[Manga] Re/Member

REMEMBER 

« De rouge j’aime être vêtue… car c’est du rouge que je veux… la couleur qui me va le mieux… tes bras je vais les arracher… ton torse je vais le déchiqueter… tes jambes, je vais les mutiler… laisse-moi sauter sur ton dos… t’écorcher, te briser les os… ah, je rêve tant… d’être vêtue de rouge sang ! »

/!\ POUR PUBLIC AVERTI /!\

Synopsis :

Une terrifiante légende urbaine circule parmi les élèves du lycée Oma. Une créature surnaturelle, la Rouge-Sang, hanterait les couloirs de l’établissement sous les traits d’une fillette de 11 ans couverte du sang de ses victimes…

Le quotidien d’Asuka et de cinq de ses camarades bascule le jour où, frappés par le maléfice de la Rouge-Sang, il se retrouvent condamnés à revivre sans arrêt le même cycle funeste : transportés tous les soirs à la même heure dans l’enceinte de l’école, ils sont pourchassés puis inéluctablement massacrés par la créature infernale… avant de ressusciter le matin suivant !

Nuit après nuit, le rituel macabre se répète jusqu’à ce que les lycéens comprennent qu’il n’y a qu’un moyen de briser la malédiction : retrouver les 8 parties du corps d’une victime de la Rouge-Sang, éparpillées dans tout le lycée…

 LaChasseauCorps

Aperçu :

* Scénariste : Welzard
* Dessinateur : MURASE Katsutoshi

Date de publication & éditeur (Japon) : 2014 Shueisha
Date de publication & éditeur (France) : 2016 Ki-oon
Le public visé : Seinen (avec au compteur 10 tomes pour l’instant)
Ses différents genres : Horreur, (+Survie, +Drame, +Gore)
Les thèmes présents : École, (+ Légendes Urbaines, +Fantôme, +Épouvante)

NB : Quand je rajoute le (+) c’est pour indiquer une information personnelle que je rajoute et qui ne figure donc pas forcément sur la fiche du manga en question.

– N’oubliez jamais ces 9 règles ! –

Cette fois-ci, on va changer d’approche : plutôt que de vous résumer ce manga à ma façon, je vais vous présenter les règles d’or à ne jamais oublier… JAMAIS ! Et même si c’était le cas, ne vous inquiétez pas… l’auteur le fera pour vous !

  1. La Rouge-Sang hante les bâtiments du lycée après les cours.
  2. La Rouge-Sang peut surgir devant n’importe quel élève isolé.
  3. Celui ou celle qui a vu la Rouge-Sang ne doit surtout pas regarder en arrière tant qu’il ou elle n’a pas franchi les portes du lycée.
  4. Quiconque regarde en arrière est démembré, et les huit parties de son corps sont cachées un peu partout dans le lycée.
  5. La victime de la Rouge-Sang réapparait le jour suivant et demande à d’autres élèves de chercher son corps.
  6. On ne peut pas refuser une partie de chasse au corps.
  7. La Rouge-Sang peut se montrer à tout moment pendant une partie de chasse au corps.
  8. La partie se poursuit tant que le corps entier n’a pas été retrouvé.
  9. On ne meurt jamais réellement pendant une partie de chasse au corps.

On se retrouve à la prochaine nuit ! Bref, juste en bas pour ceux qui n’auraient pas compris.

Mon avis :

(Nombre de tomes lu lors de cet avis : 3/10) *en cours

Re/Member : Un excellent manga dans son genre, qui arrive à garder du suspens et à continuellement nous surprendre malgré ce principe de « recommencement » sans fin ! Le personnage de la Rouge-Sang est ridiculement bien foutu ! Ambiance, dessins et gore sont les atouts majeurs de cette oeuvre… autrement dit, rien ne vous semblera répétitif… bien au contraire !

ReMemberNuit

– Mes premières impressions –

Remember this move! (dédicace à Jam)

Le manga a su dépasser mes attentes ! Pourquoi ? Lisez-le et vous comprendrez !
Ce qui est surprenant en fait c’est que malgré ce principe de recommencement, chaque chapitre devient de plus en plus intéressant. Que ça soit l’histoire, l’intrigue, le développement des personnages ou autre, il y aura toujours un détail qui change ou presque… tout dépendra de votre vision des choses…

Ce petit jeu de mot qui fait toute la différence !

