[Découverte] Le Manga en Cosplay (Partie 1)

Salut à tous, les poulpitos ! Je reviens avec un nouvel article, cette fois avec du cosplay. Dans un précédent article, je vous avais parlé de la convention Lyonnaise à laquelle j’ai participé : La Japan Touch https://wordpress.com/stats/insights/manganc.wordpress.com). Et bien j’y suis retournée pour la seconde année consécutive. Bien évidemment, j’ai croisé nombre de cosplays, tant de mangas que de jeux-vidéos ou de films. J’ai donc eu l’idée de vous faire découvrir quelques mangas à travers cet incontournable de la pop-culture japonaise qu’est le cosplay ! C’est parti !

Qu’est ce que le cosplay ?

           Le Cosplay (ou Costume-Playing) a été découvert dans les années 80-90 par les japonais qui vont alors lui donner une dimension incroyable. Les collégiens, lycéens et étudiants se réunissent principalement dans les quartiers d’Harajuku et de Shinjuku pour incarner leurs personnages préférés. Les jeunes gens ne se limitent pas à enfiler la tenue de leur héros favori. Les cosplayeurs donnent vie au manga, dans la vraie vie. Ils se mettent alors totalement dans la peau d’un personnage de la pop-culture (Prenant principalement comme source d’inspiration le manga au Japon, mais aussi des jeux-vidéos, des films… ). Ils se fondent dans la peau du personnage jusqu’à imiter son attitude et ses mimiques. Prenez par exemple ce monsieur (ou cette madame !) que j’ai rencontré à la convention et qui imite Jack Sparrow à la perfection xD.

[Note de Babiwan : Retenez bien qu’il s’agit ici de son cousin François s’il vous plaît : Jacques C’est Par Où ?
Ps : à ceux qui ont capté la référence, GG on est pas des Noobs quand même 😉 ]

ezgif.com-gif-maker

Tout du moins …. C’EST CE QUE VOUS PENSIEZ HEIN ? HAHA JE VOUS AI EU ! Les Japonais n’ont pas inventé le Cosplay mais ont contribué à le populariser !

Point Confiture : Pour que vous rameniez moins votre fraise et que vous arrêtez d’avoir le melon à raconter des salades.Bannière 2

           Contrairement aux idées reçues, le cosplay s’est développé aux Etats-Unis, dans les années 1970-1980 suite a la sortie des sagas à succès Star Wars et Star Trek. Les fans se déguisaient en leurs personnages favoris lors de la projection d’avant premières. Le terme Cosplay n’est apparu au Japon qu’à la fin des années 1990, inventé par un journaliste nippon, se rendant à l’une de ces conventions.

On considère d’ailleurs que le premier cosplayer est un homme nommé Forrest J Ackerman qui, en 1939, débarque déguisé en homme du futur au WorldCon, une convention sur la science-fiction.

[Note de Babiwan : Ce jour là, l’humanité reçut un bien sinistre avertissement pour s’en rappeler…]

Le Cosplay : des thèmes de plus en plus variés.

Les thèmes des cosplays sont de plus en plus variés. Si le mouvement a commencé avec des sagas à succès de Science-Fiction aux Etats-Unis, puis les Mangas au Japon, les héros Marvel et DC-Comics ont rapidement suivi. Le développement des Jeux-Vidéos a lui aussi trouvé sa large communauté de fans et les séries télévisées ne sont pas en reste avec leurs nouveaux adeptes grandissants.

Voici les cosplays les plus représentés (que j’ai pu croiser dans les conventions) en fonction des thèmes. La liste n’est bien sûr, pas exhaustive :

