[Culture générale] Le Folklore japonais en Manga (2/2)

Bienvenue dans cette seconde partie de votre article « Le Folklore japonais en Manga » ! Vous n’êtes pas obligé d’avoir lu la première partie pour comprendre cet article, mais si ça vous intéresse rendez-vous ici !

2/Créatures du folklore japonais

Introduction : Kami et Yôkai, la différence ?

Kami

Extrait de Princesse Mononoke et extrait de Mon Voisin Totoro

« Kami » est le terme utilisé pour parler de « dieu ». Aussi bien le dieu unique de la religion chrétienne « Kami-sama » que l’infinité des différents dieux composant les croyances Shintô.

Lorsqu’il est utilisé en suffixe, le son de la lettre « k » tombe pour se prononcer « g » pour relier les mots, de la même façon qu’on dira en français « les zamis » pour « les amis ». Tout terme précédé de « gami » est ainsi déifié (met ton nom + gami = t’es un dieu. Bravo :p )
Exemple avec Shinigami (shinu = mourir) dieu de la mort. Dans le manga Noragami (Nora = vagabond, donc « dieu vagabond) où l’on entend les personnages appeler le héros « Yatogami » traduit par « dieu Yato ».
Le kanji de kami (神) peut également se lire Shin, couplé avec (道) la voie/le chemin, on obtient le : Shintô (神道) « la voie des dieux » ou « la voie des kami ».

Il n’y a pas de définition précise de ce qu’est un kami étant donné toutes les possibilités que l’on trouve au Japon. En revanche, chacun s’accorde à dire que tout ce qui peut être vénéré peut être considéré comme un kami.

Il n’est pas rare de croiser des arbres centenaires sacrés considérés comme une forme de kami ou de pont entre le monde des kamis et le monde réel. Dans Princesse Mononoke la forêt toute entière ainsi que ses habitants peuvent être considérés comme des kami. Sur la route, il n’est pas rare non plus de croiser des petits autels édifiés pour les kami du coin à l’instar de celui sous lequel se réfugient Satsuki et Mei dans Totoro (voir gif ci-dessus).

Yôkai

Extrait du Voyage de Chihiro

Le Yôkai (ou parfois Ayakashi ou Mononoke) également n’a pas de définition précise, mais tous s’accordent à dire qu’un yôkai est souvent synonyme de fantôme, démon et tout autre apparition mystérieuse et de mauvaise augure.

Il arrive souvent dans le manga que la différence entre Yôkai, supposément des êtres mauvais, et les kami, supposément des êtres de bonne augure, soit floue. Dans les histoires, il n’est pas rare de voir des kami déchus se transformer en Yôkai/Démon (Okkoto, le dieu sanglier de Princesse Mononoke), ou inversement, des Yôkai qui deviennent semblables à des kami (Tomoe de Kamisama Hajimemashita), ou même des humains se transformer en yôkai/démons/fantômes ou être déifiés (Tenji de Noragami était autrefois, selon la légende, un humain).

Une chose est certaine, kami et yôkai sont supposés vivre dans un monde à part, censé être invisible aux humains. Comme dans toute croyance folklorique, il est important de se rappeler que, dans un temps où la science n’avait pas autant progressé que de nos jours, ces histoires existaient afin d’expliquer l’inexplicable, elles sont notamment retranscrites dans le Kojiki un registre historique/folklorique que l’on peut comparer à notre Bible.



Extrait de Natsume Yuujinchou et Mushishi

Shigeru Mizuki, un des pères fondateurs du manga, a été baigné dans les histoires de Yôkai depuis sa tendre enfance par sa grand-mère (qu’il raconte d’ailleurs dans une semi-autobiographie mêlant fantastique avec la présence de Yôkai : NonnonBâ qui a remporté le prix du Meilleur Album au Festival de BD d’Angoulême 2007), il en résulta de lui plusieurs histoires d’horreurs. On lui doit également le Dictionnaire des Yôkai qui dénombre plus de 500 yôkai, et ils n’y sont certainement pas tous !

Hayao Miyazaki n’est pas en reste avec le splendide Voyage de Chihiro où les bains regroupent kami/yôkai, dont beaucoup seraient des inventions personnelles, et il en va de même pour Natsume Yujinchou, ou encore dans le sublime Mushishi.

