Découverte Anime : Bienvenue dans la NHK

Si vous aussi vous en avez marre des émissions de TV CHOC sur la vie moderne des japonais dans lesquelles ils passent tous pour des attardés mentaux. Ou que vous n’avez pas la motivation suffisante pour attaquer un documentaire de 4 heures et demi sur l’histoire du japon et ses enjeux futurs.

Que l’on soit néophyte ou confirmé dans le monde des Animes et Mangas, je vous propose le compromis suivant : « Bienvenue dans la N.H.K. » !

298289

Synopsis

Il y a trois ans, alors qu’il se rendait à l’université, Satou Tatsuhiro est prit d’une violente crise d’angoisse et retourne chez lui pour s’y enfermer. Il n’y est depuis jamais ressorti, devenant ainsi un « Hikkikomori », terme japonais désignant une personne ne sortant quasiment jamais de sa chambre ou de chez lui.

Mais la monotonie de son quotidien va changer le jour où il rencontre une lycéenne, Misaki, faisant du porte à porte et qui va lui proposer de le « guérir » de sa peur de la société. Entre temps, Satou reprend contact avec Yamazaki, otaku hardcore avec qui il était dans le club de littérature au lycée…

Présentation

Studio : Gonzo (Full Metal Panic!, Gantz, Hellsing, Black Cat)
Année : 2006
Épisodes : 24.
Genres : Comédie-Drame, Tranche de Vie, Psychologie, Otaku, Ecchi

« Bienvenue à la NHK » est un anime qui prend le pari assez fou d’explorer les différentes facettes de la société japonaise moderne au travers du regard de Satou qui s’y sent oppressé.

Hikkikomori, médias, Otakuïsme, paranoïa, vente pyramidale,
suicide, fantasmes, alcoolisme, addiction aux jeux vidéos, dépression…

 

Les thèmes joyeux ne manquent pas dans cet anime. ET POURTANT loin de s’enfermer dans une atmosphère noire et angoissante, on garde un rythme très « vie quotidienne » avec un humour au second degrés très présent. Malgré tout, le message global reste positif et plein d’espoir !

Personnages

 

satouSatou
Doubleur : Yutaka Koizumi

Satou est, au premier abord, un personnage qui paraît assez dérangé. Il reste enfermé chez lui et a ces étranges sessions mêlées de fantasme et de paranoïa qui peuvent apparaître à tout moment. Parallèlement, il est également très intelligent, et possède une bonne culture générale.

Mais le plus attachant chez lui est son côté passionné.
Lorsqu’il entre en contact avec quelque chose qui lui est inconnu, il en faut peu pour le convaincre et le rendre passionné. Une fois lancé, il est inarrêtable. Que ce soit un jeu (qu’il finira en un nuit sans boire ni manger) ou des produits inutiles à acheter (se nourrir ? pour quoi faire ?), Satou est comme un enfant aveuglé par les étoiles qu’il a dans les yeux et constamment assailli par des doutes et des peurs irrationnelles qu’il tente de surmonter.

yamazakiYamazaki
Doubleur : Sakaguchi Daisuke
(Shimura Shinpachi – Gintama ; Splot Jacuzzi – Baccano! ;
Sunohara Youhei – Clannad)

Voici l’archétype de l’otaku hardcore de base.
Yamazaki n’en reste pas moins un personnage incroyablement intéressant et attachant. Il est très sûr de lui, il sait ce qu’il veut et est très passionné par ce qu’il fait. Il n’est jamais à court d’arguments ou d’imagination pour faire l’éloge du monde otaku ou pour créer des jeux vidéos. Mieux encore, il aime ce qu’il est, et en est très fier, ce qui va influencer Satou dans le bon sens.
misaki chanCe personnage très complet est mon préféré de la série.

Misaki-Chan
Doubleuse : Makino Yui
(Sakura – Tsubasa Chronicles ; Aroma – Pri Para ; Yusa – Angel Beats)

Misaki est le personnage le plus mystérieux de l’histoire et il faudra attendre jusqu’au bout avant que le mystère ne soit entièrement percé. Misaki est une lycéenne à voix aiguë, mignonne, qui a décidé, pour une raison que l’on ignore, de « sauver » Satou. Pour cette raison, elle m’a paru, au départ, assez égocentrique et irréelle.
Mais comme tous les personnages, Misaki a ses contradictions. Elle est plus jeune que Satou et se trouvera parfois désemparée devant l’intelligence de ce dernier. A contrario, alors que Satou « part en sucette » de nombreuses fois, elle fait toujours preuve de patience et de compréhension et fait de son mieux pour l’aider à surmonter ses lubies passagères (et je peux vous dire que faut en avoir du courage, et être bien accroché, pour tenir le coup !)

 

Il y a bien d’autres personnages, réels ou fictifs qui peuvent être mentionnés mais je vous laisse la surprise de les découvrir. Au travers du regard et des dialogues de ces personnages considérés comme des marginaux, on se rend compte qu’il n’y a pas de « milieu », il faut soit être complètement accepté par la société, soit elle nous rejette entièrement. Tantôt critique, tantôt fantaisiste par rapport aux réactions de ses personnages, l’anime dépeint finalement les contradictions de la société avec le « C’est la faute de tout le monde » ou « Ce n’est la faute de personne ».

Bien sûr, les interprétations sont nombreuses, et chacun la sienne mais l’intérêt principal de cet anime reste surtout de découvrir tous ces différents aspects du monde japonais qui sont ignorés chez nous, mais connus chez eux !

NHK.ni.Youkoso!.full.812154 (1)

Enfin, je vous abandonne sur une note musicale.
Ceux qui auront vu l’anime comprendront déjà de quoi ça s’agit : LES 10 HEURES DE PURURIN !!! Chantez tous avec moi ! Purupuru rin pururin ♪

Auteur : Lÿnou

Spécialités : Shoujo / Mangas avec un scénario / Mangas WTF comiques et bordéliques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s