[Manga] Biorg Trinity

Biorg Trinity

Synopsis :

Le monde est rongé par un mal étrange baptisé “Bio Bug”: des “trous” apparaissent chez certains individus, leur permettant d’absorber et de fusionner avec l’objet de leur choix. Le résultat peut se révéler utile, remarquable ou… terrifiant !

Cependant, les préoccupations des lycéens demeurent les mêmes et notre héros, Fujii, est moins intéressé par la capacité de son amie Kiwa à fusionner avec une moto que par la charmante Fumiho Enomoto. Malheureusement pour lui, il a comme rival le brillant Hosa, qui veille sur la jeune fille depuis sa plus tendre enfance… Car Fumiho, sous ses airs insouciants, cache un secret qui pourrait affecter la Terre entière !

Lorsque Fujii se découvre lui-même atteint d’un Bio Bug, quel choix fera-t-il pour obtenir une place dans le cœur de Fumiho ?

Biorg Trinity Kiwa

Aperçu :

*Scénariste : MAIJO Otaro
*Dessinateur : Oh! Great (Air Gear / Enfer & Paradis / Himiko-Den / Burn-up Excess & W)

Salut les nakamas ! Puisque ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un gros article découverte, pour aujourd’hui je vous ai concocté une belle petite surprise ! Bref, avec Biorg Trinity vous allez en voir de toutes les couleurs et être époustouflés après chaque fusion qui vous feront penser à tout un tas de références (genre Final Fantasy et ses invocations : #Shiva ou encore d’autres mangas tels que Arachnid).

Date de publication & éditeur (Japon) : 2012 Shueisha
Date de publication & éditeur (France) : 2014 Kazé (le tome 8 est prévu pour le mois de Mai)
Le public visé : Seinen (avec au compteur 8 tomes pour l’instant) Bien qu’il soit publié dans le Shonen Up chez Kazé, le manga s’avère être davantage un Seinen qu’un Shonen.
Ses différents genres : Action, Mature, Science-Fiction (+Romance)
Les thèmes présents : (+Fusion, Anomalie, Identité)

NB : Quand je rajoute le (+) c’est pour indiquer une information personnelle que je rajoute et qui ne figure donc pas forcément sur la fiche du manga en question.

Biorg Trinity Fujii

– Un manga qui vous surprendra en « deux secondes » ! –

Bon vous commencer à avoir l’habitude avec ces phrases en rouge non ? Cette-fois ci elle fait allusion à un dicton que notre cher Hosa ne cesse de répéter. (Hey ! Mais c’est qui lui ?!).

Au début ça commence tout doucement, le temps de poser les bases, exposer les personnages et expliquer le principe des Bio Bug qui régissent le monde dans lequel nos protagonistes vivent. On se croirait presque dans du Slice of Life. Mais une fois l’événement déclencheur amorcé, plus moyen de freiner, on est aspiré dans l’univers et on a parfois du mal à suivre tout ce qui se passe.

Quand je dis que ça prend du temps ce n’est pas complètement vrai, c’est juste que les premiers chapitres qui le sont mais même le tome un est suffisamment consistant pour vous mettre dans le bain et vous dévoiler toute l’intrigue de l’histoire (ou presque…).

En parlant d’histoire, celle-ci aborde un sujet intéressant qu’est l’identité de soi. En effet, certains protagonistes se voient dotés de marques placées dans la paume de leurs mains. Cette marque faisant office de trous permet d’absorber, de fusionner avec un élément à son contact (outils, machines, animaux, etc.) et une fois la fusion terminée, le trou est scellé. Ils deviennent ainsi des mi-hommes, mi-machines ou des mi-femmes, mi-animaux, par exemple.

N’ayant la possibilité de fusionner que deux fois et de manière définitive, le choix est très important… ce qui pose d’ailleurs problème à notre jeune héros, Fujii, qui se voit à son tour octroyé cette faculté. Néanmoins, il ne sait pas quoi choisir… surtout qu’absorber un humain est tabou et susceptible de peine capitale. (Pour plus de détails sur la fusion c’est plus bas)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis :

(Nombre de tomes lu lors de cet avis : 7/8) *Manga en cours

Biorg Trinity : Une couverture qui ne donne pas forcément envie (cf. tome un) mais qui cache une très bonne histoire et des dessins sublimes ! Fusionnant avec brio le concept d’action/science-fiction, cette œuvre a de quoi charmer tout public et vous laisse rêveur sur le fait de posséder des Bio Bug à votre tour !

– Mes premières impressions –

Je ne m’attendais pas à une aussi bonne qualité et sur bien des aspects. Comme je le disais précédemment, la couverture du tome un ne donne pas spécialement envie et quand j’ai feuilleté les premières pages je suis davantage tombé sur de la comédie que de la fusion.
Mais, mais, mais, mais, mais ! Le dessin m’a finalement permis de me décider (faut pas grand chose pour convaincre un Meepow) et je ne regrette absolument pas du tout mon choix (Il est où le tome 8 ?!)

