Shingeki no Bahamut Genesis

SNB

 Synopsis :

Il y a 2000 ans, un dragon géant surnommé « Bahamut » menaça le monde. Mettant de côté leurs différends, les humains, les dieux et les démons scellèrent son pouvoir et divisèrent la clé du sceau en deux, confiant une moitié aux dieux et l’autre aux démons.

Vivant dans un monde en paix, une humaine va bousculer cet équilibre en volant la partie laissée aux dieux. Mais dans quel but ?

SnBGenesis

Aperçu :

*Studio d’animation : MAPPA
*Réalisateur : SATO Keiichi
*Chara-Designer : ONDA Naoyuki

Shingeki no Bahamut Genesis, un anime adapté du jeu de carte Rage of Bahamut.
Ce Shonen est sorti en Octobre 2014 (Automne) et compte à son actif 12 épisodes plus un épisode résumé (6.5)
Il se base sur les genres suivants : Action, Aventure, Comédie et Heroic-Fantasy.

– Shingeki no Bahamut ? Un jeu de cartes en anime ?

Aussi bizarre que ça puisse paraitre, oui. A la base je n’étais pas au courant mais, de toute façon, que je le saches ou pas, ça ne m’aurait pas empêché de le regarder.
Sinon, l’histoire nous entraîne dans les aventures de Favaro Leone et Kaisar Lidfald, amis d’enfances, chasseurs de primes et « rivaux » par la même occasion à cause de leur passé commun (surtout par rapport à leurs pères en fait). Bref, par une suite de circonstances hasardeuses, Favaro fera la rencontre d’Amira (qui désire rejoindre sa mère) et de par sa nature sournoise il va ensuite lui promettre de l’emmener à Helheim, une contrée reculée dans les neiges et réputée comme étant inaccessible et très dangereuse…

 

Quelques noms/infos des seiyuus :

Hiroyuki Yoshino
– Leone Favaro (Shingeki no Bahamut Genesis)
– Yusuke « Bossun » Fujisaki (Sket Dance)
– Kimblee (FMA – Brotherhood)

Eri Kitamura
– Cerberus (Shingeki no Bahamut Genesis)
– Saya Takagi (High School of the Dead)

Miyuki Sawashiro
– Rita (Shingeki no Bahamut Genesis)
– Shino « Sinon » Asada (Sword Art Online II)
– Celty Sturluson (Durarara!!)

Liste des épisodes :

Épisode 1 :    Encounter Wytearp
Épisode 2 :    Escape from Livian
Épisode 3 :    Fog of Nebelville
Épisode 4 :    Reunion at Ysmenport
Épisode 5 :    Rescue in Sword Valley
Épisode 6 :    Anatae, Part 1 : Legendary Saint
Épisode 6.5 : Roundup
Épisode 7 :    Anatae, Part 2 : The Storm Rages
Épisode 8 :    Anatae, Part 3 : Beyond the Storm
Épisode 9 :    Decision in the Wailing Woods
Épisode 10 :  Helheim, Land of Lies
Épisode 11 :  All Roads Lead to Abos
Épisode 12 :  Rage of Bahamut

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis :

Shingeki no Bahamut = Un excellent anime !
Comme je l’avais dit plus haut, cet anime est adapté d’un simple de jeu de cartes et compte tenu de la qualité du résultat, ce n’est pas rien. L’univers est cool, bien recherché et on a droit à des références historiques/religieuses plutôt sympathiques. Rien de très innovant ou d’extraordinaire en soi mais ça fait toujours aussi bien son effet, donc c’est toujours aussi cool à ce niveau là.

Maintenant qu’est ce que ça donne du côté des personnages ?
Eh bien c’est vrai que c’est dur de ne pas avoir d’à priori négatifs quand tu vois que le héros est un afro-roux (si, si…) Bref, un look qu’on avait jamais vu jusqu’à présent… MAIS en réalité le personnage est tellement bien conçu (drôle, ridicule et intelligent à la fois) et adapté à l’anime qu’on « oublie » facilement cet aspect chez Favaro et on vient même à l’apprécier pour ce qu’il est.
La panoplie de personnages qui nous est également proposée n’est pas mal non plus. Ils sont à la fois charismatiques et délirants; que ça soit avec l’innocente démone Amira, le chasseur de prime rancunier Kaisar qui n’arrêtera jamais de gueuler à tout bout de champ « Favaroooooooooo!! » où bien notre nécromancienne attitrée : Rita.

En plus de cela, nous avons une animation et des graphismes de qualité, des OST qui déchirent et UN P***** d’opening plus épique que jamais ! Que ça soit la partie vidéo ou musicale, les deux envoient du pâté et rien que pour ça : un énorme +1
Après, rajoutez à cela de beaux combats toujours aussi agréables à voir, une histoire qui tient la route, de la comédie et le tour est joué.

Néanmoins, quelques légers défauts à souligner tout de même :
Un épisode 6.5 pas franchement utile malheureusement (surtout pour un format de 12 épisodes) hormis pour nous faire patienter une semaine de plus pour l’épisode suivant…
L’anime s’essouffle légèrement en milieu de parcours, mais rien de bien méchant en soi.

– Un petit résumé Meepow ?

Petit clin d’œil aux Final Fantasy quand j’ai vu le mot Bahamut et j’ai pas été déçu. Oups je m’égare… Donc…
Du très très bon taf ! Un anime qui fait son effet et qu’on retiendra pendant longtemps de par son opening et les légendaires « Favaroooooooo!! » de Kaisar.
Il aurait sans doute pu avoir un format plus grand mais bon, ne jouons pas les mauvaises langues, pour un anime adapté d’un jeu de carte c’est juste du très lourd qui mérite amplement d’être regardé et apprécié pour sa qualité car il le mérite. Je ne peux donc que vous le conseiller fortement.
Sur ce, je retourne écouter cet opening de malade ! Tiens pour la peine je vous le mets.
Bon visionnage et on se retrouve bientôt pour un prochain article.

« People always say black or white but the world is so graaaaaaaaaaay ! »

 

Anime approved by Meepow !

Auteur : Meepow

Je suis... Fuyukai Desu! ... juste une personne passionnée d'Animes, de Mangas et surtout d'AMVs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s