Ookami shoujo to kuro ouji (The Wolf Girl & The Black Prince)

Ookami Shoujo to Kuro Ouji 1

Synopsis :

« Erika Shinohara, vaniteuse élève de seconde, fait croire à tout le monde qu’elle vit une histoire d’amour sulfureuse et passionnée. Pourtant, à l’âge de 16 ans, Erika n’a jamais eu de copain. Sommée d’apporter une preuve de son idylle, elle prend en photo un beau jeune homme croisé dans la rue qu’elle présente comme son petit ami. Malheureusement, celui-ci s’avère être un élève de son lycée dont la sournoiserie n’a d’égale que sa grande beauté. Erika se retrouve alors piégée par Sata, ce dangereux manipulateur qui ne taira son mensonge que si elle devient son esclave… »

Ookami Shoujo to Kuro Ouji 2

Aperçu :

Le manga Ookami Shoujo to Kuro Ouji de Hatta Ayuko a débuté le 25 octobre 2011 aux éditions Shueisha et dénombre actuellement 11 tomes reliés, au Japon dont 5 déjà publiés en France. Le douzième volume sera disponible le 24 avril 2015 et sera accompagné du premier OAV de l’animé.

Wolf-Girl-Black-Prince-manga-extrait-002

L’adaptation a été annoncée en avril 2014. La diffusion de la série commence le 5 octobre 2014 et elle comporte douze épisodes de 24 min. Dans les pays francophones, elle est diffusée en simulcast par Anime Digital Network.

Liste des épisodes :

1. La menteuse
2. Comportement spontané, premier amour
3 . Changement de situation, Fall In
4. Jours tourmentés, Love Attack
5. Forteressse imprenable, Christmas Eve
6. Prêt à combattre, Valentine Day
7. La rupture, White Day
8. Antinomie, Spring Storm
9. Manipulation, Wake Up
10. Peine perdue, Happy Birthday
11. Situation explosive, le jugement
12. Un amour infini, I Love You

 

Opening
« Love Good Time » by SpecialThanks

 

Ending
« Ookami Heart » by Oresama

 

L’opening et l’ending sont comme le jour et la nuit.
L’opening nous montre clairement la relation ambiguë qu’entretiennent les deux personnages. Lui, prenant plaisir à la martyriser et elle, se donnant du mal à lui courir après. (« Oh le s**** ! » me direz-vous. J’ai moi aussi eu la même réaction je vous rassure).
L’ending, quant à lui, nous montre le côté attendrissant de la relation. On peut y voir qu’Erika et Kyouya semblent plus proche. Cela permet d’envisager une certaine amélioration dans leur soit disant « couple ».

Présentation des personnages :

Shinohara Erika

Erika ShinoharaOn la voit souvent comme une fille facile à vivre, mais est tout à fait crédule comme a pu le remarquer Kyouya. Elle a aussi une forte détermination et beaucoup de confiance, mais a peur de le montrer devant son petit ami. On peut noter qu’elle possède un petit côté maso pour avoir accepté d’être le petit toutou favori de Kyouya à condition qu’il joue le rôle du petit ami. Erika a la mauvaise habitude de se vanter de ses mensonges, ce qui l’amène souvent à s’en mordre les doigts.

Sata Kyouya

Kyoya Sata

Il a une image « princière » qu’il met pour masquer le fait qu’il soit un sadique. À part Erika, personne ne connait le vrai visage qu’il a derrière son masque souriant et ses discours chaleureux. Progressivement, il développe une attitude protectrice envers Erika et devient possessif dès qu’un autre homme se rapproche d’elle. De même que sa jalousie que l’on peut voir apparaître au file des épisodes. Kyouya est l’image typique de ce que l’on peut appeler un « tsundere ».

Ayumi Sanda

Ayumi Santa

Elle est la meilleure ami d’Erika et l’une des rares personnes qui connait son secret. Elle était aussi la camarade de classe de Kyouya durant leur première année et elle a admis qu’elle n’est pas très proche de ce dernier. Elle a une perspective unique des choses et essaye de conseiller ou d’aider Erika à diverses occasions.