En effet, plusieurs hypothèses peuvent être formulées face au titre qui nous est proposé :

  • Soit : Remember ► C’est-à-dire, « n’oublie pas« , ou encore « souviens-toi« , « penses-y » et donc orienté sur ce principe de pression mentale, de torture éternelle et de traumatisme. Peut importe ce qui arrive tu ne pourras jamais oublié ce qui s’est passé !
  • Soit : Re/Member ► Autrement dit, divisé en 2 segments. Le premier « Re » qui indique cette boucle, ce cercle vicieux du recommencement et « Member » pour tout ce qui est les membres à proprement parler ; tels que les « membres du groupe » ou encore les « membres de son corps« 

– Histoire –

Il faut aller plus loin que le premier tome et ne pas tomber dans le piège du « je sais tout avant tout le monde » !

Encore et toujours des personnages qui n’ont absolument rien demandé et qui se retrouvent embarqués dans un jeu de survie, du jour au lendemain. Bref, le scénario classique que l’on voit dans 95% des cas (d’où mon appréhension initiale en commençant le bouquin). Mais ça marche toujours aussi bien et au moins on a pas de scrupule à voir certains personnages se faire violemment trucider !
Les morts gratuites y a que ça de vrai ! Oh mais attendez… « On ne meurt jamais réellement pendant une partie de chasse au corps. » Ça veut dire que… ils vont se faire massacrer en boucle ? EXACTEMENT !

Hey

[Note de Babiwan : Elle est mignonne la fifille qui balade dans les couloirs du lycée la nuit n’est-ce pas ? Qui veut l’adopter ? ^^ ]

– Ambiance/Dessins –

W.O.W !

Je vais commencer avec les dessins avant de rebondir sur les décors et l’ambiance du manga.

Les dessins sont splendidement sanglants ! La peur est bien retranscrite à travers les diverses expressions des personnages et le coup de crayon de l’auteur. Bref, ça déchire ! (Je connais quelqu’un d’autre qui aime bien déchirer aussi…). Ils sont soignés et très bien faits, ce qui nous plonge facilement dans ce délire de jeu d’horreur (hmm ce jeu d’ombre : nonididiou !). Les détails ne sont en aucun cas négligés, peut importe la scène ou l’élément à représenter.
Cependant, le must du must reste ces regards vides ! Ces regards qui veulent à la fois tout dire et rien dire (if you know what I mean). Par moment certains dialogues semblent inutiles tellement le dessin est expressif et représentatif des sentiments ou de la scène que nous avons sous les yeux. Encore une fois, le meilleur chara-design reste celui de la Rouge-Sang (ceux qui diront le contraire, regardez derrière vous SVP !). Tiens d’ailleurs, en parlant de sang, vous allez avoir votre dose de coulis de fruits rouges ! Organes explosés, corps en compote, membres déchiquetés, jambes écartelées et cervelles éclatées… Itadakimasu!

[Remarque de Babiwan : Enfin pour le coup ce sera votre dose de Cacao noir 100% dégoulinant, à moins de regarder une version colorisée ou d’attendre un futur anime… :p ]

Les décors, quant à eux, sont simples car l’histoire se déroule exclusivement dans le lycée professionnel d’Oma. Néanmoins, lorsque l’on combine ces deux éléments, on se rend compte que l’ambiance générale est très prenante et surtout bien accentuée par la qualité du dessin et la simplicité des lieux.
Je m’explique : le lieu du crime est simple, c’est un lieu de vie, un lieu que les personnages fréquentent tous les jours. Cependant, malgré cette connaissance assidue du terrain, on constate que les possibilités de survie/d’échappatoire sont maigres ! Autrement dit, peu importe où on va, on sera coincés et le MOINDRE changement de notre quotidien et des éléments qui nous entourent provoque un choc, qui fait que notre stabilité émotionnelle ainsi que notre santé mentale sont gravement affectées (comme avec la scène du studio). Du moins, c’est l’impression que ça donne. (Meepow vous l’interprète !) Pour en rajouter une couche et démontrer que je ne raconte pas n’importe quoi, regardez bien ce qui se passe d’une partie à l’autre. Ils recommencent mais ce n’est pas pour autant que…

Oh bonjour mademoiselle, c’est une bien belle peluche que vous avez là… Oui je vais arrêter de… Comment ça ? Si je spoil vous me tuez ? Très bien…

KaradaSagashi

– La Rouge-Sang –

Ce personnage est gé-ni-al !

Elle fait surtout vachement flipper ! Elle est l’incarnation et l’explication même du pourquoi ce manga est catégorisé dans le genre horreur ! Sa tenue, sa démarche, son rire, son visage, sa peluche, sa chanson, ses pouvoirs, ses réactions, sa puissance, son regard, ses expressions, TOUT fait peur chez elle !
Je vous raconte même pas les doubles pages où l’on voit sa tête en bout !

