plus représentatif de ce manque flagrant de logique est celui où Sannagi fait une prise de judo à un titan qui l’attaque… oui, un mec dans ce film fait goûter son judo à un titan… j’ai juste envie de dire #sautedansmonshort.
Parmi ces éléments, il existe quand même des points positifs , notamment au niveau des costumes. Dans l’ensemble, les uniformes des sections sont bien faits, les cuirs sont usés et sales, les équipements tri-dimensionnels ont un cachet,bref, c’est pas un vieux cosplay tout  pourri, mais celui qui fait le plus effet, c’est l’uniforme de la section de la police militaire car, quand on l’aperçoit on ne peut se dire qu’une seule chose: ces mecs font partie de la gestapo des licornes!

En somme, le film nous prend par la main pour nous montrer le méchant de l’histoire…Paie ta subtilitéyyy !!! Mais bien que ça ne soit pas un reproche,ça a le mérite de surprendre! Comme cette « scène de fesse » qui intervient comme ça sans prévenir et qui s’arrête aussi sec! « AHA! tu l’as pas vu venir celle-là ?! »

Là non plus, ne vous attendez pas à un truc du genre Game of Thrones ou Spartacus (ça c’est pour les vrais), c’est juste que ça arrive comme un cheveu sur la soupe, que c’est chaste et que ça sent surtout la scène rajoutée à l’arrache pour donner un cachet « jesuistropdark ».

[ Edit Babiwan : Ah ça c’est sûr on voit bien la Gaule du Gaulois, Xena elle ramasse quand même avec toute ces acrobaties… en combat. En combat bien sûr…. Je, j’ai un truc à faire j’y vais là, ya euuh… les spectres d’Hadès qui m’attendent pour un barbeuc avec Camus et Aiolia, toute une saga cette histoire ^^’ ]

le silicone c'est malLes plis du costume!

  Au niveau des effets spéciaux, je vais tâcher de ne pas trop défoncer sa race à l’ambulance vu que le budget du film n’était pas titanesque…pardon. Il y a peu de gros effets spéciaux au début du film, mis à part l’étalonnage et certaines scènes tournées en fond vert avec les titans, ils arrivent surtout vers la fin quand Eren se transforme.

La scène de combat finale est rythmée bizarrement mais fonctionne, on peut voir la tenue en silicone se tordre bizarrement et le découpage rend certaines scènes un peu floues mais le côté gore des combats est présent même si c’est nanardesque.

Tu vois bien le masque?

Tu vois bien le masque?

Ce plan est bien par contre!

Ce plan est bien par contre!

En général le traitement est très inégal et on voit souvent les décors en carton pâte façon Godzilla, les jointures dans les costumes ou le traitement des giclées de sang d’after effect.
Tout le budget a dû partir dans les phases de bataille en équipement tri-dimensionnel, surtout celles où  on  voit Mikasa évoluer dans les airs aux côtés de son mentor le très célèbre Shikishima, en train de tuer du titan à tour de bras, dans des formations aériennes un peu molles et des mouvements de câbles pas toujours raccords.

En résumé, le film dans son ensemble fait très nanars des années 90 dans lequel on aurait mis un peu de modernité. Rajoutons à cela un développement des personnages ridicule -des clichés de clichés- et un jeu d’acteur trop manga,cela nous donne un film moyen avec pas mal de bonnes idées mais qui a du mal à les exploiter.

Si vous êtes fan de la saga SNK, il faut regarder ce film, ne serait-ce que pour en apprécier encore plus le manga. Faites le sans en attendre trop, et tapez vous des barres de rires devant, parce qu’il reste quand même fun à regarder surtout comparé à Dragonball Evolution!

[Edit Babiwan : Les deux dernier mots sont de trop hérétique ! Qu’il soit dévoré par des Titans de Boku no *Censure* ! ]

Quand Super Smash Bros : Brawl et Dragon Ball Z se rencontrent !

Comme nous le savons déjà tous, la série Dragon Ball Super fera la joie de beaucoup de fans en ayant l’honneur d’être d’adapté en anime. Mais la Goku-mania ne s’arrête pas là car il y a peu, on apprend qu’un mod tout particulièrement intéressant voit le jour sur le très célèbre jeu, j’ai nommé : Super Smash Bros Brawl sur Wii U.

screenshot-2015-05-17-22-01-09-136113

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore (shame on you !!), Super Smash Bros Brawl est un jeu de baston jouable jusqu’à 4 joueurs qui réunit les personnages de différents univers Nintendo tels que Mario, Samus, Link, Donkey Kong et le célèbre Pikachu. Il existe divers mods de jeu plutôt sympathiques qui font le bonheur des fans et leur permettent de passer de bons moments de fou rire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On se demande bien sûr « pourquoi un mod tel que celui-ci a-t-il été réalisé ? ». Certains disent que des joueurs sont tellement fans de Dragon Ball Z qu’ils n’ont pas la patience d’attendre la sortie de Dragon Ball qui aura pourtant lieu dans moins d’un mois au Japon. Ou est-ce tout simplement la volonté d’une communauté de joueurs qui rêvaient d’un jeu Dragon Ball avec le gameplay de Super Smash Bros. Quoi qu’il en soit on ne peut que les remercier pour ça. (s’essuie le sang qui coule du nez)

Le mod baptisé Smash Bros. Brawl Z est très complet et intègre bon nombre de personnages issus de la saga tels que Goku, Vegeta (+ Majin), Gohan, Trunks, Freezer, Cell, Buu, Gotenks… De plus, il ne se contente pas d’appliquer des skins, il ajoute aussi les attaques spéciales et les voix des personnages cités précédemment. Un pur bonheur pour les yeux et une tuerie pour les oreilles, si je puis dire.

Vous vous en doutez certainement ce n’est pas du travail soigné. Les animations et les skins sont assez pauvres mais le mod permet tout de même de jouer confortablement.
Bien que les vidéos ont été uploadées sur Youtube par InD Mark-2, ce mod a très certainement été mis au point par les membre de la communauté brawl Vault Modders.
En espérant que ce projet se développe, je vous recommande ce jeu qui reste un incontournable de la Wii.

Sur Playstation 2 on a pu voir un jeu dans le même esprit. Un mélange entre J-Star Victory et Super Smash Bros du nom de Battle Stadium : DON (Dragon Ball, One Piece et Naruto)

Battle-Stadium-Don

Sur ce, amis gameurs, à vos manettes !

Vegeta