Tachibana Marin

Marin TachibanaC’est l’une des premières personnes à devenir amie avec Erika et croit que Kyouya est le petit ami de cette dernière.

Tezuka Aki

Aki Tezuka

Comme Marin, elle est l’une des premières personnes à devenir amie avec Erika et croit que Kyouya est le petit ami de cette dernière. Elle a un petit ami plus vieux dont elle se vante tout le temps.

Hibiya Takeru

Takeru Hibiya

Ancien camarade de classe de Kyouya au collège, il est resté proche de ce dernier malgré le fait qu’il soit allé étudier dans un lycée pour garçons. Il est un homme au sang chaud avec une personnalité simple et claire. Il peut devenir ami avec quelqu’un presque immédiatement. Takeru est fort, enthousiaste, mais reste fondamentalement un type agréable. Il a une attitude virile et porte le plus souvent sa chemise déboutonnée car il aime mettre ses abdos en valeur.

Yuu Kusakabe

Yuu Kosakube

Il devient ami avec Erika après qu’elle ait découvert que derrière son air discret, Yuu est un bonne personne. il est timide et manque de confiance en lui. Il est considéré comme étant un lâche par Kyouya.

Kamiya Nozomi

Kamiya Nozomi

Il est dans la même classe que Kyouya et Erika et il est le meilleur ami auto-proclamé de Kyouya. Il est du style tape-à-l’œil et plutôt joueur. Nozomi a la capacité de facilement se rappeler des noms des personnes qu’il vient de rencontrer (surtout des noms des filles particulièrement mignonnes). Bien qu’il soit amical et joyeux, ses propos sont parfois durs. Il usera de diverses ruses pour séparer Erika et Kyouya.

 

 

 

De quoi ça s’agite ? :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce n’est peut être pas original mais j’apprécie largement plus ce style aux autres shojo classiques. Ce que j’entend par classique c’est : Le gars transféré qui, un jour, remarque une fille (populaire ou non) et qui, réciproquement (Surprise muhof*cker!), celle-ci le remarque et ainsi de suite… ils vécurent heureux jusqu’au hentai ! (wait whut !?).

Les dessins n’ont rien d’exceptionnel (pas de quoi déclencher une hémorragie oculaire) mais restent très plaisants à regarder. Cela reste beau et soigné. Beaucoup de scènes se passent en extérieur et il y a un réel intérêt porté aux décors d’arrière-plan.

Comme vous (sûrement), j’étais un peu inquiet par rapport à la relation des personnages principaux. On a un héros qui passe son temps à rabaisser, humilier et se servir de l’héroïne tandis que celle-ci sent son cœur battre lorsque par hasard il a un geste vaguement gentil à son égard (la naïveté, ok…mais là on frise le ridicule). Pour faire simple, Il la traite comme le chien qu’on bat et qui revient pourtant lécher la main de son maître à la moindre caresse accidentelle… Pourquoi pas ? Après tout le chien est le meilleur ami de l’homme ! (Teehee !? *s’étouffe*). Le titre c’est « La fille loup et le prince sombre »….je dirai plutôt « La fille chien et le prince sombre », d’autant que je n’ai pas très bien saisi le coup du « loup ».

– Bah ouais Melk mais bon…c’est pas très motivant tout ça. Pourquoi je le regarderai ?

 

Bah oui pourquoi ? Tout simplement parce qu’Ookami Shoujo to Kuro Ouji est loin de m’impressionner, certes, mais c’est un anime que je trouve facile à regarder. Ce qui m’a aussi attiré, c’est l’évolution de la situation, de leur relation et surtout la métamorphose de Kyouya. Rajoutez à cela la détermination exemplaire d’Erika et vous trouverez, comme moi (je l’espère), que l’attitude de certains personnages dans cet anime est moins « horrible » qu’il n’y parait. On en tire aussi une certaine leçon de vie assez touchante que je vous laisserai découvrir par vous même. Sur ce, bon mattage !

q7U1Pmr

 

Auteur : Melk

"Yoooooooy ! Jugemu jugemu gokô no surikire kaijarisuigyô no suigyômatsu unraimatsu fûraimatsu kûneru tokoro ni sumu tokoro" de gozaimasu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s