[Manga] Arachnid

Arachnid intro

Synopsis :

L’oncle d’Alice est la cible d’une organisation puisqu’il n’a pas remboursé son prêt de 3 millions de yen. Un jour, croyant que la jeune fille est partie à l’école, un assassin vient le tuer, elle assiste alors directement à la mort de son oncle.
Le nom de code de l’assassin est Kumo et il va prendre Alice sous son aile afin de l’entraîner pour qu’elle devienne aussi une assassin professionnelle.

Aperçu :

*Déssinateur : IFUJI Shinsen
*Scénariste : MURATA Shinya

Hello tout le monde ! Aujourd’hui on va causer d’insectes et d’assassins avec Arachnid ! (Non ce n’est pas Spiderman !)
Date de publication & éditeur (Japon) : 2009, Square Enix (le tome 14 est prévu pour le mois de Mars.)
Date de publication & éditeur (France) : 2015, Soleil (le tome 5 est prévu pour le mois de Mars également.)
Le public visé : Seinen (avec un total de 14 tomes pour l’instant)
Ses différents genres : Action, Combat, Mature,Fantastique
Les thèmes présents : Apprentissage, Armes, Assassin

– Ses autres œuvres –

 

Jackals

Titre : Jackals

Public visé : Seinen

Genres : Action, Aventure
Thèmes : Armes, Violence

Nombre de tomes : 7
Publication : Terminée

Publication française : 2008
Année de publication : 2006

Editeur original : Square Enix
Editeur français : Ki-oon

Déssinateur : KIM Byung-Jin
Scénariste : MURATA Shinya

Cicero City, ville rongée par le crime et la corruption, est sous la coupe de nombreuses organisations criminelles qui se livrent une guerre sans merci pour son contrôle. Pour servir leurs desseins, ces gangs font régulièrement appel aux « Jackals », des assassins professionnels et impitoyables, qui louent leurs services au plus offrant…

[Note de Babiwan : Je vous conseille vivement Jackals. Un peu plus court que ce qu’on voudrait, mais ça envoie du paté.]

Caterpillar : série spin-off d’Arachnid

 

Spinoff CaterpillarPublic visé : Seinen

Genres : Action, Drame, Arts-Martiaux, Mature 
Thèmes : Armes, Violence

Nombre de tomes : 7
Publication : Terminée

Publication française : Aucune
Année de publication : 2012

Editeur original : Square Enix
Editeur français : Aucun

Déssinateurs : HAKOZAKI Isuka, HAYAMI Tokisada

Possessing both flexibility and tenacity, Imomushi (Japanese for Caterpillar) is an assassin that does not kill anyone but those who are assigned to her. She seems to have had something happen between her and her older sister in the past, however.

Traduction sommaire (de Babiwan) : Possédant à la fois la flexibilité et la ténacité qui lui permettent d’accomplir ses missions, Inomushi (qui veut dire Chenille en Japonais) est une assassin qui ne tue personne à l’exception des cibles qui lui sont désignées. En revanche, il semble qu’un événement se soit produit entre elle et sa sœur…

 

L'araignée

– Un manga pour public averti : Alice au pays des insectes !

Et oui ! Comme vous l’auriez parié, Arachnid ne lésine pas pour nous en faire voir de toutes les couleurs ! Quand on mélange assassinat et instinct animal, on se prépare à une bonne dose d’effusion de sang un peu partout. Membres sectionnés, armes tranchantes et corps en lambeau, ce manga n’ira pas par quatre chemins pour vous dévoiler le résultat que donne une confrontation entre nos expertes du combat.

En effet, pour notre plus grand plaisir à nous messieurs, on a bel et bien une héroïne comme protagoniste principal, mais pas que !
La majorité des personnages présents dans cette œuvre sont des jeunes femmes… ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Bref, vous me voyez déjà venir avec les panty shots, vêtements déchirés, *boing boing*, et quelques scènes très… explicites. (Tiens, on me souffle ‘Yuri’ à l’oreillette, sauf qu’on ne sait pas encore, même s’il est vrai que c’est hautement probable. On partirait un peu sur le même principe que Taboo-Tattoo en fait.)

Il y’a tout de même des hommes, mais qui sont moins présents et (légèrement) mis en position de personnages secondaires, pour l’instant…

[Cette fois-ci, je développerai la partie « histoire » directement dans la section appropriée un peu plus bas]

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis :

(Nombre de tomes lu lors de cet avis : 4/5) *Manga en cours

Arachnid : Un manga qui a son charme ! La qualité du dessin et la richesse apportées aux spécificités de chaque type d’insecte est franchement hallucinant et par ailleurs très instructif. Autrement-dit, du très très bon sur bien des aspects !

Sasori

– Mes premières impressions –

Un P***** de chara-design comme on les aime (surtout le détail des yeux) et une super couverture ! Sérieux quant t’attrapes le bouquin et que tu sens la texture t’es obligé de kiffer (comment ça je suis bizarre ?!). Alors quand tu commences à tourner les pages et que tu vois le dessin tu te dis « Ok, celui là, j’le prends ! »
Hormis ce côté esthétique, de façon générale, le manga me plaît bien et je suis vraiment très content de ma trouvaille ! (Arrêtez de me regarder comme ça !)