La Parade des Cent Yôkai

Hyakki Yagyō par Kawanabe Kyōsai (1831 – 1889) et La Parade des Démons dans XXX Holic de CLAMP

Parmi les nombreuses légendes qui alimentent l’univers des Yôkai, une qui revient souvent est La Parade des Cent Yôkai (ou Hyakki Yagyō) qui aurait lieu une fois par an et qu’il ne faut sous aucun prétexte traverser sous peine de mourir ou de perdre son âme. La Parade est supposément dirigée par le Nurarihyon dont l’histoire a inspiré le manga Nurarihyon no Mago, mais on l’a retrouve également dans XXX Holic de CLAMP puis dans Pompoko des studio Ghibli.


Extrait de Nurarihyon no Mago et de Pompoko

Obake, Yûrei
Fantômes, apparitions et esprits


obake fantomes yuurei

Il y a un nombre important de fantômes, voici entre autre :
– le Rokurokubi(1) : ceux qui peuvent allonger leur cou,
– la Yuki Onna(2) : la femme qui apparaît dans les tempêtes de neige,
– la Okurichouchin(3) : la lanterne qui te raccompagne dans la nuit,
– le Nopperabô(4) : l’homme sans visage.

Dans tous les cas ces histoires ont toutes quelque chose en commun: une rencontre fortuite dans la forêt ou sur un chemin qui va plus ou moins (voire pas du tout) bien se finir.

Les apparitions dans la maison florissent dans les récits d’horreur (The Ring, The Grudge pour les plus connus). Mais encore une fois, tout n’est pas tout blanc ou tout noir, il n’est pas rare de voir un esprit hanter un protagoniste de façon bénéfique à l’instar de Saï Fujiwara dans Hikaru no Go (image ci-dessous).

1636

Tsukumogami : Les Yôkai-objet


Il est dit qu’à partir de 100 ans un objet peut avoir une volonté propre et vivre. Certains deviennent des yôkai mais pas d’inquiétude, il est d’usage courant de purifier les objets dans les temples.

youkai watch

  • Kasa-Obake (fantôme parapluie) de Rosario + Vampire.
  • Chōchinobake (fantôme lanterne) de Hoozuki no Reitetsu.
  • Bakezōri (fantôme sandale de paille) de Yôkai Watch.

Kitsune


393px-Prince_Hanzoku_terrorised_by_a_nine-_tailed_fox Le Prince Hanzoku terrifié par un renard à neuf queues (1798 – 1861)

Une des créatures les plus présentes dans le folklore manga : le renard ou « kitsune » en japonais, qui aurait le pouvoir de prendre forme humaine et posséderait divers pouvoirs magiques qu’il utilise pour tromper les humains. La couleur blanche est attribuée au kitsune et la légende raconte que plus il a de queues (jusqu’à 9), plus un kitsune est puissant.

Plusieurs contes relatent l’histoire de kitsune prenant la forme d’une femme pour épouser un humain, leurs enfants posséderaient des attributs de l’animal (voir aussi « Onmyouji » plus bas).

L’apparition de feu follet leur est parfois attribuée et il n’est pas rare de voir dans certains anime des kitsune posséder un pouvoir lié au feu. Redoutables créatures démoniaques elles peuvent par la suite devenir les meilleurs alliés de nos héros (Naruto, Kamisama Hajimemashita).

Il est également au centre d’une légende urbaine nommée le « Kokkuri-San » qui peut être comparé au « Ouija » en occident, où plusieurs caractères sont posés sur une feuille et les participants placent leur main sur une pièce qui se déplace seule. Il est dit que cela invoque un Kitsune, comme on peut en voir, entre autre, dans les anime « Gure Gure Kokkuri-san » , « Otome Youkai Zakuro » ou plus récemment dans l’épisode 7 de « Sakamoto desu ga? ».

Un temple shinto très populaire lui est consacré à Kyoto, le temple Fushimi Inari qui est d’ailleurs au centre d’une intrigue dans le manga Inari Kon Kon Koi Iroha.

pompoko-kitsune-12

  • Tomoe de Kamisama Hajimemashita (ou Divine Nanami en français), est le démon-renard charismatique reconverti en protecteur de dieu et de temple.
  • La protectrice de la famille dans Wagaya no Oinari-Sama est une kitsune.
  • La déesse Inari dans le manga Inari Kon Kon Koi Iroha se trouve être une fan de Otome Game maladroite qui pense bien faire en exauçant les vœux d’une lycéenne (mais en fait non…)
  • Shippo dans InuYasha est un jeune renard qui a des pouvoirs de transformation et d’illusion.
  • Dans Inu x Boku SS, un des protecteurs est un kitsune.
  • Dans Gingitsune, le protecteur du temple est un renard assez badaud et flemmard qui doit s’occuper d’une jeune Miko.
  • Kurama de Yuyu Hakusho sous sa forme « Yoko » est un kitsune.
  • Kogitsune dans Natsume Yujinchou, comme beaucoup d’autres yôkai, va s’attacher au héros.

