[Manga] Sky-High Survival

Tenkuu Shinpan

« Dernier étage : destination enfer ! »
Un manga pour public averti comme vous les aimez !
Un nouveau survival game où la seule issue de secours se trouve en hauteur…
Cependant, absolument rien ne garantit votre sécurité une fois là haut…
Une chose est sûre : faites attention à la chute car elle risque d’être… mortelle !

 

Synopsis :

Yuri se retrouve mystérieusement sur le toit d’un gratte-ciel. Ne sachant pas ce qui lui arrive ni où elle se trouve, elle voit foncer sur elle un personnage masqué et armé. Elle l’évite grâce à son instinct de survie, mais elle découvre un monde étrange, urbain.

La seule façon de se déplacer et d’éviter les assaillants est d’emprunter les ponts qui relient les toits des immeubles d’une ville qui ne ressemble pourtant pas à Tokyo. Qui sont ces hommes masqués qui semblent en vouloir à sa vie ? Où se trouve son frère ? Comment sortir de ce monde hostile…!?

 

Aperçu :

* Scénariste : OBA Takahiro
* Dessinateur : MIURA Tsuina (Scénariste de Ajin)

Date de publication & éditeur (Japon) : 2014 Kodansha
Date de publication & éditeur (France) : 2016 Kana (le tome 3 est prévu pour le mois de Septembre 2016)
Le public visé : Shonen (avec au compteur 9 tomes pour l’instant)
Ses différents genres : Action, Combat, Drame, Suspense, Mystère, Thriller
Les thèmes présents : Assassin, Survie, Monde parallèle

NB : Quand je rajoute le (+) c’est pour indiquer une information personnelle que je rajoute et qui ne figure donc pas forcément sur la fiche du manga en question.

– Un manga à vous donner le vertige ! –

Adrénaline, pulsions meurtrières, assassins et survie seront les maîtres mots de ce manga qui vous propose une aventure de haute voltige !

Votre objectif ? Vous échapper de cet enfer par tous les moyens possibles et où tous les coups sont permis !
Comment ? En s’élevant ! Monter les étages est le seul chemin possible pour passer d’un bâtiment à un autre !
Pourquoi ? Car aucun accès au rez-de-chaussée n’est possible dans cet univers !
Fuir ? Dépêchez-vous car vous n’êtes pas seul ! Des mystérieux hommes masqués sont à votre poursuite !
Décision ? Choisissez vite mais choisissez bien ! Alliés, ennemis, personne n’est à l’abri !
Tomber ? Mourir.

Pour plus d’infos, je vous invite à consulter la vidéo qui se trouve dans ce Sosoro Investigations !

Sky-High

Mon avis :

(Nombre de tomes lu lors de cet avis : 2/9) *Manga en cours

Sky-High Survival : Un manga bourré de sensations fortes ! On nous offre un décor innovant où la seule issue possible et de s’enfoncer davantage dans le danger ! La peur de l’inconnu, le suspens et la hauteur tiennent le lecteur en haleine mais sans pour autant l’emmener au septième ciel…

– Mes premières impressions –

C’est exactement sur quoi j’espérais tomber !

En effet, des morts gratuites, des personnages qui se font trucider à chaque page et ce petit pari intérieur pour deviner qui va vivre et qui va mourir ! *frissons* C’est tout ce que je recherchais dans ce manga. Sky-High Survival

– Histoire –

On en sait pas grand chose !

Pour l’instant tout ce que l’on sait c’est qu’il s’agit d’un univers parallèle parsemé de gratte-ciels dans une ville qui ne ressemble pas à Tokyo et où une étrange tour surplombe tous les autres bâtiments !
Il faut survivre en évitant les hommes masqués qui servent plus ou moins « d’arbitres », en montant les étages du bâtiment en question et en empruntant une passerelle pour passer d’un côté à un autre (le sol est inaccessible, quoi que…).

Mis à part ça, on en sait pas plus car l’auteur nous focalise essentiellement sur le point de vue de son héroïne, Yuri. On apprend en même temps qu’elle ce monde dans lequel elle progresse mais en seulement 2 tomes, beaucoup de mystères ne sont pas encore dévoilés. Ce qui n’est pas plus mal lorsque l’on le compare au rythme du manga.

Le rythme est très rapide, beaucoup trop même ! Soit 34 chapitres en 2 tomes. C’est légèrement abusé, première fois que je vois ça [Intervention de Babiwan : Je suis persuadé que Minamoto-kun Monogatari doit suivre à peu près le même rythme…] … Du coup on a parfois des passages qui font à peine une dizaine de pages ; juste le temps qu’un personnage dise le titre du chapitre puis ça enchaîne. Honnêtement ça ne sert pas à grand chose mais bon…

Certains déploreront le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de lecture. Même moi qui fais partie des « lecteurs lents » j’ai trouvé ça court. Le temps approximatif que je mets normalement pour en lire un, j’ai pu lire les deux. M’enfin je ne qualifierai pas cet aspect comme étant négatif par rapport à l’histoire ou au manga en lui même.

– Personnages/Caractères –

Du brocon !

Héééééééééééé oui, notre personnage principal est une fille du nom de Yuri et qui aime son frère (#mindf*ck). Ça ne me gêne pas, loin de là, c’est juste que cette fois il y a quelque chose qui cloche dans ce personnage (et ce n’est pas parce que c’est une nana à tendances incestueuses !).

  • Premièrement !