  • Science-fiction : Star-Wars, Star Trek, aux origines, puis Le Seigneur des Anneaux ou encore … Non. Star Wars reste LE cosplay de SF par excellence, désolée .. ^^
  • Manga : Thème le plus ultra-méga-large. (Evidemment ! Huehuehuehuehue…) On trouve absolument de tout et n’importe quoi. Au vu du nombre de mangas existant, il presque difficile de trouver deux fois le même cosplay dans une même convention. Certains mangas dérogent toute fois à la règle comme Naruto, Sailor Moon (Magical girls comme Magical Boys !), Luffy ou Portgas. D. Ace (One Piece) aux débuts, mais les nouvelles séries engagent désormais une lutte féroce avec Eren, Levi, Mikasa et toute la Team du bataillon d’exploration (Shingeki no Kyojin), Kirito et Asuna (Sword Art Online) et plus récemment, Mika, Yuu et Shinoa (Owari (Yaoi !) no Seraph) ou Saitama (One Punch Man).
  • Super Héros : Principalement Les X-Men et Les Avengers mais Batman, Superman et Catwoman ont aussi leurs représentants. Plus récemment, Deadpool splash les Comic-Con. (Evidemment, avec l’explosion de son film en 2016, même pas besoin d’astiquer le manche ! C’est-tout-pour-moi-merci-au-revoir u_u)
  • Super-Vilains : Bien sûr que si y’a des Super-Héros, Y’a des Super-Vilains. Et la Palme reviens au couple mythique du Joker et Harley Queen. Vous pourrez certainement croiser la jalouse Poison Ivy les stalker derrière un coin sombre.
  • Jeux-vidéos : Bon, pas besoin de citer Link (The Legend of Zelda) ou Mario. Mais le jeu qui défonce tout, reste la célèbre franchise de Square Enix (Final Fantasy). Cloud et Lightning sont en première position. Mais j’ai pu croiser un certain nombre d’Aerith, Tifa, Squall, Vincent ou Zack. Le jeu PC de Riot GameLeague of Legends, connait de plus en plus de rassemblement de fans également.
  • Séries : Principalement A Game of Thrones, The Walking Dead et Doctor Who.

Les sous-genres du cosplay :

De nombreuses tendances ont inspiré le Cosplay notamment à cause des concours. Lors des concours de Cosplay, il est mal vu d’arborer un Cosplay tout fait, acheté sur Internet, le but étant de confectionner sois-même son Cosplay avec amour. Eh oui ! Sois tu es un Otaku passionné et tu t’acharnes avec efforts, sois tu as la flemme et tu ne l’es pas, manant ! Pour pallier à cette éventualité, les Cosplayers ont fait preuve d’une imagination débordante afin de trouver des idées pour la fabrication de leurs Cosplays. De là, sont nés ses dérivés. Je vous donne des idées pour le Week-End Geek, bande de mécréants alors remerciez (vénérez) – moi ! 😮

Crossplay
Sailor Moon et Kuroko

Cross-play : Ce genre représente le fait de se déguiser en un personnage de sexe opposé. Un garçon se cosplayera en personnage féminin et une fille, en personnage masculin. Le cosplayer  cherche à recréer l’apparence de son personnage le plus fidèlement possible, ce qui implique donc de chercher à cacher les attributs de son genre. Par exemple si une femme choisit de cosplayer un personnage masculin, elle devra cacher sa poitrine.

On remarque que les très bons crossplayers peuvent facilement tromper un oeil non averti sur leur vrai genre, c’est là tout le défi du crossplay ! Le maquillage, les lentilles et les perruques permettent de faire des miracles. Le compliment le plus gratifiant que l’on peut vous faire, c’est “tu ressembles à un garçon !” (ou une fille).  Le travail sur les gestes et attitudes permet aussi de renforcer l’illusion.

Sur ces photos, Sailor Moon (Sailor Moon), personnage féminin est interprétée par un charmant monsieur alors que Kuroko (Kuroko no Basket), personnage masculin est interprété par une charmante demoiselle 😉 Avouez que ce cosplay avec Tetsuya (le chien) est assez bluffant, non !

[Note de Babiwan : Ah j’avoue. Franchement le cosplay du chien est bluffant.]

La frontière entre le crossplay et le genderswap est très mince. C’est pourquoi, les deux sont souvent confondus.


Genderswap
Genderswap. De gauche à droite : Naruto, Maléfique, Princesse Mononoke, Les Avengers, Pocahontas.

Genderswap : Littéralement « Changement de sexe ». C’est une alternative plutôt intéressante au Crossplay pour ceux et celle ne souhaitant pas se travestir ! Le but étant de changer non pas son propre genre, mais le genre d’un personnage de sexe opposé. Un personnage masculin est féminisé et un personnage féminin, masculinisé. Une sous-catégorie du genderswap sont les cosplays version sexy. Le plus souvent, des personnages masculins sont repris pour en faire une version féminine sexy mais l’inverse est aussi possible.