Tanuki


Le Tanuki est un raton-laveur japonais, et c’est une de mes créatures préférées.

Il est connu pour sa personnalité hédoniste, flemmard, amoureux du saké (toujours une gourdine à saké à la main) et surtout pour ses testicules géantes parfois extensibles (c’est trop super cool !!! non ?). Cependant, loin d’être un symbole sexuel, les testicules (aussi appelé « Kintama » 金玉 en japonais littéralement « les boules d’or ») symbolisent plutôt la richesse et la prospérité.

  • Pompoko des Studio Ghibli est l’un des animes les plus fidèles à la représentation folklorique traditionnelle du Tanuki.
  • Uchouten Kazoku (Eccentric Family) raconte l’histoire d’une famille de Tanuki, sur cette image le grand frère protège son cadet qui ne maîtrise pas encore complètement ses pouvoirs de transformation (sa queue est visible).
  • Dans Kamisama Hajimemashita les hôtesses de charmes de l’établissement préféré de Tomoe sont des Tanuki.

Rivalité Kitsune/Tanuki

Souvent décrit comme étant un rival du Kitsune, il possède également de grands pouvoir de transformation et aime berner les humains, les histoires où ils s’affrontent abondent dans les mangas.

  • Dans le manga Naruto, le héros est possédé par un démon renard et affronte Gaara, qui lui est possédé par un démon Tanuki, ce dernier porte une jarre à saké géante qu’il porte dans le dos (mais qui contient du sable, hein, pas de l’alcool……….).
  • Dans Pompoko la vision qu’ont les Tanuki de l’avenir avec les humains tranche complètement de celle des Kitsune.
  • Dans Gure Gure Kokkuri San, tous les personnages sont rivaux entre eux, dont le fameux duo Kitsune/Tanuki.

Tengu


f08de6a82379609270df1b05d242e21d

Tantôt Kami tantôt Yôkai, le Tengu est un démon-oiseau de l’espèce du milan ou corbeau.
Les représentations du Tengu sont diverses, il peut avoir l’air complètement humain avec le nez très allongé (trait commun du Tengu), ou l’apparence d’un démon-animal ou un mélange des deux. Les traits les plus redondants sont le visage rouge, le nez long et les ailes sur le dos.

Il fût un temps peu apprécié par les adeptes du Bouddhisme qui le considérait comme un esprit vaniteux et malfaisant bernant les hommes et séduisant ou kidnappant les femmes. Cette mauvaise réputation s’étiola au fil des siècles pour faire du Tengu cet être très nuancé.

Le Tenguzōshi Emaki (1296) parodie les prêtres de haut rang en les affublant des traits de Tengu (image de droite ci-dessus), de ce fait le tengu est souvent représenté comme portant le costume de prêtre notamment celui des Yamabushi, prêtres des montagnes, et il possède comme accessoire un éventail magique qui invoque le vent.

tengu

  • La famille Kurama dans Kamisama Hajimemashita est composée de Tengu vivant reclus dans le Mont Kurama, sauf Shinjirô qui a préféré tout quitter pour faire carrière comme idole.
  • Dans Uchouten Kazoku, la sulfureuse Benten (en haut) se fait enlever par un Tengu (en bas, portant un masque de Tengu sur l’image et d’apparence humaine le reste du temps). Elle dévoile ses pouvoirs lors d’une magnifique scène et va, à un moment, manier un éventail magique.
  • L’héroïne du manga shoujo-smut Black Bird (attention les enfants, ce n’est pas pour vous, allez au lit !) se fait enlever/sauver par un Tengu.
  • Tengu Brunch de Toriko est (toi même tu sais !!!) un Tengu.

