[Manga] Abyss

Abyss

« Vous vous réveillez dans un labyrinthe inconnu sans aucun souvenir de votre passé
Une myriade de monstres à la recherche de chair fraiche erre entre ces murs…
Dans votre main, le TRIGGER… un objet vous accordant d’incroyables pouvoirs
Allez-vous accepter la mort sans lutter ?
Fuir en hurlant devant vos poursuivants ?
Ou bien combattre sourire aux lèvres ? »

/!\ POUR PUBLIC AVERTI /!\

Synopsis :

Un groupe d’individus se réveille dans un étrange souterrain avec très peu de souvenirs de leur ancienne vie. Dans leur main, un interrupteur appelé « trigger » qui leur donne chacun accès à un pouvoir spécial. Ils vont alors devoir coopérer les uns avec les autres afin de trouver la sortie, et surtout, échapper aux créatures monstrueuses, les « Eatman », qui errent dans les couloirs avec la ferme intention de tous les tuer.

Aperçu :

Dessinateur & Scénariste

NAGATA Ryuhaku

[Japon] Date de parution

Kodansha (2013)

[France] Date de parution

Soleil Manga (2016)

Public visé (+16)

Seinen (8 tomes)

Genres présents

Action, Horreur, Science-Fiction

+ Survie, Gore, Suspens, Drame

Thèmes présents

Amnésie, Monstre, Super-pouvoir

NB : Quand je rajoute le (+) c’est pour indiquer une information personnelle que je rajoute et qui ne figure donc pas forcément sur la fiche du manga en question.

– Vous pensiez que plonger au fond des abysses vous mènerait vers la sortie ? –

Un manga particulièrement violent et sanglant qui vous fera souffrir en même temps que ses personnages…
Bien que plusieurs aspects ne demandent qu’à être développés, les monstres ne nous laissent aucun répit pour comprendre ce qu’il se passe…
La seule solution ? Courir tout droit et survivre comme on peut grâce à ce fameux trigger…
Une gâchette pour activer des pouvoirs ? À quoi bon quand on doit collaborer avec de parfaits inconnus….
Une course contre la montre ? Hahaha ! Aucun espoir n’existe dans un labyrinthe… plutôt me suicider !

[Meepow’s note : Je m’impressionne ! J’ai vraiment pas perdu la main avec ce genre de phrases dis donc ! ]
[Babiwan’s note : Pour avoir lu les deux premiers tomes chez notre Taijo national, je confirme, c’est tout à fait raccord avec l’ambiance !]

Mon avis :

(Nombre de tomes lu lors de cet avis : 4/8) *en cours
(Nombre de tomes lu lors à la publication de l’article : 7/?)

Abyss : Un manga aussi sanglant qu’intéressant ! Il est loin d’égaler ses homologues orientés Gore/Survival, cependant, il ne lésine pas sur la qualité ! Idéal pour se donner une petite dose de frisson ou assouvir ses envies de… lecture ! Attention tout de même pour les mordus du genre à bien choisir quelle partie croquer…

HibikiDan

– Mes premières impressions –

Comme on reprend les articles en douceur (ou pas) je vais la jouer fine sur ce manga et aller directement dans le vif du sujet et donc, j’ai trouvé ce manga particulièrement intéressant lors des deux premiers tomes. Moi qui suis pourtant loin d’être novice dans cette catégorie, j’arrive tout de même à me faire surprendre par certaines scènes ou certaines techniques qu’utilise l’auteur !
Baston, survie, morts brutales, monstruosités aussi abominables les unes que les autres au point de tourner la page dans tous les sens pour savoir comment est articulée la bestiole.
Néanmoins, bien que mon engouement serait susceptible de vous charmer comme le font chaque cliffhanger de fin de tome, plusieurs défauts apparaissent petit à petit et à 4 tomes lus sur 8… croisons les doigts avant que quelqu’un ne nous les coupe.
Eatman