Ici on a donc Naruto dans sa version « Sexy Jutsu » féminine pour vous Messieurs. Ha oui ! Y’a des nuages, désolée ^^ ». [Note de Babiwan : Attends, mais en fait, vu que quand Naruto fait son sexy no jutsu il se transforme physiquement en femme, est ce que ce ne serait pas un simple cosplay non genderswapisé ? TIN TIN TIN ! ]. Et comme y’a pas de raison que la femme soit sexualisée un magnifique cosplay au masculin de Maléfique (La Belle au Bois Dormant), rien que pour vous Mesdames. Hummmm tellement sexy qu’on en mangerais ! Princesse Mononoke et Ashitaka ont visiblement échangé leurs genres (c’est extrêmement suspect tout ça… ). Les Avengers ont vraiment de la chance d’avoir Captain America et Thor, vous ne trouvez pas ! Les filles, entre nous : Pocahontas a plus de charme (et d’abdos :3 ) que Kocoum finalement, non ?

Personnellement, en ce qui concerne les versions sexy, je trouve que beaucoup de ces Cosplays sont repris dans des versions féminines très déshabillées, ce qui sur-sexualise la femme (Féminisme, bonjour ! x) ), mais heureusement, certaines femmes (et hommes !) réussissent très bien à faire des versions masculines très sexy des personnages (merci les Japonais encore une fois x’D ) pour rattraper tout ça !


Gijinka
Gijinka. De gauche à droite : Pokémon, Zootopia, Dragon, Pokémon, Pokémon.

Gijinka : Ce genre de Cosplay consiste à faire une version humaine de n’importe quel créature … non humaine ! Genre, les trucs, animal, alien, choses, machins kawaii … Style Dango de Clannad (Bon, le premier qui arrive à cosplayer une boule de riz, il m’appelle, hein !), Luna de Sailor Moon … En général, cela s’applique à Pokémon vu que y’a à peu près 700 créatures cheloues (enfin 151 Pokémons et 649 animaux, objets, nourriture … enfin tout sauf des Pokémons, quoi).

Nous avons par exemple, une jolie petite Pikachu absolument kawaii, un Triopikeur très Sexy (Regardez-moi ces abdos ! xD) et un Noadkoko…. (Bon ok, celui-là je vous l’ai mis parce qu’il est vraiment GOLD !! XD)

Mais pas seulement. Un gijinka peut sortir de votre imaginaire, comme ce dragon réalisé par cette jolie demoiselle. Ou encore d’un film d’animation, comme ces cosplay de Nick et Judy (Zootopia), réalisés par 小柔SeeU. Je vous donne leur Facebook, parce qu’ils sont vraiment forts (et la fille est juste trop mignonne ❤ ).


Cross-over
« Liche Queen Elsa » ; « Sailor Rapuzel » ; « Legend of Titan »

Cross-Over : Vous êtes fan de deux univers ? Pas de problèmes, le cross-over est fait pour vous ! Vous pouvez mélanger des univers différents : Mangas, films, jeux … ou même mélanger les genres ! Tout est possible avec le cosplay ! Pourquoi pas mixer Raiponce dans la tenue de Daenerys (Game of Thrones) avec Pascal en dragon,vous voyez l’idée ? Ce genre de cosplay n’est pas facile à mettre en oeuvre, il faut trouver l’inspiration. Mais le nombre de portes et de mélanges est infini. Vous pouvez également mixer les versions. Par exemple, un truc tout mignon, version zombie, ou à l’inverse, un truc dégueulasse en version kawaii (Style un Titan avec une robe de loli pour faire peur au Vice !)

Pour les joueurs de WoW, (World of Warcraft de son petit nom), vous pouvez trouver un splendide cosplay du Roi Liche mixé avec Elsa de La Reine des Neiges. Sailor Moon est très utilisée comme base de Cross-Over, comme ici avec Raiponce. Voici pour vous un exemple de Cross-Over Princesses Disney/Sailor Moon, lors de la Japan Expo Sud 2012. Les garçons ne sont pas en reste avec les jeux videos (Bande de Geeks ! Dit celle qui passe ses journées à jouer xD ). Un jeune Link (The Legend of Zelda) – OUI C’EST  LINK BORDEL DE C** !! PAS ZELDA !!! LINK !! – part à la chasse aux Titans dans l’uniforme remastérisé, assez classe, d’Eren Jager (Shingeki no Kyojin)