Sôjôbôsojobo1

Les esprits érudits Daitengu (grand tengu) ont même été listé par Inoue Enryou un philosophe japonais et spécialiste des religions où on y trouve le Daitengu du mont Kurama : Sôjôbô, dont le nom se traduit par « Haut prêtre Bouddhiste » est considéré comme une divinité mineure et parfois comme un maître d’art martial. Ce dernier fait de nombreuses apparitions dans le monde du manga et jeux vidéo, comme par exemple dans Hoozuki no Reitetsu ainsi que dans la saison 2 de Kamisama Hajimemashita.

Ôkami


Le Ôkami ou « loup » est souvent décrit comme des êtres à la personnalité noble, fière et empreinte de solitude.

Tout comme le kitsune et tanuki, il peut prendre forme humaine et est connu pour sa phénoménale capacité régénératrice. Considéré comme une divinité de la montagne et des grains, il était vénéré par les fermiers qui pensaient qu’ils protégeaient leurs champs des sangliers sauvages et des cerfs. Les fables sur les enfants élevés par des loups ne manquent pas.
Hélas, l’espèce qui a donné naissance à toutes ces histoires (Loup de Honshū ou Canis lupus hodophilax) a été officiellement déclarée éteinte en 1905 à cause de la chasse et du déboisement.

wolf-guy-ookami-no-monshou-732864

  • Dans Princesse Mononoke, les loups sont semblables à des kamis protégeant la forêt des hommes, ils recueillent et élèvent l’héroïne.
  • Dans Wolf Guy Ookami no Monshou (-18 /RETOURNEZ AU LIT LES ENFANTS/), le protagoniste principal peut se transformer en loup et se remet extrêmement vite de ses blessures.
  • Dans Spice & Wolf, la déesse du grain (blé) est une louve.
  • Dans Wolf’s Rain, Kiba est un loup qui prend l’apparence humaine.
  • Dans Les Enfants Loups Ame & Yuki, ces derniers peuvent se transformer en loup.

Bakeneko/Nekomata


bakeneko« Neko no Keiko » de Kuniyoshi Utagawa

Le Bakeneko est un esprit-chat pouvant parfois prendre forme humaine, parfois esprit fantôme, parfois yôkai. Ni bon ni mauvais, c’est un esprit très nuancé. Il est dit qu’un chat, une fois atteint un certain âge, voit sa queue se séparer en deux et devenir ainsi un yôkai appelé Nekomata qui peut être considéré comme un genre de bakeneko.

nekobake

  • L’anime Ayakashi: Japanese Classic Horror est composé de trois parties, la troisième présente un esprit vengeur : le Bakeneko.
  • Dans Otome Yôkai Zakuro, l’amour d’un maître pour son chat le changea en Nekomata.
  • Jibanyan de l’anime Yôkai Watch est un Nekomata.
  • Le démon Nibi de Naruto est un Nekomata.
  • Mentali de la saga Pokémon est inspiré du Nekomata (bien que ce soit censé être un pokémon chien MAIS BON, JAPOOOOON).

Usagi


Contrairement à beaucoup d’autres, le lapin ou Usagi a la réputation d’être plus proche des dieux que des humains. Dans le folklore japonais l’image du lapin est fondée sur deux mythes.

Rabbit_in_the_moon_standing_by_pot

1) Le lapin lunaire ou lapin de jade

Le premier est tiré de légendes qu’on retrouve dans toute l’Asie et même en Amérique (civilisation Aztèque).

Dans la version japonaise il est dit qu’un lapin s’est jeté de sa propre volonté dans un feu pour nourrir de son corps un vieil homme affamé. L’homme se révéla être un dieu qui récompensa l’acte du lapin en gravant son image sur la lune. Le lapin est représenté sur la lune comme battant un pilon pour faire de la pâte de riz à mochi (dessert sucré japonais), il est aussi raconté qu’il y a des lapins vivant sur la lune. Les « tâches » sur la lune sont vues comme étant un lapin qui pétrit son mochi, comme sur l’image ci-dessus (voir préparation du mochi en vidéo).

UsagiTsukino34
Le clin d’œil le plus connu de cette légende est celle donné dans Sailor Moon, le nom de l’héroïne dans la version originale est TSUKINO Usagi, « tsuki » signifie « lune » ; « no » définit la possession/l’appartenance et « usagi » signifie « lapin ».
Littéralement on traduit son nom par « Lapin de la lune » .
Hélas, intraduisible en français, on lui a donné le nom de « Bunny » qui signifie « lapin »……………..mais en anglais ! (teehee ♥).