– Histoire –

Pour en revenir à l’histoire, nous suivons les aventures de Fuji Alice, une jeune fille désormais orpheline (cf. Synopsis) qui est atteinte d’un syndrome connu sous le nom de C.E.C (Congenital Excessive Concentration). Plus simplement, c’est une perte momentanée de la conscience du monde qui l’entoure parce que son cerveau ne se concentre que sur une seule et unique chose au meilleur de ses capacités.
Suite à la mort de son oncle, Kumo, l’assassin de celui-ci va devenir le mentor de notre jeune lycéenne en raison de sa capacité (le C.E.C) et ainsi devenir à son tour, une assassin digne de ce nom.

Le princide d’Arachnid réside dans le fait que cette organisation constituée d’assassins ont tous une faculté à priori innée, celle de posséder un instinct animal avancé, ou plutôt le fait de posséder les particularités propres aux insectes (la guêpe, l’araignée, le scorpion, la mante religieuse, etc.)

Petit détail également, dans ce manga, posséder une identité est un facteur vital (surtout pour Alice), car une fois qu’on se retrouve dans l’organisation on ne possède plus qu’un seul nom, un surnom en réalité, celui de l’animal dont on correspond. En d’autres termes, on perd sa part d’humanité et cette preuve qu’on appartient à la société dans laquelle on vit pour ne devenir qu’une simple chose, qu’un simple outil mis à la disposition des autres.
Attention on va sortir les grands mots : la perte de notre identité entraîne la disparition de toute appartenance à la civilisation dans la quelle on vit, à tel point que pour y vivre, l’organisation nous donne un nom d’emprunt pour y cohabiter alors que tout ceci n’est qu’une illusion car on demeure dans une hiérarchie dans laquelle ne prédomine que le règne animal.

– Personnages –

Comme je l’avais dis précédemment, la majorité des personnages principaux sont des femmes, que ce soit au sein du lycée ou de l’organisation. Les hommes sont relégués au second plan, et souvent avec le rôle du « méchant ».

Toutes catégories confondues, les personnages sont dans un âge « avancé », c’est-à-dire des lycéens (jeunes adultes) ou bien des adultes.

Quant à notre héroïne, elle est plutôt naïve et sur la défensive à cause de sa situation familiale. Jusqu’à présent elle n’a jamais eu de bon modèle parental sur qui prendre exemple. De plus, à cause de sa « maladie » elle est constamment victime de brimade et est mise à l’écart par ses camardes, car elle est considérée comme bizarre.
Néanmoins elle garde un cœur pur et souhaite par dessus tout s’intégrer et obtenir ce qu’elle n’a jamais eu… des personnes de confiance, des gens sur qui compter… tout simplement des amis… même si la situation n’est plus réellement favorable à ses désirs.

Arachnid

– Dessins –

Une qualité vraiment époustouflante !
La finesse des traits, le détail des éléments et CES YEUX ! Hmmm… le meilleur c’est durant les combats et les moments où Alice rentre en état de C.E.C… alors là ! *heavy breathing*

– L’instinct animal –

Je me suis dis que c’était mieux que d’écrire « les pouvoirs ».
Comme je le répète depuis le début, le signe distinctif d’Arachnid c’est cet aspect. Nos protagonistes sont tous des humains ayant l’ADN (je parle du vrai ADN pas celui qui licencie les animes !) d’un animal. On a vraiment droit à tout et n’importe quoi, comme : l’araignée (merci Cpt. Obvious), le cafard, le scarabée, la fourmi, la sauterelle et parfois même des variantes de ces races.
Ce principe est franchement bien pensé et surtout bien ficelé, on obtient un principe naturel de supériorité et d’infériorité entre chaque espèce (un peu comme les éléments feu, eau, terre et vent).

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette représentation de l’insecte n’est obligatoirement génétique (j’entends par là avoir des pattes d’araignées, tisser des toiles de ses mains, cracher du venin, avoir des ailes dans le dos, etc.). La plupart du temps ces pouvoirs sont représentés par des armes ou des accessoires.

On s’instruit et on se délecte du résultat produit par ce phénomène…
[A wild Jam appears]
– Did you say monster girls? *slurp*
– Non ! Enfin je crois pas… retourne faire tes actus plutôt !
[La légende raconte qu’on ne le revit plus jamais…]
[Babiwan whispers : une autre légende dit qu’il était à la recherche du légendaire Tome 4…]

Alice 02

– Et si vous étiez dans Arachnid, quel insecte seriez-vous ?

Un mous… *se fait pousser par Lÿnou* UNE COCCINELLE ! Teehee ! *repart*
[…]
C’est pas bientôt finit oui ?! (╯°□°)╯︵ ┻━┻

Bon j’éviterai de poser ce genre de question la prochaine fois.
Plus sérieusement, je ne sais pas si ce manga pourrait plaire à tout le monde mais rien que pour son chara-design il mériterait d’être vu. C’est le genre de technique qui fonctionne bien pour te donner envie de lire la suite.

Franchement, l’intérêt donné pour la précision des insectes est ce qui marque le plus dans ce manga. On a une vraie description de leurs capacités et de leurs potentiels au sein du monde animal (aussi bien leurs forces que leurs faiblesses). Ce ne sont pas des éléments mis à la va vite de façon maladroite et totalement hasardeuse. L’auteur a poussé sa passion et ses recherches au maximum pour nous offrir un manga digne de ce nom ( et de ce titre !). En tout cas, tout semble cohérent (je dis ça car je ne suis pas un expert des insectes donc voilà…)

Fuji Alice

Manga approved by Meepow !
Edit and approved by Babiwan !
Manga approved by Babiwan (too) !

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s