[Le Tome Découverte] Outlaw Players

 Les prochains hors-la-loi qui vont débarquer dans votre bibliothèque et vous pill…
…attempting to reconnect…
On arrive à la dizaine de tomes découvertes ! Et pour l’occasion on va une nouvelle fois changer de registre (et pour la découverte suivante également), s’aventurer dans l’univers du RPG !
Coupez vos téléchargements sinon ça va laguer bande… d’hors la loi !
YEEEEEAAAAAAAAAAAAAH !

Synopsis :

Dans Thera, jeu en ligne révolutionnaire ultra-réaliste et à l’univers quasi-infini, chacun peut devenir ce qu’il désire, et vivre d’incroyables aventures !
Mais pour Sakuu, la première immersion tourne au cauchemar : incapable de se déconnecter, il se retrouve prisonnier d’un monde virtuel peuplé de créatures assoiffées de sang ! Sans accès aux interfaces de jeu ou aux items de soins, qui sait ce qu’il adviendra de lui s’il perd la vie dans Thera… Et il n’est pas le seul : sa route croise celle d’autres joueurs victimes du même problème. Pour ces « Outlaw Players », le game over n’est pas une option. Quelle que soit la cause du bug, Sakuu et ses compagnons n’ont pas le choix : ils doivent s’endurcir, explorer, apprendre, et surtout … survivre !

[Bonus sur la couverture]

Outlaw Players est une aventure épique dessinée de main de maître par un des mangaka français les plus doués de sa génération ! Mêlant références aux mangas, aux comics et aux RPG les plus populaires, Shonen crée un univers unique, bourré de détails et peuplé de personnages tous plus charismatiques les uns que les autres, action, magie, humour… c’est le début d’un périple à couper le soufle !

Aperçu :

Dessinateur & Scénariste : Shonen
Date de publication & éditeur (France) : 2016 Ki-oon (2 tomes disponibles)
Le public viséShonen
Ses différents genres : Action, Aventure, Heroic-Fantasy (+Comédie)
Les thème(s) présent(s) : (+Jeux-vidéos, +RPG, +Survie)

NB : Quand je rajoute le (+) c’est pour indiquer une information personnelle que je rajoute et qui ne figure donc pas forcément sur la fiche du manga en question.

– Database, database, just livin in the database ! ♫ –

Wo oh!

Ça c’est du synopsis tape à l’œil : « ultra-réaliste », « main de maître », « bourré de détails » !
Sérieux, j’ai jamais vu aussi long je crois !

[Note de Babiwan : Yurk yurk yurk ! Attends que je fasse du synopsis, tu va voir…*s’éloigne avec un rire maléfique*]

Avec la vidéo c’est encore pire, l’aspect marketing de malade !

Ce n’est pas le premier et ce sera encore moins le dernier à suivre les traces du très célèbre Sword Art Online ! [Intervention de Babiwan : Si SAO est un des plus représentatifs et connus niveau mangas qui traitent des jeux de rôles en ligne (disons Meuporg, ça fait un peu Meepow lel :v), rappelons qu’il est très loin d’être le premier à avoir abordé le thème. D’aucuns se rappelleront de la série des Hack, ou encore de Yureka par exemple … Bien sûr ils ne finissaient pas forcément coincés dans le jeu. Encore que, on ne sait jamais…]
La mode du manga MMORPG est une nouvelle fois présente dans Outlaw Players. Des joueurs coincés dans un univers virtuel, où toute déconnexion est impossible et les douleurs, directement retransmises à notre cerveau. L’envers du décors et sa dimension attractive fascinent les joueurs de part sa beauté pixelisée et ses possibilités infinies d’interactions et de spécialisations.

Mon avis :

Outlaw Players : Un manga « fait maison » qui reprend des classiques (tels que DBZ, Pokémon et bien d’autres encore) ainsi que les dernières tendances du moment en réincorporant des références ont ne peut plus célèbres de notre génération !