2) Compagnon de Ôkuninushi

Une seconde légende (également présente en Inde, Sri Lanka et Indonésie), celle du lapin d’Inaba, raconte comment un lapin qui avait besoin de traverser un court d’eau, trompa un clan de requin dont l’un d’eux, fou de rage, lui arracha la peau. Écorché vif, le lapin croisa Ôkuninushi et ses frères, et leur demanda de l’aide. Plutôt que de l’aide, les frères lui dire de se baigner dans la mer puis de se sécher au vent, ce qui lui serait évidemment très douloureux. Ôkuninushi lui recommanda de se baigner dans une rivière puis de se rouler dans du pollen de quenouille. Cela eu l’effet de lui restaurer son pelage et révéla sa véritable forme : le lapin était un kami. Pour le récompenser il maria Ôkuninushi, qui était le plus jeune et inférieur de la famille, à une Princesse.

Dans une autre légende, le lapin blanc d’Inaba aida le groupe d’Amaterasu à trouver un lieu approprié pour ériger un palace temporaire lors de leur voyage.

vlcsnap-2016-01-23-08h11m54s511

Dans Kamisama Hajimemashita les assistants de Ôkukinushi sont tous des lapins.

Mizuchi


Souvent décrit comme un « esprit de l’eau », il a tantôt l’apparence d’un serpent, tantôt celle d’un dragon. On lui attribut parfois les mirages, les pluies ou les tempêtes.

mizuchi

  • Haku du film Le Voyage de Chihiro est un Mizuchi à l’apparence d’un dragon blanc/argenté.
  • Mizuki de Kamisama Hajimemashita est un Mizuchi à l’apparence d’un serpent blanc (sous sa forme yôkai).

Kappa


Le Kappa est un yôkai qui a parfois l’apparence d’une grenouille, parfois celle d’une tortue. Il a une bouche en forme de bec et a souvent un compartiment sur la tête où se trouve de l’eau, parfois il est chauve à cet endroit.

La légende raconte que le kappa emporte et noie les enfants, si l’on en croise un, il faut le saluer en se baissant très bas, le kappa étant toujours très poli va se baisser pour saluer en retour, l’eau contenue sur sa tête (qui lui est vitale) va alors tomber ce qui aura l’effet de le tuer.

De nos jours le kappa est souvent représenté comme un être aimable.

kappa

  • Dans Natsume Yujinchou, le héros rencontre un kappa sur la route par une chaude journée et lui verse de l’eau sur la tête pour le rafraîchir.
  • Kappa est un personnage de Nurarihyon no Mago.
  • Dans le film Un Été avec Coo, une famille va recueillir un Kappa.

Oni


Oni

Bien qu’il soit souvent traduit par « démon » en français ou en anglais, le Oni se rapproche plus de notre version de l’ogre mangeur d’homme.

Une version très répandue de l’Oni est cet être très musclé, parfois avec un peu de bedaine, au visage terrifiant souvent grimacé, la peau de couleur rouge/bleu/vert et portant un pagne en peau de tigre. Le Oni a plutôt une réputation de brute sanguinaire avec un intellect assez limité.

Enfin, ce n’est pas sans compter les adaptations en manga !
oni11

De gauche à droite :

  • Lamu (Urusei yatsura) qui, diffusé dans le Club Dorothé en 1988, a fait fantasmer des milliers de petits garçons (et filles ? XD).
  • Le conte de l’Oni dans Ore Monogatari!!
  • La quasi-totalité des personnages dans Hoozuki no Reitetsu, dont l’épisode 2 consacre toute sa première partie au mythe du « slip en peau de tigre »……………..vous êtes sérieux les mecs ?!

Enma : le roi des enfers

Dans la conception Bouddhiste, les Oni vivraient dans les enfers (comparable aux croyances chrétiennes) et seraient gouvernés par le roi Enma qui juge ceux qui arrivent aux enfers.

enma

  • Le Roi Enma fait plusieurs apparitions dans la saga Dragon Ball.
  • Dans Yuyu Hakusho Ko Enma (ou Enma Junior) assiste nos héros, et se fait parfois réprimander par son père le roi Enma.
  • Dans Hoozuki no Reitetsu, le Roi Enma est une figure récurrente qui se fait souvent martyriser par son subalterne Hoozuki.
  • Dans La Fille des Enfers l’héroïne porte le nom de Enma et juge les humains avant de les envoyer en enfer.

