Yakuza Love Theory

 yakuza_love_theory_ConvertImage

Salut à tous ! Si vous ne l’avez pas remarqué je suis un nouveau rédacteur. J’ai attendu de tomber sur un coup de cœur avant de me lancer, et tel fut le cas avec le manga Yakuza love theory (et non ce n’est pas un anime… pour l’instant).
Mais avant de commencer, une petite présentation du manga :

Synopsis :

 

« Kanji Yarahata, vingt ans, ne fait pas partie des garçons qui ont la cote auprès des filles, et c’est à peine s’il ose leur parler. C’est là qu’intervient Aiya, un fantôme aux allures de yakuza qui se prend pour un cupidon et prétend pouvoir régler le problème de Kanji grâce à ses recherches sur l’amour qu’il a compilées en un livre : « Love Theory ».
Aiya a également un message du grand-père de Kanji. Si d’ici un an, Kanji n’a toujours pas trouvé de copine, la lignée des Yarahata n’aura plus de descendance ! Kanji sera-t-il en mesure de se trouver une petite amie en moins d’un an ?!

 

Aperçu :

 

Titre original : LOVE理論 (Love riron)
Titre français : Yakuza Love Theory
Genres : Comédie, Romance, Ecchi, Harem
Thèmes : Amour
Public visé : Seinen
Nombre de tomes : 5
Publication : Terminée
Publication française : En cours (3 sur 5)
Année de publication : 2012
Editeur original : Futabasha
Magazine de publication : Manga Action
Editeur français : Soleil

Le 1er tome de Yakuza Love Theory traduit en français a été publié en France en septembre 2014, la sortie du 5ème et dernier tome est prévu en septembre 2015.

Comme indiqué dans le synopsis, l’histoire est centrée sur Kanji Yarahata et sur Aiya.

Kanji Yarahata est un jeune geek qui a raté ses études et travaille dans un super-marché pour aider ses parents. Il traîne toujours avec ses deux meilleurs amis Waseda et Nakano avec qui il passe son temps à jouer à Monster Hunter. Il est très timide par rapport aux filles et ose à peine leur parler. Tous les trois se disent avoir renoncé aux filles, mais sont jaloux de voir les filles s’intéresser à d’autres garçons.

Aiya est un fantôme, yakuza de son vivant et s’autoproclamant prof de sport (EPS) de l’amour. Seul Yarahata peut le voir, mais cela ne l’empêche pas de pouvoir interagir avec le monde des vivants et ainsi pouvoir « toucher » (des petites culottes). Il a été recruté par le défunt grand-père de Yarahata pour lui enseigner la « Love Theory », un ensemble de théories plus loufoques les unes que les autres, afin qu’il puisse avoir une copine.

yakuza1

Mon avis:

 

Voilà un manga des plus surprenants ! Quand je l’ai pris et regardé la couverture, je me suis dit que c’était un shojo, ça va parler de romantisme et tout; puis j’ai feuilleté les six premières pages… Et je vous dis que j’ai été agréablement surpris ! (j’étais plié de rire)
Explication: les quatre premières pages sont en couleur, un harem, des filles sont en sous-vêtements, un seul mec. On rentre direct dans le vif du sujet, ce n’est pas un shojo, c’est un seinen !
Mais ce n’est pas fini ! La suite, on comprend que c’était un rêve, le personnage principal se réveille et se retrouve face à face avec la tête d’un fantôme à la place de son pénis (et oui, j’ai dis « pénis »). On passe du ecchi à une grosse scène comique.
Rien que ça, m’a donné envie de le lire jusqu’à la fin.
De plus, ce manga est bourré de fan service ! Bien sûr, on s’attend à des tenues de soubrette, des gros plan sur des culottes ou des seins (pour rassurer certains, il n’y a pas de tétons dévoilés, au grand dam des vieux pervers); mais je ne m’attendais pas du tout à ce que l’auteur mette des petits clins d’œil à certains autres mangas connus ou à des personnages publics (ex: Spielberg, DBZ,…), un minimum de culture générale est recommandé afin de lire ce manga, pour en profiter pleinement (sinon ça devient vite moins drôle).

L’histoire est vraiment centrée sur le duo comique Yarahata/Aiya. Entre les frasques et les expressions faciales de Yarahata, et Aiya avec ses actions farfelues et ses théories absurdes qui fonctionnent ; on ne peut qu’être mort de rire du début jusqu’à la fin.

Yakuza-love-theory-T.I-4

Yarahata n’a rien d’exceptionnel, c’est un garçon comme un autre. Pas très fort physiquement, pas très intelligent, n’a pas de charisme particulier, n’a pas de supers pouvoirs, un mec banal quoi. Il n’a pas la côte auprès des filles, enfin il n’ose même pas leur parler, bref il est vraiment du genre coincé. C’est une caricature d’un geek en mal d’amour si je peux me permettre de dire.
Il n’a pas du tout confiance en lui et se repose sur les conseils d’ Aiya.

 

 

 

 

yakuza_1-1

Aiya, le professeur de l’amour, est un vrai pervers. Il est certes revenu sur terre afin d’enseigner ses théories à Yarahata, mais il profite de ses pouvoirs de fantôme afin de mater des petites culottes ou peloter des filles, et j’en passe. Yarahata est à la fois outré et vert de jalousie à chaque obscénité d’Aiya. On pourrait le comparer avec Jiraiya (Naruto) ou Onizuka (GTO), dans le genre bon professeur mais gros pervers.
Il n’hésite pas à mettre la pression sur Yarahata qui se décourage vite à chaque fois qu’il fait face à des obstacles, et il peut parfois être assez tyrannique avec lui.

 

 

 

 

Je vous conseille fortement ce manga, il est bourré d’humour, il se lit facilement, et peut-être très instructif pour les mecs célibataires qui sont autour de la vingtaine (y’a quelques théories qui peuvent marcher, mais chut faut pas le dire). Mais il peut plaire aussi aux filles, même si c’est un seinen, je connais quelques filles qui l’ont lu et l’ont bien aimé, donc les filles, n’hésitez pas à le lire.
Merci d’avoir lu mon premier article, et si vous voulez, vous pouvez mettre un petit commentaire en bas afin de donner votre avis.
On se retrouve bientôt pour un nouvel article!!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Auteur : TheMinxo

Je ne lis pas beaucoup de manga, je ne regarde pas énormément d'animes, mais pour le peu que j'aie lu ou regardé, je le partagerai avec vous :)

2 commentaires

  1. Intéressant, je sens que rien que pour ce manga je vais me remettre aux scans ^^ ! Tu t’es beaucoup répété tant ce manga te fascine, ça se comprend, mais fais attention pour tes prochains articles 😉

    En tout cas, beau premier article (PS: « avoir la cote » plutôt que la « côte » il me semble 😉 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s