– Les raisons de mon achat –

Parce que la France ! 

Depuis le temps qu’il prenait la poussière sur mon étagère, il fallait bien que je vous concocte une Meepow-rédaction sur ce bouquin et que je le lise surtout ! À force de le voir dans les Sosoro Investigations et sur les étagères de notre Kami-sama dérobeur de cartes bleues je n’avais plus trop le choix.

Bref, en tant que tout bon gamer qui se respecte, l’attractivité d’un tome qui se réfère aux jeux vidéos (et plus particulièrement aux RPGs) est très forte. Ce simple sentiment de curiosité vous oblige à vous procurer cet ouvrage.

– Mes impressions du tome 1 –

C’est sympa !

Je risque d’en décourager plus d’un en disant si peu en introduction mais il faut dire ce qu’il est !
Le Meepow ne « vend » pas de la fausse marchandise, jamais !

Honnêtement le manga est très bien en lui même, les dessins sont cool, l’histoire plutôt intéressantes et les personnages hauts en couleurs (juste pour Jam en fait). La liste est longue et les points positifs ne cessent de s’accumuler ?

Cependant, l’une des raisons qui font que ce livre ne se démarque pas, ou ne se démarquera pas, est qu’il reprend un style déjà bien ancré dans nos mémoires et qu’on a l’impression qu’il « tente » d’en faire une plus ou moins mauvaise parodie.

C’est bien fait et pas du tout maladroit, au contraire, mais (oui, toujours un mais) pas très « original » en soi (je trouve). C’est comme s’il essayait d’avoir sa petite touche perso, sa signature mais sans que ça soit réellement la sienne. Étrange non ?

Second point, il y a énormément de dialogues dans ce premier tome. Vous me direz que c’est logique vu qu’on doit découvrir le monde virtuel dans lequel les joueurs sont coincés, ses règles et ses enjeux. Bref, la base (database, database… ok j’ai compris… « Nekusteuh! »).

Un shonen pur et dur !

Néanmoins, malgré cette réticence que vous pouvez ressentir et mon faible engouement à travers mes mots, je peux vous dire en toute sincérité que j’ai bien envie de le continuer et de voir la suite !

Certes, le premier tome n’était pas transcendant mais, je pense juste qu’il faut patienter un peu car la suite risque d’être prometteuse ! Car, un peu dans le même principe que l’évolution d’un personnage dans un RPG, ça demande du temps, de l’expérience et beaucoup de combats ; donc ça serait trop osé de ma part de dire que le premier tome n’est pas satisfaisant.

Il n’empêche que ça reste très bien foutu et on accroche très facilement aux personnages et à leurs caractères. L’aspect comédie/parodie renforce ce sentiment de satisfaction même si je n’ai pas rigolé autant que je l’aurai espéré. Je pense néanmoins que ce style est susceptible de plaire à beaucoup d’entre vous !

– Des irréguliers ou des hors-la-loi ? »

C’est la même chose non ? 

Je vais pas en rajouter des tonnes maintenant car le synopsis est bien assez long comme ça et le bouquin lui aussi. Donc, je vais simplement conclure en disant que Outlaw Players reprend les B.A.S.E.S *regarde la foule…*  ♫ Database! ♫ du RPG avec des personnages qui doivent s’adapter et survivre aussi bien au monde de Thera en lui-même ainsi qu’aux autres joueurs.

À l’exception près que notre héros, Sakuu, ne puisse en aucun cas accéder à son interface de joueur.

Petite dédicasse à Elearya : Okoto… Otoko… Oh… Oh shit ! Ça veut dire que tu… que tu vas… pouvoir shipper ! Coincidence? I think not!

[Babiwan’s note : That’s exactly how the Titanic sinked Meepow. The iceberg wanted it. To be shipped…]
[Meepow’s counter note : Cette fois Babin, je crois qu’on a… touché le fond…]

Manga approved by Meepow !
[Edited and approved by Babiwan ! ]

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s