Le meilleur reste surtout la combinaison entre expression et position. On ne peut jamais prévoir son lieu d’apparition ni l’expression qu’elle va avoir en nous voyant (haine, joie, stoïque) ce qui est très perturbant pour nous en tant que lecteur. *Bobom Bobom Bobom* Peut importe ce qui se passe, il faut toujours se méfier, rester sur ses gardes et s’attendre à ce qu’elle soit bien plus proche que ce l’on peut s’imaginer *regarde par la fenêtre* Oh… f*ck!

Les personnages principaux ?

Honnêtement, pour moi ils sont tous secondaires (façon de parler… quoi que !). Je rigole qu’à moitié en disant cela car ils sont pas très utiles pour l’instant et surtout en position de victimes plus qu’autre chose. Mais, mais, mais, MAIS ! (Oui, il y aura toujours un mais) leur posture crée une situation de double danger particulièrement appréciable durant notre lecture. Pour faire simple, il y a le danger extérieur qui est sous le contrôle de Miss Miko la tourmenteuse (le jeu de chasse au corps) et le danger intérieur qui s’aggrave de nuit en nuit ! Pression, souffrance, trahison, inquiétude, peur, instincts, etc. tous ces éléments qui font qu’un humain est un être fragile et surtout prêt à tout pour… survivre ! (Vous avez assez d’indices comme ça ?)

Cherchemoncorps

– Le lancement de la partie –

Dire que j’ai failli oublié d’en parler !

Pour qu’une partie de « chasse au corps » ait lieu, une étape importante est nécessaire. En effet, pour que les joueurs acceptent la partie (règle n° 6), il faut qu’une certaine personne (Haruka) vous lance une invitation en prononçant les mots suivants : « Cherche mon corps. »

Suite à cela, à minuit exactement, les joueurs sont téléportés dans l’enceinte de leur lycée juste devant la porte du bâtiment principal ! En pénétrant dans les lieux, une annonce est faite (via les haut-parleurs du lycée) pour indiquer le lieu d’apparition de Mademoiselle-laisse-moi-te-faire-un-câlin-STP ! Il n’y a plus qu’à croiser les doigts et espérer ne pas avoir tirer la courte paille…

Après vous connaissez tous la suite, enfin bientôt vous la connaitrez en tout cas !

ReMemberChanson

– « Cherche mon corps ! » –

Une chanson qui vous mettra direct en PLS !

Entre Haruka qui apparaît de nulle part et qui te regarde amoureusement pour que tu récupères son corps grâce à une partie de Loup dans les locaux du lycée et la petite Rouge-Sang qui adore faire des câlins, te serrer très fort dans ses bras en chantant le dernier tube de Rihanna (really niggah!?), on a de quoi être servi !
[Non Benji touche pas à cette loli, elle est trop dangereuse pour toi ! Enfin je dis ça mais c’est plutôt qui va se jeter sur toi…]
[Remarque de Babiwan : Par contre Natyva Totoro irait lui faire un calin sans aucun hésitation… Je pense qu’il peut lui faire peur paradoxalement…]

Assez tergiversé,  il y a plein de choses que j’aimerais vous dire mais franchement je préfère vous laisser le plaisir de cette découverte : vous ne serez absolument pas déçus !

Pour en revenir à la chanson, en fait, à chaque fois (selon certaines règles respectées) que la petite Miko (et son lapin en peluche… Yey Tibbers!) vous aura dans sa ligne de mire, elle se précipitera joyeusement vers vous pour s’accrocher à votre dos. Une fois liée à votre taille, elle commencera à faire des vocalises qui ne sont autres qu’un compte à rebours, un requiem qui annonce votre mort imminente. Si elle est toujours en mode sac-à-dos sur vous et qu’elle termine sa chanson… RIP ! #Règle3et4

Petit bémol tout de même !

Ce que je trouvais particulièrement intéressant au début de cette oeuvre était le détail accordé aux personnages qui se sont fait sauvagement mutilés pendant une nuit de chasse au corps et qui se réveillaient le lendemain avec des cicatrices sur leur corps. Un détail qui montrait que « recommencer » la partie était réellement dangereux, car notre vie est belle et bien en danger ; alors que plus tard l’auteur n’y fait plus allusion et n’apporte plus cette touche de souffrance physique.

Attention ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis, ils ont toujours la frousse de se faire déchiqueter ! C’est juste qu’il n’y a plus cette cicatrice sur eux.

[Remarque de Babiwan : Il s’agit peut-être néanmoins d’un oubli volontaire qui pourrait revenir plus tard non ? … Dans tous les cas je ne peux pas spoil, je suis un néophyte qui découvre le manga à travers le récit de notre Meepow National en même temps que vous chers lecteurs :p ]

LaRougeSang

Manga bloodily approved by Meepow !
Dismembered, Beheaded and Corrected by Babiwan ! (with some Salt. © Babiwan Industries )

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s