Binbôgami


Souvent représenté en haillons avec un éventail le « shibu-uchiha » le kami de la pauvreté, ou binbôgami, amène la mauvaise fortune si on ne le vénère pas correctement (ndlr : comme ta belle-mère #TMTC).

binbougami

  • Kofuku dans Noragami est une Binbôgami et possède le shinki Daikoku qui prend la forme d’un éventail.
  • L’une des deux héroïnes du manga Bimbougami ga! est une (tu l’auras deviné) Binbôgami !

Zashiki Warashi


Contrairement aux Binbôgami, le Zashiki Warashi est l’esprit d’un enfant dont la présence dans une maison apporterait fortune et prospérité, aussi est-il bon de le garder le plus longtemps possible.

zashiki

  • Dans Ushio to Tora, les héros vont rencontrer un Zashiki Warashi, scellé de force dans une maison.
  • Dans XXX Holic, le Zashiki Warashi est une très charmante jeune femme qui semble être éprise du héros.
  • Dans Mononoke, les protagonistes rencontrent dès le premier épisode un Zashiki Warashi.

Shinigami


Comme son nom l’indique bien (shinu = mourir) il s’agit du kami/dieu de la mort. Izanami et Enma sont parfois considéré comme une sorte de shinigami. Durant l’ère Edo, moyen âge japonais, il était considéré comme un esprit malveillant qui prend possession du corps d’une personne et le pousse à se suicider.

De nos jours il a été grandement influencé par l’image de la Faucheuse en occident.

4683217-6209537500-latest

  • Rukia du célébrissime Bleach est une Shinigami
  • Le directeur de l’école dans Soul Eater se nomme : Shinigami-sama !
  • Ryuk dans Death Note est un(e) Shinigami.

3/ Pratiques


Personnages

Onmyôdô

Abe Seimei.jpgAbe no Seimei par Kikuchi Yôsai

Tiré de la philosophie chinoise du Wu Xing (Cinq éléments : Bois, Terre, Eau, Feu et Métal ; que l’on retrouve également dans Naruto) et du Yin / Yang, l’Onmyôdô utilisait également la cosmologie, l’étude des étoiles, pour notamment prédire l’avenir. Le système prit une telle ampleur qu’il prit le contrôle du gouvernement impérial au travers de la famille impériale Tsuchimikado avant que la pratique ne soit complètement interdite au 19e siècle.
Le maître de l’Onmyôdô est appelé Onmyôji.

Abe no Seimei

Personnage légendaire de l’Onmyôdô durant l’ère Heian comparable à notre Merlin, il travaillait auprès de l’empereur, faisait les calendrier et prédisait l’avenir à l’aide des étoiles.

On raconte que sa mère était un kitsune et qu’il pouvait maîtriser des Oni faibles (shikigami : créatures invoquées par l’onmyôji) avant l’âge de 5 ans. Sa réputation fût telle que son clan tout entier, les Abe, gouvernèrent le ministère de l’Onmyôdô à la cour.

Un symbole qui lui est attribué est un pentagramme appelé le Seiman représentant les cinq éléments (5 traits) du Wu Xing.

onmyouji

  • Hao Asakura de Shaman King possède le statut de Onmyouji, donné aux plus puissants et peut invoquer des Shikigami, des esprits combattants. Son passé est directement inspiré de celui de Abe no Seimei.
  • Dans Twin Stars Exorcists quasiment tous les personnages sont des Onmyouji dont le chef se nomme Tsuchimikado Arima.
  • Dans To Aru Majutsu no Index, Motoharu est un Onmyouji descendant de Abe no Seimei, son nom de famille est Tsuchimikado.
  • Le personnage principal de Shounen Onmyouji est un descendant de Abe no Seimei également.
  • Subaru de X de CLAMP est un Onmyouji.
  • Lin de Ghost Hunt est d’origine chinoise, et est Onmyouji également.