Dérivés du cosplay : Ce ne sont pas des cosplays à proprement parler, mais ils en découlent :

Steampunk
De gauche à droite : Fursuit de Totoro ; Ero Lolita ; Steampunk ; Sweet Lolita ; Gothic Lolita ; Steampunk
  • Le fursuit : Il s’agit là de prendre la forme d’un animal, tels que Luna (Sailor Moon), Happy (Fairy Tail), ou encore Keroberos (Card Captor Sakura). Un Fursuit très réussi de Totoro à été aperçu à un arrêt de bus au Japon (voir photo).
  • Les lolitas : Les lolitas sont inspirées de l’époque Victorienne. Elles arborent des jupes et robes bouffante, dentelles, des rubants, des serre-têtes… et se déclinent en plusieurs catégorie (trop pour toutes les nommer). On peut définir les « Sweet Lolita » pour la douceur, les « Gothic Lolita » pour un côté plus sombre, les « Ero Lolita » pour un côté plus provoquant … Notez que l’ « Ero Lolita » de la photo est mixée avec une « Hime Lolita » pour un côté plus … princier 😉
  • Le Steampunk : Inspiré de la révolution industrielle, et du XIXe siècle, c’est un univers sur les machines à vapeur, les engrenages, la montre à gousset, les bras mécaniques…

 


World Cosplay Summit

logo_wcs2016_mini-thumb-400xauto-1820
Logo du World Cosplay Summit 2016

Le WCS (Sommet Mondial du Cosplay), est LA convention annuelle de cosplay par excellence. Il sert de référence mondiale pour les concours de Cosplay et est organisé par TV Aichi. Il se tient à Nagoya, au Japon et la France y participe depuis ses débuts en 2003. Dès 2005, l’événement propose un concours : le Cosplay Championship, qui réunit une dizaine de binômes sélectionnés dans divers pays à travers le monde. Les sélections se déroulent durant l’année dans les pays participants. En France, les sélections ont lieu lors de la Japan Expo. Depuis 2006, le WSC se déroule sur deux journées : la Parade des Cosplayers à Osu d’abord et le Cosplay Championship ensuite.

 Règlement pour le WSC :

Comme toutes les conventions, le WCS comporte des règles. En vertu de son statut de Référence Internationale, le WCS comporte un règlement adapté et différent des conventions et concours classiques.

Je vous mets ici les règles pour ceux que ça intéresse. Elles sont tirées du site officiel du World Cosplay Summit, donc soit en japonais, soit en anglais. Je vais essayer d’en traduire quelques unes pour vous vous vu que je suis sympa et que je trouverais ça super cool que des Calédoniens soient sélectionné un jour (Même si j’en doute très fortement ❤) : http://www.worldcosplaysummit.jp/en/about/regulations.html

A. Règles de participation au WCS pour les Régions et Pays représentés.

[1]  Une seule équipe de 2 cosplayers représentera chaque pays ou région.

[2]  Vous devez posséder la nationalité ou une résidence permanente dans le pays ou la région représentée. […]

[…]

[5]  Les costumes portés pendant le World Cosplay Summit doivent être tirés d’anime japonais, de manga, de tokusatsu (Ndlr : Les tokusatsu, contraction de tokushu satsuei qui signifie « effets spéciaux », sont des séries télévisées japonaises très riches en effets spéciaux. Merci Wikipedia.) ou de jeux vidéo.

  • Les Doujinshi et les personnages issus de films type « Live-Action » basés sur des anime ou des manga sont interdits (Ex : Dragon Ball Evolution … etc…)
  • Quand le costume est tiré d’un jeu, le personnage doit être reconnu au Japon. (Ex : Pas de personnage de Disney ou Star Wars même si le jeu a été produit au Japon).

[6] Les costumes doivent être impérativement fait main par les participants eux-mêmes. Les pièces et cosplays disponibles dans les costumes ne sont pas autorisés. […]

[…]

[9]  Vous devez être âgé de 18 ans ou plus quand vous viendrez au Japon. […]

[…]

La suite au prochain épisode ! Eh oui ! Cet article allait être trop long alors je l’ai coupé en 2. Pour voir la suite, c’est ici : 

https://manganc.wordpress.com/2016/07/24/decouverte-le-ma…cosplay-partie-2/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s