(-18) Les hentai de l’enfance d’ Hentai Sama. (-18)

COUCOU LES GENS !

Aujourd’hui je vais vous parler des premiers Hentai que j’ai lu alors que j’étais encore mineur. (Et ouaip!) Je tiens à dire pour ma défense que je suis tombé dessus totalement « par hasard » (HUM!) alors que j’avais 7/8 ans et que j’étais en primaire. Puis j’ai pas vraiment à me justifier en fait, je sais que ce sont des personnes responsables qui vont regarder cet article et dont la totalité des personnes qui liront ça auront plus de 18 ans, n’est ce pas ? (On peut toujours rêver hein ! :p )
Bref j’en ai lu des hentai (le manga papier) et visionné aussi (en VHS à l’époque), et j’ai aucune once de honte sur ce que j’ai vu, ça a fait de moi ce que je suis aujourd’hui : un fanatique d’art japonais : le Manga ET le Hentai.
Bref je vous nommerais ici le top cinq des hentai qui ont marqué mon enfance (avant l’adolescence donc.)

[Avertissement de Babiwan : Encore une fois, comme pour l’article « Les Mangas Trash de ma jeunesse » de Lynou, je tiens à mettre les points sur les « i ». Si vous avez moins de 18 ans (l’âge légal requis pour regarder des œuvres pornographiques), cet article n’est pas là pour vous encourager à vous auto-traumatiser volontairement. On vous invitera à attendre l’âge légal pour visionner des œuvres aussi matures. Après c’est vous qui voyez. Mais ne venez pas vous plaindre si vous regarder une des œuvres mentionnées ci-dessous et que vous en perdez le sommeil.
Ps : Même si vous risquez ici très probablement de perdre le sommeil pour des raisons très différentes…]

V – UROTSUKIDOJI. (VHS)

Choujin Densetsu Urotsukidouji (Urotsukidouji la légende de Choujin) est un hentai de Toshio Maeda adapté en 6 OAV entre 1987 et 2002. Il a été prépublié sur Manga Erotopia et a été réalisé par Hideki Takayama et animé par les studios d’animations Westcape Prod. et Team Mu.

SYNOPSIS : Amanojaku est un être mi-homme mi-bête qui a été banni sur la Terre à la suite de méfaits impliquant l’Ancien et sa fille Mimi. L’Ancien envoie Amanojaku sur Terre rechercher le Chōjin (lit. l’être suprême), le dieu invincible de la dimension des démons qui se cache dans le corps d’un humain. Un groupe de démons reptiliens veulent trouver le Chōjin et utiliser ses pouvoirs sur l’ordre de la Reines des Démons. Guidés par Suikakujū, le rival de l’Ancien, ils montent une série de complots pour essayer de capturer le Chōjin (la plupart finissant très mal). Amanojaku cherche à protéger le Chōjin, mais l’arrivée de son ami lubrique Kuroko et de sa sœur nymphomane Megumi compliquent singulièrement les choses.

Ce manga m’a franchement fait flipper à l’époque, je savais pas ce qu’était « avoir une relation sexuelle » à l’époque, alors débuter une expérience par du viol tentaculaire… Et je crois savoir maintenant d’où vient mon dégoût pour les poulpes. Du sang, des monstres, des hurlements, des gémissements, du sexe, de la violence, des tentacules, du WTF!, ça résume assez bien le mental de ce hentai qui a tout à fait sa place dans mon top 5 des hentai de mon enfance. (D’ailleurs c’est aussi le premier hentai que j’ai vu dans ma tendre jeunesse. :v)
Bref maintenant je le regarde sans sourciller des yeux, mais à l’époque ça me faisait plus prendre ça pour une animation d’horreur que pour un Hentai.

 

IV : Les Hentai Futanari tiré des Disney. (Papier)

 

Bon je triche un peu là. Mais bizarrement j’en avais chez moi. Je parle des Hentai papier bien sûr.
Il me semble que j’avais 3 Tomes en particulier, et c’était bizarre même pour quelqu’un pour moi à l’époque. Tu prends une fille, tu lui rajoutes un membre masculin et POUF ! Magie ! J’adorais les Disney à l’époque : Hercules, Cendrillon, Blanche Neige, etc.
Déjà que pour un petit garçon de 8 ans ça doit être étrange de voir une femme avec une énoooorme b… batte ? Alors imaginez ma réaction quand j’ai vu : « Alice au pays imaginaire » , « Peter Pan » et « Cendrillon »… Je me suis dit que c’était une BD normale pour grandes personnes d’où la nudité des personnage sur la couverture… CONNERIES ! DES FESSES ! DES BALLS ! ET SURTOUT… Attends ? C’est des boobs et des balls en même temps comment est ce possible ? Quel est cette sorcellerie ?! OMFG ! Eeeeet voilà… Ça choque au départ, mais on s’y fait vite en fait. Je suis fan de Futanari et je le cache pas ! :v
Bref désolé j’ai pas réussi à trouver une seule des couvertures d’un de ses trois tomes, je sais même pas qui l’a dessiné et le contexte… Tout ce que je sais c’est que CA EN JETTE DU PÂTÉ ! Du coup je vous mettrais une image de J. Scott Campbell de ses chefs d’oeuvres : les « Fairytales Fantasies »