Normalement dans ce genre de scénario, avec du sang, des boyaux et des morts partout, c’est impossible qu’une personne reste saine d’esprit ! Il y a forcément un moment où t’es obligé de dégobiller, te faire dessus, etc. Sauf que là, non ! Il faut être très patient pour voir ce genre de réaction. Son premier reflexe est bon mais niveau expression heu… ouais… y’a quand même un P***** DE CADAVRE ET UN MEURTRIER SOUS SES YEUX ! C’est tout bonnement impossible ! Déjà parce que c’est une lycéenne (désolé mesdames), donc potentiellement plus « fragile » ; elle est téléportée dans un nouveau monde et le premier truc qu’elle voit c’est ça ! #pokerface

  • Deuxièmement !

Comment peut-on faire aveuglément confiance à une personne à ce point ? Le moindre raisonnement logique (ou non) qu’elle trouve dans une situation fait obligatoirement référence à ce que son frère lui a dit. Bon d’accord, il est peut être son symbole d’espoir ou tout ce que tu veux mais y’a tout de même des limites quand t’es au bord de la mort. Enfin, je pense.

  • Troisièmement !

Je trouve que l’héroïne est un peu trop forte mentalement de base. Ce qui s’expliquerait plus tard avec l’expérience, le vécu, les traumatismes, etc. Mais pour le coup j’ai des doutes quand même.
Ce qui me WTF le plus c’est qu’elle a plus peur du vide que des hommes masqués. (Comprendront ceux qui auront lu les passages avec les ponts).

[Remarque de Babiwan : ça dépend. Si t’as le vertige ou la phobie du vide, après tout hein ^^’…]

Bref, pour moi je trouve que l’auteur utilise un peu trop la carte de la facilité (à moins que tout s’explique plus tard dans un flashback ou autre, et dans ce cas je retire tout ce que j’ai dis). Dans tous les cas, à ce stade je préfère davantage les « masqués » que les « humains ».Homme masqué

– Décors –

Je dirais que c’est innovant dans le sens où généralement les bâtiments et autres gratte-ciels sont souvent utilisés dans un chapitre mais pas prédominants au point de se concentrer uniquement dessus.
C’est selon moi l’un des plus gros points forts de l’oeuvre avec les « masqués » que j’expliquerai brièvement juste après.
C’est notamment tout ce processus d’interdiction qui donne de l’ampleur aux décors. Il est interdit de descendre et donc toucher le sol (sauf si…) et pour progresser il faut constamment s’élever pour tenter de s’enfuir.
Petite remarque d’ailleurs, on ne s’attarde vraiment pas longtemps sur l’intérieur du bâtiment pour X ou Y raison. De ce fait, on ne sait pas trop ce qu’ils contiennent. Il n’y a que quelques scènes qui sont consacrées aux escaliers, salles, etc. Suspens ! Suspens !Femme masquée

– Les masqués –

Un petit côté zombie/infecté à la Magical Girl of the End voir High School of the Dead qui me plaît beaucoup !
Aucun dialogue n’est possible avec ces meurtriers humanoïdes, ils sont là pour obéir aux règles : tuer !
Ce sont de véritables bouchers qui agissent avant de réfléchir ! Le seul son qu’ils produisent est un cri ou un rire répétitif. De plus, chacun d’entre eux possède une arme qui lui est propre, comme par exemple une machette, un hachoir, un fusil ou une batte ! C’est assez sympa en soit et ça donne un panel de possibilités inépuisable.

Bien évidement il existe d’autres paramètres et raisons derrière cela, je vais juste vous dévoiler quelques pistes sans donner de réponse car cela nuirait grandement à l’effet de surprise lors de votre future lecture (ouais pour pas spoil quoi ! Tout de suite les mots qui fâchent ! Tsss, j’vous jure !).

– En ce qui concerne les masques, vous comprendrez très vite qu’il existe des intérêts autre que de cacher l’identité du porteur.
– Les masqués sont bien plus que de simples assassins avides de sang.
– Ils doivent respecter certaines règles et conditions avant d’agir.
– La barrière entre alliés et ennemis est très fine.

– « Un monde fait pour qu’on meurt en se jetant dans le vide » –

Malgré le nombre de points négatifs que j’ai pu soulever, j’apprécie tout de même la qualité du manga et je le continuerai pour connaître la suite. Surtout pour en apprendre davantage sur cet univers et découvrir l’identité de certains individus ! Surtout en sachant qu’il est déjà au 9ème tome chez nos amis japonais, ça signifie qu’il doit y avoir du potentiel derrière !
Pour ceux qui sont de fans de survival dans le genre WTF vous avez votre compte avec Sky-High Survival.
Pour ceux qui sont un peu plus réticents, je ne saurais pas trop quoi vous dire d’autres à part tout ce que je viens de marquer dans cet article (en espérant vous avoir tout de même convaincu) et si ce n’est pas le cas, je vous tiendrais informés sur la progression de ce manga pour savoir si vous passez à côté d’un « Must See » ou non.

En tout cas, grâce à son format vous êtes vite fixés pour savoir si vous accrochez ou non.
Juste pour conclure rapidement : il y a pas mal de monologues intérieurs qui peuvent parfois être redondants ou chiants mais c’est surtout très sanglant ! Cela permet de briser cette focalisation mentale et contrebalance la naïveté du personnage.
On ne vous cache aucune occasion de vous montrer un corps en charpie, une tête littéralement fendue en deux ou bien un corps qui s’éclate, tête la première, au sol suite à une chute de plusieurs dizaines de mètres !

Décidez-vous bien avant de vous lancer dans ce manga ! En tout cas je vous le recommande. Hi Hi Hi Hi !

SHS Nise

Manga approved by Meepow !

[Edited and approved by Babiwan (who nearly died when he read MAGICAL GIRL OF THE END… duh !)]

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s