– Histoire –

Un RPG linéaire…

Ça fait bizarre de dire ça hors contexte mais concrètement ce terme explique bien le fond de ma pensée. Autrement dit, les personnages sont plongés dans les abimes (ouais je change de terme !) et sont obligés d’aller tout droit pour continuer : passer d’une porte à l’autre, esquiver ou vaincre les monstres pour progresser (survivre) et sauver ceux qui se trouvent sur le chemin pour agrandir son équipe de Triggers (pas mal comme nom d’équipe…). Bref, vous m’aurez compris, on nous laisse croire qu’on a le choix alors qu’inconsciemment le scénario nous emmène là où il le souhaite. #RIPOpenWorld (Quoi que vers le tome 4…)

– Trigger –

Rien de particulier à dire sur cet outil qui permet à nos protagonistes d’activer leur pouvoir : une petite boîte, une petite chose avec un bouton ou une gâchette sur lequel on appuie pour se transformer en super saiyan (ou presque). Sauf qu’il y a des contraintes d’utilisations ou des effets secondaires donc c’est pas si foufou que ça. Mais au moins, chacun a son propre pouvoir et si on fait trop le malin avec et qu’on perd son joujou… adieu le super-pouvoir !

– Monstres & Personnages –

Je vous épargne le « pavé-personnage » car c’est inutile d’en parler, aucun de ne se distingue véritablement du lot et on en voit des comme ça en pagaille dans d’autres oeuvres. Par contre, les monstres, je dois avouer que le terme est bien utilisé pour parler de ces créatures extrêmement dégueulasses et difformes avec une capacité de régénération qui dépasse celle d’un Coeurl dans FFXV… Je vous laisse donc le plaisir de les découvrir : le Eatman, les Wall Seeker, et bien plus encore !

SakuraHiiragi

– « Je te l’ai promis… je te protégerai ! » –

Tu le sens le death flag ou bien ?

Malgré le peu que je vous en ai dévoilé et ce que je risque de vous dire maintenant, ne vous inquiétez pas : je campe sur mes positions en disant que ce manga mérite son temps de lecture et vous garantira une bonne dose de… divertissement !

Bien évidemment, je pourrais reprocher le manque de profondeur dans l’histoire et le trou béant qui existe dans les explications qui sont données, pourtant je ne trouve pas que ce soit particulièrement gênant. Certes un défaut mais qui ne gâche pas la lecture, bien au contraire, au moins on ne traine pas pour blablater et on enchaine les événements aussi vite qu’un monstre pourrait vous bouffer. Donc je dis, pourquoi pas ? Tant que ça marche je prends.
(Oui j’aime voir des gens souffrir, agoniser et péter les plombs… sécurité !)
Un rythme effréné qui laisse cours à de bonnes scènes d’actions, de stratégies et de combats en tout cas.

Mais, si il y a bien une chose que je ne comprend pas c’est que les mecs ne se reposent jamais, ne mangent rien, se battent H24, se blessent, baignent dans des trucs putrides à donner la gerbe (si ce n’est plus) et pourtant ZERO SEQUELLES ! Pour la perte de santé mentale c’est bon, elle est belle et bien présente mais les blessures physiques chez certains personnages n’existent absolument.
Sans déconné, à un moment, une fille passe par des barbelés, se fait transpercer les pieds et se lacère la peau à cause des pièges mais NOPE je vais bien, je marche… que dis-je : je cours ! Vous viendrez vers moi quand vous verrez le pyrokinesiste se faire torturer comme jamais puis être flambant neuf 3 pages après…. really niggah?!

Pour ne pas faire la mauvaise langue jusqu’à la fin, l’auteur n’a franchement pas déconné pour faire souffrir les personnages et nous montrer des morts, tortures et décapitations de qualités ! Parce que c’est bien dégueulasse !

Sur ce, on se retrouve au prochain checkpoint au fin fond des abysses… Bisous !

Extrait

[Manga abyssaly approved by Meepow !]
[Abyssaly edited by Babwiwan ! With Salt and Lov… Blood !]

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s