Plus on avance, plus ça devient intéressant, du coup on ne s’ennuie pas un seul instant et on savoure avec plaisir la tournure des événements (même si personnellement j’aurais préféré d’autres tournures, m’enfin…)
En gros, chaque fin de tome te donne envie de lire la suite et c’est pour cette raison que je me suis pressé pour vous préparer cette article.
(1 semaine pour lire et faire l’article, fortiche ce Meepow ! Malgré le fait que l’article ne sortira pas au moment où j’aurais fini de le rédiger.)

Biorg Trinity Ouranos

– Histoire –

Il faut s’accrocher !

L’histoire est très prenante mais parfois pas évidente à suivre de bout en bout. Des fois ça avance très vite du coup on est obligé d’attendre les ellipses et les flashbacks des pages suivantes pour expliquer ce qu’il s’est passé entre-temps.

Par contre, sur tous les autres points je n’ai rien à dire !
L’univers est vaste et bien plus complexe qu’à travers ses apparences. C’est-à-dire qu’au début on s’attend à un simple « jeu » où on va faire que fusionner jusqu’à trouver la bonne forme, l’apparence et les pouvoirs qu’on désirait le plus au fond de nous ; mais en fait non pas du tout ! On ne se limite pas qu’à cette facette. Tout est remis en question, l’origine des Bio Bug, le rôle et le devoir des Biorgs, l’origine de ce mal et surtout le monde en lui-même. Et oui, à ce stade là, ce n’est pas qu’une simple histoire de lycéen et de fusion. Il existe des organisations qui régissent des règles et des lois et qui tentent de maintenir l’équilibre du monde… je n’en dirais pas plus car ça va tourner en spoil sinon. Surtout que le manga n’est pas encore fini donc ça nous laisse encore plein de possibilités !

Cependant, attention car elle prend de plus en plus d’ampleur ce qui n’est pas pour déplaire mais peut parfois prêter à confusion donc soyez attentif !

– Genres –

Une combinaison qui fait son effet !

  • Le mélange action/science-fiction est très prononcé et on ne peut s’empêcher d’admirer le résultat que ce soit dans les affrontements ou justement dans les dessins tout au long du manga.
  • Le genre mature donne plus de profondeur à l’histoire et surtout un meilleur état d’esprit des personnages, notamment dans leur façon de voir le monde qui les entoure, les rapports qu’ils ont avec autrui et les convictions qu’ils peuvent avoir. Ça fait moins nyan-nyan et beaucoup plus sérieux, du coup c’est pas mal et ça nous permet d’éviter d’en rajouter des tonnes à chaque fois quelque chose se passe. Bref, c’est bien plus direct et vous le remarquerez surtout dans leur manière de parler (que j’évoquerai un peu plus bas).
  • Un petit côté tranche de vie tout le temps présent en arrière plan, car il ne faut pas oublier qu’on a affaire à des lycéens et ce principe nous évite de trop brusquer les événements. Déjà que l’histoire se déroule vite, mais justement ce genre permet de ralentir voire briser le rythme parfois effréné de l’œuvre. Disons que ça nous rappelle qu’on a affaire à des individus et non des machines, même si certaines fusions vous prouveront le contraire. (Ouaaaaaaah c’est beau ce que je dis des fois.)
  • Et enfin la romance que j’ai rajouté dans le descriptif de Biorg Trinity. Et bien, je dirais simplement que le rôle de l’amour et/ou de l’amitié « très forte » permet à nos personnages de ne pas s’écarter du droit de chemin, de leur rappeler que quoi qu’il advienne, on aura toujours quelqu’un qui se souviendra de nous et qui nous aimera pour ce que l’on est réellement et que l’apparence n’a peu d’importance… (Ouais je sais, il faut que j’arrête avec ces phrases.) En tout cas, elle est extrêmement présente pour diverses raisons que je m’abstiendrais d’expliquer dans mon avis. Cependant, bien que ce genre ne soit pas le principal atout du bouquin, je pense qu’il pourra parfois vous frustrer comme ce fut le cas pour moi. (#TeamKiwa!)

Biorg Trinity Hunter 8

– Personnages –

Alors là on a vraiment à toute une panoplie de personnages ! Que ce soit les principaux ou les secondaires, on peut quasiment dire qu’ils sont tous unique dans leurs genres (quoi que, en fusionnant, pas sûr qu’il soit vraiment unique mais vous m’avez compris).
De ce fait, les personnages sont quasiment tous super classes ! Sans aucune distinction, que vous soyez un homme ou une femme je pense que vous trouverez facilement sur qui poser votre regard. Tandis qu’il y en a certains qui sont classes, il y en a quand même d’autres qui touchent le jackpot niveau badassitude ! Après, tout dépend de vos goûts.