Alice_In_Wonderland_2010_by_J_Scott_Campbell

 

III LA BLUE GIRL. (Papier)

la_blue_bondage_by_cd007

Alalalala. La Blue Girl. Qui ne connait pas la Blue Girl. La blue girl est un hentai de Toshio Maeda (Oui encore!) qui reprend un peu le thème d’urotsukidoji mais en « un peu plus » soft. Bien sûr y a encore des monstres, des esprits, mais là y a des ninja putain ! LE PIED ! Et pour répondre à la question que tout le monde se pose : OUI ! Y’a encore des tentacules. On ne change pas une équipe qui gagne. Donc : De la violence et du sexe encore… MAIS AVEC DES NINJAS ! (et surtout en reprenant un petit côté parodique et humoristique sur le genre)  😀
Je vous donne un bref synopsis de ce hentai avant de passer au deux grandes œuvres de mon enfance qui m’ont VRAIMENT fait adoré le hentai comme je l’aime aujourd’hui.

SYNOPSIS : Depuis maintenant des siècles, les clans ninjas Miroku et Suzuka se battent pour obtenir le contrôle des démons Shikimas, une race démoniaque d’êtres pervers et débauchés, spécialisés dans les sévices sexuels. Le meilleur moyen de les combattre a donc été pour ces ninjas de développer des techniques de combat basées sur le sexe, principal point faible des Shikimas.
À force de combats, les ninjas Miroku finissent par obtenir un pacte avec les démons Shikimas, symbolisé par une boîte de laque : son possesseur peut demander aux démons Shikimas d’attaquer n’importe quelle cible.
Les années passent jusqu’à notre époque …
Miko Mido est une jeune fille de 16 ans, en apparence une lycéenne comme les autres, mais qui doit pourtant s’entraîner aux arts sexuels Mirokus sous la houlette de sa grand-mère, afin de devenir la prochaine dirigeante du clan. Malheureusement, les ninjas Suzuka arrivent à s’approprier la boîte du pacte, et à tuer la grand-mère de Miko. Désormais, cette dernière devra avoir recours à l’ensemble de ses connaissances en magie sexuelle pour lutter contre les démons Shikimas qui lui sont envoyés par les ninjas Suzuka …

[A Partir d’ ici je ne donnerais pas le Synopsis]

II LA SAGA BIBLE BLACK (DvD)

bible-black-the-game-windows-screenshot-saeki-reads-your-fortune

[Gros yeux de Babiwan : NON ! PAS L’INFIRMIERE ! LAISSEZ MOI EN PAIX ! AARGGGH ! *entend un murmure derrière son oreille* « Zazas….Zazas…. » FUYEZ PAUVRES FOUS !]

Encore un classique qui aura le mérite de faire son apparition dans mon top 5 des hentai de mon enfance.
Bible black, un sacré hentai. Il est tellement célèbre qu’il en devient le premier titre (Environ 80% des personnes le diront) qui leur vient à l’esprit quand on leur demande : « Tu connais quoi comme bon Hentai ? » et même ceux qui ne l’ont jamais vu… Vous le conseilleront… étrange non ? x)
Là on a un peu de tout quand même. Je ne spoil pas je vous laisse voir par vous même.
Bible black m’a vraiment marqué dans l’histoire du hentai, Il n’y a pas que du sexe dedans, mais aussi une sacré histoire derrière.

I SHIN ANGEL (Angel) [Papier]

Angel

Aaaaaah… Nous y voilà. Mon coup de coeur de mon enfance. Le Hentai qui m’a plu au plus haut point alors que je n’étais qu’un gosse. SHIN ANGEL.
Shin Angel est un espèce de hentai qui pourrait nous faire penser à un Seinen ou un Josei ou un Shonen ou un Shoujo… Oui je sais que je viens de citer tout les types de manga qui existe… Mais voilà… De l’amour, un minimum de combat, du comique, le sens de la vie, du sexe… Bref c’est le hentai qui ne parle pas que de cul même si les scènes sont omniprésentes. Le background m’a vraiment plu. Et je ne suis pas le seul qui pourra vous le dire, un des admin approuve totalement et a adoré ce Hentai.
Ce qui est bien avec Shin Angel c’est que tu le verras pas forcément comme un Hentai mais tu le regarderas surtout comme un manga normal que tu lis tout les jours. Bref… C’est mon petit coup de coeur à moi, mon petit péché mignon…

 

« C’était Hentai Sama. Merci pour votre attention et votre lecture rapide. Minna!… DA-I-SU-KI ! « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s