Miko

Considéré dans les temps anciens comme prophétesses et chamanes, de nos jours la Miko est plutôt une jeune assistante qui aide à la boutique du temple et fait des danses cérémonielles. Les Miko devaient être vierge, mais cela s’est perdu avec le temps. Une fois mariée soit elle quitte le service, soit elle devient prêtre.

miko

  • Dans Sailor Moon Rei Hino (alias Sailor Mars) est une Miko et possède, dès le début, le pouvoir de sentir le surnaturel.
  • Dans Ghost Hunt Ayako Matsuzaki est une Miko…bien qu’elle ai déjà un certain âge (et n’est donc probablement plus vierge) ce qui a le don d’amuser les autres personnages lors de leur première rencontre.
  • Kikyô dans InuYasha est une Miko possédant de très grands pouvoirs.
  • Arashi de X de CLAMP est une Miko.
  • Makoto dans Gingitsune est une Miko et aide son père qui est prêtre au temple, elle a le don de voir les esprits.
  • Ruka (IT’S A TRAP!!!) dans Steins;Gate est un(e ???) Miko.

Prêtre Bouddhiste

Comme il a déjà été dit plus haut, une fois arrivé au Japon la croyance Bouddhiste a évolué.

À vrai dire, la complexité de cette évolution fait qu’il n’est pas possible de la résumer dans cette article. En bref, plusieurs écoles se sont formées, et ces mêmes écoles ont donné lieu à la naissance de nouvelles écoles encore. Si de nos jours on peut compter 13 écoles « principales » il est certains qu’il y en a plus…beaucoup plus. L’un des accessoires connu du prêtre est le Khakkhara, un bâton d’anneaux.

Miroku_and_his_Shakujo

  • Miroku de InuYasha avec son Khakkhara.
  • Takigawa Houshou de Ghost Hunt

Kuji-Kiri ou Kuji-In

Dans Ghost Hunt, Ayako apprend à Mai comment effectuer un Kuji-In.

Le Kuji-Kiri est une technique d’exorcisme qui trouve ses origines dans la religion Bouddhiste (il y a plusieurs variantes), la première étape est de joindre les mains en collant ses index pour créer une « épée », puis il faut réciter une incantation et effectuer 9 coupes (Rin – Hyo – Toh – Sha – Kai – Jin – Retsu – Zai – Zen).

Le Kuji-In est également présent dans le Ninjutsu (voir Naruto).

kujikiri

  • À gauche l’ordre et le nom des 9 coupes.
  • À droite, extrait du manga Twin Stars Exorcists, les « impurs » sont reconnaissable notamment avec le symbole des 9 coupes. Un des personnages (pas de nom cité pour pas spoil mais indice : il a les cheveux bleus) effectue un Kuji-Kiri pour activer sa forme d’impur.

Le papier

On connaît le Japon pour son Origami mais la pratique trouve son origine dans le culte Shintô où les pliages de papier était utilisés pour représenter les dieux (Gohei).

Gohei (御幣)

vlcsnap-2016-01-23-21h23m53s076Gohei suspendu autour d’un rocher scellant un esprit dans Wagaya no Oinari Sama

Aussi appelé nigite, shide ou mitegura, ce sont des bandes de papier blanc plié en zig zag qui peuvent être fixées sur un pilier, support etc…afin d’indiquer la nature sacré d’un lieu par la présence d’un kami (temple, arbres).

Ônusa (大幣)

vlcsnap-2016-02-06-19h51m35s856

Ayako, la miko dans Ghost Hunt qui effectue un rituel de purification en maniant le Ônusa.

Le Ônusa, une baguette en bois ornée de Gohei utilisée dans les rituels de purification Shintô (Harai ou Oharai), il est agité de gauche à droite.

O-fuda (御札)

Traditionnellement le O-fuda est un bout de papier au nom d’un temple shintô ou d’un kami, censé protéger des lieux (maison etc). Il a été détourné de cet usage premier dans les mangas et devient une arme extrêmement récurrente pour se battre contre les démons.

  • Dans Sailor Moon l’une des protagoniste, Sailor Mars, est une miko et utilise les O-fuda pour créer des pouvoirs spectaculaires.
  • Dans Twin Star Exorcists les Ofuda permettent d’activer des combinaisons aux pouvoirs spéciales.

Voilà qui conclut ce double article !
Maintenant vous êtes fin prêt à repérer les éléments de base du folklore japonais dans vos mangas et animes préférés !

Si vous ne l’avez pas encore lue, la première partie est disponible ici : [Culture générale] Le Folklore japonais en Manga (1/2)

Auteur : Lÿnou

Spécialités : Shoujo / Mangas avec un scénario / Mangas WTF comiques et bordéliques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s