Mais je ne pense pas que ça soit la partie la plus intéressante à aborder car c’est plus un ressenti personnel que vous allez avoir face à nos protagonistes (un peu comme dans Nisekoi #TeamOnodera !). Personnellement j’adore Kiwako et Suzuki

Mais bon sang, donnez plus d’importance à notre magnifique Shivawa ! *regarde Touky* (♪ Kiwa 1, 2 ça fait Fusion ! Moitié Nana ! Moitié Moto ! ♫) Raaaaaaaaaaa ! C’est frustrant de voir ce genre de passage mais que t’es obligé d’accepter à cause de la trame du manga…
Hop ! Catégorie suivante !

– Dessins –

Le plus gros point fort du manga ! Sans déconner c’est une pure tuerie ! *mode fanboy activé*
Tu passes la plus grande partie de ton temps à admirer la qualité du dessin, notamment lors des gros plans et durant les fusions (que j’expliquerai juste après). Il est vrai qu’il ne faut pas juger un manga que sur son dessin mais là rien pour ça, t’es obligé d’apprécier le travail ! D’ailleurs, j’en ai mis un paquet juste pour vous faire baver avant même d’avoir commencé à lire ! Et encore là c’est des scans alors imagine quand t’as le livre entre tes mains…

Le pire c’est quand tu tombes sur les pages doubles ! *tombe dans les powmes*
Sérieusement, le rendu est impressionnant et tu te demandes combien de temps le gars a du mettre pour te pondre ça tellement c’est magnifique.
Bon je vous laisse admirer par vous-mêmes plutôt que de vous saouler avec mes pavés interminables.

Biorg Hunters

 

– Bio bug / Fusion –

Un concept dont je pense on ne se lassera jamais. Le fait de pouvoir fusionner avec un objet, modifier son apparence et débloquer de nouvelles aptitudes est quelque chose de complètement fascinant, pour nous en tant que lecteurs.
Surtout dans ce manga car certaines personnes sont atteintes du « Bio Bug » qui est représenté en tatouage/trous dans chacune des deux mains. Ce qui signifie qu’une personne peut fusionner avec 2 éléments et les rejeter grâce à une sorte d’antidote connu sous le nom de « Drugs ». (Oui j’ai fais exprès de ne pas l’avoir évoqué avant pour le caler ici.)
En résumé, on peut fusionner 4 fois au total. C’est le même principe que dans un RPG quand tu réinitialises tes points de talents, sauf qu’ici on peut le faire que 2 fois.
Je ne vais pas trop rentrer dans les détails car le manga vous l’expliquera mieux que moi, mais cet aspect révèle déjà une des facettes du titre « Biorg Trinity ». [Explication façon Meepow !] C’est-à-dire que : 1 humain + 1 fusion + 1 fusion = 3 !
Mais ça serait trop simple s’il ne s’agissait que de ça, du coup je vous laisse découvrir pourquoi on parle concrètement de « Trinity ».

Attention tout de même aux effets secondaires ! Car toute fusion a sa limite et le corps humain n’est pas suffisamment dense pour pouvoir absorber et assimiler efficacement n’importe quelle chose. Surtout que la fusion n’est pas parfaite et certains résidus peuvent rester dans notre organisme…

– Langage/Ecchi –

Ce n’est pas un point très important mais tout de même je le mentionne pour les âmes sensibles que vous êtes !
Il faut savoir que les termes employés dans cette œuvre sont souvent très cru. Ils n’y vont pas par quatre chemins pour dire telle ou telle chose et il y’a parfois des allusions au sexe ! Bref, vous voilà désormais avertis !

Quant au « ecchi » il n’est pas très prononcé ni envahissant, les plans « culottes » sont rares (pas de quoi vous causer une fracture de la rétine à chaque chapitre). Mais il reste tout de même présent à cause du caractère de certains personnages, des fusions et de la romance.
Autrement-dit : nudité modéré.

– Un manga adapté en anime en moins de « deux secondes » ! –

Et non cette fois-ci pas de phrase résumé pour les fainéants que vous êtes. Par contre on va faire un petit jeu que notre chère Lÿnou et moi même avons mis en place, enfin c’est plutôt une remarque car apparemment quand je sors un article un manga qui plait, sa version animé ne tarde pas à montrer le bout de son nez… teehee!

Allez Lÿnou on lance les paris : Après Twin Star Exorcists, Dimension W, Taboo Tattoo et A Silent Voice, combien de temps avant qu’il soit adapté en anime ? Moi je dirais… hmmm…. dans un an ou deux !

Pour finir je dirais tout simplement que le manga en vaut le détour d’une part pour ses excellents graphismes et de deux parce que si Meepow aime bien bah vous l’aimerez aussi (comment ça c’est pas une raison suffisante ? jusqu’à preuve du contraire j’ai beaucoup de bouquins qui ont disparu de ma bibliothèque à cause de vous ! D’ailleurs faut que j’arrête car tout le monde va finir par avoir la même collection que moi et je pourrais plus rien emprunter !)

Biorg Trinity dessin

Manga approved by Meepow !

 

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s